The Talos Principle prive les pirates d'ascenseurs

« %$/&(#() ça me retire les mots de la bouche - SKIDROW »
The Talos Principle prive les pirates d'ascenseurs
Crédits : Manuel-F-O/iStock/Thinkstock

Parfois, les studios glissent de petites surprises à l'attention des pirates les empêchant ainsi de profiter pleinement du titre qu'ils ont récupéré illégalement. Le dernier exemple en date nous est livré par le studio Croteam, qui a doté The Talos Principle d'un mécanisme de protection anti-piratage diablement efficace.

Il est inutile de le nier, une certaine portion des joueurs sur PC pirate quelques jeux de temps en temps. Selon la dernière étude publiée par la Hadopi, nous serions même 27 % à déclarer consommer des jeux de manière illicite occasionnellement. Forcément, les éditeurs et les studios cherchent des moyens afin de limiter ce phénomène, le manque à gagner étant relativement important. Pour Sports Interactive, le studio derrière Football Manager, il serait ainsi de 176 000 ventes, pour un opus vendu à 1 million d'exemplaires.

Certains ne font pas de détail et utilisent des DRM assez classiques, qui finissent tôt ou tard par être contournés, alors que d'autres, comme le studio Croteam, utilisent des méthodes plus originales. Dans son dernier jeu, The Talos Principle, le joueur est invité à prendre un ascenseur afin de poursuivre l'aventure après la première partie du scénario. Avant d'y monter, quelques QR-Codes sont visibles au mur dont un cachant le message suivant : « %$/&(#() ça me retire les mots de la bouche - SKIDROW ».

The Talos Principle Pirate The Talos Principle Pirate
Crédits : NeoGAF

Le joueur entre donc dans l'ascenseur, et la suite dépend de la validité ou non de sa copie du jeu. Si celle-ci a été obtenue légalement, l'histoire se déroule normalement, mais dans le cas contraire l'ascenseur se bloque et il n'y a aucun moyen d'en sortir. The Talos Principle est disponible sur PC depuis le 11 décembre, et il n'aura fallu qu'une quinzaine de jours pour que quelqu'un signale ce « bug » sur les forums de Steam et ne devienne la risée de tous, notamment de Devolver, l'éditeur du jeu.

Il est à noter que ce n'est pas la première fois qu'un studio intègre un bug bloquant dans les versions pirates de son jeu. On se souviendra ainsi du délicieux pied de nez fait par Greenheart Games aux pirates de son Game Dev Tycoon, un jeu de gestion dans lequel le joueur dirige un studio de développement. Après quelques heures, un message vient avertir le joueur d'une nouvelle plutôt inquiétante. « Patron, il semble que de nombreux joueurs profitent de notre nouveau jeu, mais l'ont volé en téléchargeant une version piratée, plutôt que de l'acheter légalement. Si les joueurs n'achètent pas les jeux qu'ils aiment, nous allons tôt ou tard faire faillite ». S'en est suivi une multitude de commentaires sur divers sites et forums, de pirates se demandant s'il était possible de développer des DRM pour limiter l'impact du piratage. Un comble. D'autres se souviendront du scorpion immortel de Serious Sam 3, qui dans son temps a pris au piège bien des streamers.

Quoi qu'il en soit, si vous voulez profiter sans ennuis de The Talos Principle, un titre mêlant avec brio aventure et puzzle-game, sachez qu'il est disponible sur Steam au prix de 35,99 euros. Que vous soyez un adepte de Linux, OS X ou Windows ne posera pas de problème, le jeu étant disponible sur l'ensemble de ces plateformes.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !