Amiibo : finalement, Nintendo pourrait rééditer les figurines déjà épuisées

Une petite pensée émue pour les acheteurs d'un Villageois à 35 euros
Amiibo : finalement, Nintendo pourrait rééditer les figurines déjà épuisées

En début de semaine, Nintendo déclarait ne pas avoir l'intention de rééditer certaines figurines Amiibo, déjà en rupture de stock. Le constructeur japonais semble avoir désormais changé son fusil d'épaule, ou tout du moins reprécisé sa position, puisqu'il explique maintenant ne pas exclure de les produire à nouveau. 

Cela fait maintenant quelques semaines que les premières figurines Amiibo de Nintendo sont disponibles à la vente, un peu partout dans le monde. Une trentaine de modèles existent, et certains sont déjà en rupture de stock un peu partout dans le monde. C'est notamment le cas de ceux à l'effigie de Marth, du Villageois d'Animal Crossing, ou encore de l'Entraîneuse Wii Fit. Certains d'entre eux se négocient ainsi autour des 70 dollars outre-Atlantique.

Tu veux ou tu veux pas ?

Interrogé mardi à ce sujet par nos confrères de Wired, le constructeur expliquait que certaines figurines n'ont pas vocation à être disponibles de manière permanente et ne seront donc pas rééditées. « Pour certains Amiibo, nous visions une disponibilité permanente. Cela sera le cas pour nos personnages les plus populaires comme Mario et Link. En raison de contraintes d'espace dans les rayons, les autres figurines ne retourneront probablement pas sur le marché une fois les stocks écoulés », déclarait ainsi un porte-parole de la marque. Ni une ni deux, la cote des statuettes les plus rares a donc encore un peu plus gonflé, pour franchir la barre des 100 dollars. Pour rappel, celles-ci sont normalement vendues pour 12,99 euros.

 

Ces collectionneurs risquent de regretter d'avoir dépensé autant pour leurs précieuses figurines, puisque Nintendo a depuis quelque peu précisé sa position sur le sujet, en l'assouplissant. « Certains Amiibo en rupture de stick pourront revenir sur [le] marché ultérieurement. Nous visons à fournir de façon régulière des Amiibo sur le marché, et il y a encore beaucoup d'autres vagues de figurines à venir », déclare devant Polygon un représentant de Nintendo. Tout d'un coup, notre Marth à 100 dollars n'est plus une si bonne affaire que cela.

Les collectionneurs peuvent encore s'amuser avec les prix

Si cette déclaration risque de calmer d'un coup la fièvre autour des prix des figurines les plus rares, les collectionneurs peuvent encore s'en donner à cœur joie grâce à d'autres moyens. Ainsi dans la nuit de mardi à mercredi, une figurine de Peach, pourtant très commune, s'est vendue sur eBay contre 25 100 dollars. Cela peut paraître énorme, mais c'est toujours 13 000 dollars de moins que pour un coursier rose dans DOTA 2.

 

Qu'avait cette figurine de si particulier pour faire autant décoller les enchères ? Elle n'avait tout simplement pas de jambes. Un simple défaut de fabrication a donc multiplié sa valeur par plus de 2 000. Parmi les autres bizarreries du même ordre, nos confrères de Polygon ont notamment mis le doigt sur une statuette de Samus Aran équipée de deux armes au lieu d'une, qui a trouvé preneur la semaine dernière pour 2 500 dollars.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !