Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Enquêtes sur une page Facebook arborant des photos de prisonniers

Les ondes du pénitencier
Droit 4 min
Enquêtes sur une page Facebook arborant des photos de prisonniers
Crédits : Anatoliy Babiy/iStock Editorial/Thinkstock

Deux enquêtes, une administrative, l’autre judiciaire, viennent d’être ouvertes sur demande de l’administration pénitentiaire. Celle-ci s’est aperçue qu’une page Facebook servait à diffuser des images prises par des prisonniers détenus aux Baumettes, à Marseille.

L’affaire fait grand bruit depuis hier, suscitant l’embarras des responsables de l’administration pénitentiaire. Et pour cause, La Provence a révélé qu’une page Facebook avait permis de diffuser durant le mois dernier de nombreuses photos et vidéos de prisonniers dans des postures pour le moins inattendues... « Au fil de la page, on découvrait une bonne dizaine de détenus se mettant en scène dans leurs cellules, fumant la chicha, faisant la popote, exhibant du shit et des liasses de billets – interdits en détention puisque chaque détenu possède un compte pour "cantiner" –, des selfies au beau milieu des coursives étaient également proposés ainsi que des clichés genre boy's band énervé dans la cour de promenade » expliquent nos confrères.

Six détenus identifiés, deux enquêtes ouvertes

Intitulée « MDR o baumettes », cette page aurait compté jusqu’à 4 800 « J’aime ». Mais elle a aujourd’hui disparu. « On a tout de suite pris des dispositions après la découverte de cette page Facebook en ouvrant une enquête administrative et en saisissant le procureur de Marseille » a expliqué Philippe Perron, directeur interrégional de l'Administration pénitentiaire, auprès de France 3 PACA. Selon lui, elle était administrée depuis l'extérieur, grâce à des images transmises depuis la prison. Son auteur aurait fermé cette page dès que « ça a commencé à se savoir ». Il n’a cependant pas encore été retrouvé.

Quant aux détenus dont on pouvait voir les visages sur les photos, six d’entre eux ont été identifiés. Cinq cellules ont également été fouillées, les gardiens ayant retrouvé à cette occasion trois téléphones portables, une lime à bois et une clé USB.

baumettes prison facebook
Crédits : Capture réalisée par La Provence

Si les deux enquêtes doivent encore poursuivre leurs cours, en vue d’éventuelles sanctions disciplinaires ou pénales, les réactions n’ont pas tardé. « Quand la direction a découvert cette page, elle nous a tout de suite demandé ce que faisaient les agents pour ne pas avoir vu ce cinéma ! Mais le problème c'est que nous ne sommes plus assez nombreux, nous le répétons depuis des années. Ils n'ont plus peur de rien, et nous, nous n'avons pas les moyens de lutter » a ainsi déploré David Cucchietti, le secrétaire local de la CGT, majoritaire aux Baumettes, auprès de La Provence.

Le député-maire de Nice, Christian Estrosi (UMP) a de son côté dénoncé un « véritable scandale ». « Quand on voit que la contrôleuse générale [des prisons], ayant pris ses fonctions sous Taubira, est favorable au téléphone portable en prison, on peut se demander où l’on va en matière de sécurité et de laxisme... Cette affaire prouve que cette utilisation par les détenus occasionne une grande difficulté pour le contrôle des surveillants ! » a-t-il déclaré sur sa page Facebook.

La question des brouilleurs à nouveau sur la table ?

En mars 2013, la mise en ligne sur YouTube d’une vidéo mettant en scène plusieurs détenus, armés de couteaux, avait conduit un député à réclamer auprès du gouvernement l'installation de « brouilleurs d'ondes efficaces », et ce afin de limiter l'introduction de téléphones portables dans les établissements pénitentiaires. La Garde des Sceaux n’a toujours pas répondu à cette requête, mais a eu le temps d’affirmer entre temps qu’une expérimentation de brouillage avait été menée en 2010. Sauf que « les résultats, peu concluants, ont conforté l'administration pénitentiaire dans sa démarche en sollicitant l'éclairage de services experts, chargés de proposer des solutions de brouillage/interception optimisées, compatibles avec les exigences de sécurité pénitentiaire et pouvant s'adapter aux nouvelles technologies ». En clair, l’idée est séduisante, mais aucun projet n’est officiellement lancé faute d'arriver à une solution pleinement efficace.

