Vivendi discuterait aussi avec Free afin de rapprocher sa filiale SFR

SFREE

Non content de discuter avec Numericable depuis plusieurs mois comme nous vous le révélions il y a quinze jours, la maison-mère Vivendi bavarde aussi avec Free, selon Les Échos, afin d'évoquer un éventuel rapprochement. 

SFR Free SFREE

Un mariage de raison pour Vivendi ? 

D'après les sources de notre confrère, Xavier Niel, le PDG d'Iliad (Free), et Jean-René Fourtou, actuel président du conseil de surveillance de Vivendi et ancien PDG, se sont d'ores et déjà rencontrés. Si ces informations venaient à être confirmées, cela prouverait donc bien que Vivendi cherche à se débarrasser de SFR, ou tout du moins à réaliser des économies en mariant son poulain à un autre opérateur.

 

En effet, selon une note rédigée par des analystes de la banque de financement et d'investissement Natixis, reprise par Trading Sat, une union entre SFR et Free « pourrait être fortement créatrice de valeur pour Vivendi » du fait de fortes synergies entre les deux sociétés. 1,3 milliard d'euros d'économies pourraient ainsi être réalisés grâce à un tel mariage.

Une fusion plus crédible qu'une vente pour SFR

D'après Natixis, qui ne fait que théoriser un tel scénario, « une fusion avec Iliad serait plus crédible (qu'une vente à un tiers, ndlr) et surtout nettement plus logique industriellement même si un accord des régulateurs peut être problématique ».


Mais outre Numericable et Iliad, SFR pourrait-il se rapprocher de Bouygues Télécom, Orange étant de facto exclu du fait de sa trop grande importance sur le marché ? Pour les analystes de la banque d'investissement, Bouygues Télécom n'est pas une option, « car cela conduirait à la création d'un duopole dans le mobile », avec d'un côté Orange, et de l'autre Bouygues/SFR, Free étant un nain par rapport à eux.


Reste que comme le note si bien Trading Sat, un obstacle majeur fait face à tout rapprochement avec Iliad : Xavier Niel. Ce dernier détient en effet la majeur partie de sa société. Un mariage le forcerait alors à partager son gâteau et à voir sa majorité disparaître. Une situation qui n'est jamais arrivée depuis qu'il est à la tête de sa société, créée il y a 18 ans.

Un scénario improbable ?

Selon La Tribune, un mariage entre Free et SFR est d'ailleurs improbable. Néanmoins, d'après un papier du magazine Capital et relayé par Univers Freebox, Iliad pourrait bien envisager de mettre la main sur Numericable ou... SFR.

 

S'il est vrai que la valeur boursière d'Iliad (6,6 milliards d'euros) dépasse celle du groupe Bouygues dans son intégralité (5,84 milliards) et que la valeur de SFR régresse depuis le début de l'année, le scénario d'une fusion reste encore hypothétique, tant les sommes en jeu sont gigantesques, sans parler des problématiques de concurrence.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !