Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Plebiscité sur Greenlight, Hatred ne sera pas publié sur Steam

Pourquoi tant de haine ?
Plebiscité sur Greenlight, Hatred ne sera pas publié sur Steam

Quand un jeu au contenu hautement polémique débarque sur Greenlight et reçoit les faveurs des internautes, Valve reste le seul maître à bord de sa plateforme. Les développeurs de Hatred l'ont appris à leurs dépens, mais au vu du thème abordé par leur jeu, cela ne surprendra personne.

Le programme Greenlight de Steam propose aux développeurs indépendants de soumettre leurs jeux au jugement des internautes, afin de déterminer si oui ou non, ils peuvent intégrer le catalogue de Steam. Seulement, les votes des joueurs ne forment pas le seul critère pris en compte, et Valve se réserve le droit de refuser la publication d'un titre sur sa plateforme.

De controverses en polémiques

Le studio Destructive Creations a fait les frais de cette politique, avec son jeu baptisé Hatred. Celui-ci a déjà fait parler de lui en raison de son contenu qui a fait polémique. Le titre propose en effet d'incarner un personnage « empli de haine envers l'humanité », et qui a décidé de se lancer dans des tueries de masse, du même acabit que celles ayant eu lieu à Columbine en 1999 ou sur l'île dUtøya en Norvège en 2011. Le tout dans une ambiance assez lourde, renforcée par une direction artistique mettant l'accent sur des tons très sombres.

 

Le studio s'était défendu des accusations selon lesquelles son jeu faisait l'apologie de la violence et de ce genre de fusillade en expliquant sur son site officiel que le but de Hatred est seulement de faire en sorte que le joueur puisse « se demander ce qui peut pousser un être humain quelconque à devenir un meurtrier ».

 

Malgré cela, Epic Games, dont le moteur Unreal Engine 4 est utilisé par les développeurs de ce titre, avait choisi de prendre ses distances en expliquant à divers confrères, dont VG247, que le logo de son moteur avait été utilisé sans son consentement dans une des premières bandes-annonces, depuis mise hors ligne.

Un succès éphémère sur Greenlight

Deux mois après cette première vague de réactions, le studio a choisi de proposer son titre via le programme Greenlight de Steam. En l'espace de quelques heures, Selon Destructive Creations, Hatred reçoit alors de très nombreux votes de soutien : plus de 13 000. Un nombre suffisant pour le propulser en septième position, sur un total de plus de 2 100 jeux, ce qui lui aurait normalement assuré de rejoindre rapidement le catalogue Steam.

 

Hatred Stats Steam

 

C'était sans compter sur le droit de véto de Valve concernant les titres publiés via sa plateforme. Doug Lombardi, le directeur marketing de l'éditeur s'est fendu d'une explication plutôt franche devant nos confrères d'Eurogamer : « En nous basant sur ce que nous avons vu sur Greenlight, nous ne voulons pas publier Hatred sur Steam. Par conséquent, nous le retirons du programme ».

 

Quoi qu'il en soit, la décision de Valve ne semble pas remettre en cause le développement du jeu, son studio expliquant que son lancement reste prévu pour le deuxième trimestre de 2015. Mais sans la visibilité offerte par Steam, et en sachant qu'il s'agit d'une exclusivité sur PC, Hatred ne risque pas de déplacer les foules.

107 commentaires
Avatar de knos Abonné
Avatar de knosknos- 16/12/14 à 13:06:39

Et sinon en quoi ça diffère d'un postal par exemple? Parce que bon on tue un peu tous le monde aussi...

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 16/12/14 à 13:07:59

Si je peux plus tuer des gens sur PC, je vais aller les tuer dans ma rue... :craint:

Avatar de knos Abonné
Avatar de knosknos- 16/12/14 à 13:08:34

Tu habite où? :D

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

Décision on ne peut plus normale.

J'espère que le monde du cinéma en fera autant, et se liguera contre la sortie de ce navet qui fait l'apologie de la violence qu'est Orange Mécanique :fumer:

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 16/12/14 à 13:10:45

Prés de chez toi :devil:

Avatar de athlon64 INpactien
Avatar de athlon64athlon64- 16/12/14 à 13:11:48

des Droogies et un petit Moloko Plus, besoin d'autre chose ?

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

Si on ne peut plus écouter de la musique comme on veut aussi ...:mad2:

Avatar de mumu INpactien
Avatar de mumumumu- 16/12/14 à 13:14:53

"Mais sans la visibilité offerte par Steam, et en sachant qu'il s'agit
d'une exclusivité sur PC, Hatred ne risque pas de déplacer les foules."

Et pourquoi pas ? Si le jeu est bon, je ne vois pas en quoi sa non-publication sur Steam, même si elle risque en effet de limiter son succès, pourrait le rendre invisible.

Avatar de stolx10 INpactien
Avatar de stolx10stolx10- 16/12/14 à 13:14:57

ActionFighter a écrit :

Décision on ne peut plus normale.

J'espère que le monde du cinéma en fera autant, et se liguera contre la sortie de ce navet qui fait l'apologie de la violence qu'est Orange Mécanique :fumer:

et interdire la diffusion des Goonies à la TV et retirer els DVD/Br du film dans les rayons.
Ce film fait l'apologie des réunions en bande dans les rues

Édité par stolx10 le 16/12/2014 à 13:15
Avatar de m1k4 Abonné
Avatar de m1k4m1k4- 16/12/14 à 13:15:54

Bof je pense que ce sera pas une grande perte, il n'avait pas l'air très porté sur le scénar ou le gameplay ce jeu.
(sinon ils auraient vendu ces aspects la en plus de la violence)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 11