En attendant, rappelons que le Contrôleur général des prisons plaide depuis plusieurs années pour que certains détenus puissent avoir accès à un téléphone portable (voire à Internet), et ce dans des conditions précisément délimitées. Dans son dernier rapport, il était expliqué que les mobiles détenus frauduleusement avaient « pour principale utilisation les contacts avec la famille et les amis et non l’objectif de préparation de projets d’évasion ou de continuité d’actes de délinquance ». L’idée était donc d’autoriser les personnes détenues en centres de semi-libertés (ces établissements dans lesquels les prisonniers reviennent par exemple après une journée de travail à l’extérieur) à appeler seulement certains numéros, et d’exclure du dispositif les smartphones ou téléphones trop élaborés – ceux avec appareil photo notamment.

Cette affaire ne semble d’ailleurs pas isolée, Nice-Matin rapportant que des images similaires sont partagées sur Facebook par des détenus de la maison d'arrêt de Nice.

225 commentaires
Avatar de kade Abonné
Avatar de kadekade- 06/01/15 à 09:26:24

Que fait le CSA ? Des bédos à Fort Boyard ???

Avatar de Vekin Abonné
Avatar de VekinVekin- 06/01/15 à 09:27:26

Du gros n'importe quoi.  Je suis d'accord avec Christian Estrosi : une prison n'est pas censée être une colonie de vacances tous frais payés par l'État, mais un lieu où on purge sa peine pour ses crimes !

Avatar de JustMe INpactien
Avatar de JustMeJustMe- 06/01/15 à 09:29:12

Faut vraiment être stupide pour s exiber entrain de cometre des délits alors au on ai deja emprisonné... J espère que ce coup de projecteur permettra de mettre plus de moyen dans les prisons

J allucines des lias de billet montré sur les photos... Même si je retirais un mois de salaire en liquide je serais très loin d en avoir autant

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

Vekin a écrit :

Du gros n'importe quoi.  Je suis d'accord avec Christian Estrosi : une prison n'est pas censée être une colonie de vacances tous frais payés par l'État, mais un lieu où on purge sa peine pour ses crimes !

En colonie de vacances, tu te retrouves rarement à te planquer des trucs dans le fondement pour les passer en douce.

Sinon, toujours la même chose, tout le monde veut la sécurité, mais sans mettre les moyens nécessaires. On voit le résultat.

Édité par ActionFighter le 06/01/2015 à 09:31
Avatar de sum0 INpactien
Avatar de sum0sum0- 06/01/15 à 09:32:08

Envoyer moi ça à Cayenne, casser du cailloux :transpi:

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

Rétablissons le bagne, c'est bien connu qu'à l'époque, il n'y avait ni délinquance, ni crime :fumer:

Édité par ActionFighter le 06/01/2015 à 09:33
Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 06/01/15 à 09:33:36

Le député-maire de Nice, Christian Estrosi (UMP) a de son côté dénoncé un « véritable scandale ». « Quand on voit que la contrôleuse générale [des prisons], ayant pris ses fonctions sous Taubira, est favorable au téléphone portable en prison, on peut se demander où l’on va en matière de sécurité et de laxisme... Cette affaire prouve que cette utilisation par les détenus occasionne une grande difficulté pour le contrôle des surveillants ! » a-t-il déclaré sur sa page Facebook.

Pourrait pas bosser celui là au lieu de critiquer???? Je ne vois pas le rapport entre le fait d'autoriser le portable en prison et le fait de voir des détenus se balader avec des liasses de billets et de la DROGUE!!!!

Avatar de Gab& INpactien
Avatar de Gab&Gab&- 06/01/15 à 09:33:52

N'oublie pas d'emporter un bescherelle !

Avatar de Leslinieres INpactien
Avatar de LeslinieresLeslinieres- 06/01/15 à 09:38:38

Hé bien... ils n'ont pas l'air catholiques tous ces gens là ! :fume:

Avatar de Vekin Abonné
Avatar de VekinVekin- 06/01/15 à 09:38:51

On est d'accord, j'exagère mais il faut quand même avouer que ça y ressemble de plus en plus : conneries entre potes, drogue, sans compter que les détenus font leur loi, comme l'article le dit : « Ils n'ont plus peur de rien, et nous, nous n'avons pas les moyens de lutter. »

Jusqu'au jour où les délinquants se diront : wesh, on va aller en prison, là-bas il y a les potos, Internet, du shit et la bouffe et le toit est payé par l'état. En plus, les gardiens on s'en fout, on les n*que bien ces ******* !

Édité par Vekin le 06/01/2015 à 09:39
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 23