Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Vote électronique : victime de cyber-attaques, l’UMP porte plainte

Patate chaude
Droit 2 min
Vote électronique : victime de cyber-attaques, l’UMP porte plainte
Crédits : Andrey Popov/iStock/Thinkstock

Hier soir, l’HALU, la Haute autorité de l’Union a constaté « une attaque extérieure » visant le scrutin électronique qu’elle est en charge de surveiller pour le compte de l’UMP. « Il s'agit de l'un des risques anticipés et les dispositions prévues ont été mises en œuvre » temporise-t-elle

Selon l’HALU, cette attaque a « pu avoir pour effet de ralentir l'accès au site du vote » visant à désigner en ligne le nouveau chef du parti, via le site presidentump2014.fr. Ceci suggérait dès hier soir un déni se service, visant donc à saturer de requêtes le site officiel. Lors de son dernier point presse tôt ce matin, cependant, elle affirme n’avoir repéré plus « aucune attaque ou anomalie significative. »

Du lourd, selon Luc chatel

Aujourd'hui, sur France Info, Luc Chatel a donné d’autres détails, confirmant l'attaque DoS : « le site internet de l'UMP a été victime d'attaques depuis plusieurs jours comme si ceux qui nous veulent du mal, nous testaient. Cela a ralenti le flot pour accéder au site ». Selon les retours effectués par des « experts » mandatés par l’UMP, « il y a eu plusieurs tentatives de piratage (…) manifestement organisées. Ce n'est pas de l'amateurisme. C'est du lourd. »

Plainte contre ces cyber-attaques

Du coup l’UMP a déposé plainte « cette nuit auprès du commissariat du XVe arrondissement. Et les services de police en charge des cyber-attaques enquêtent déjà (…) Il y a des choses très farfelues sur les réseaux sociaux, qu’on regarde évidemment de très près. Des gens qui nous expliquent qu’ils auraient réussi à rentrer dans le système, ce qui est totalement faux. C’est triste à dire, c’est un peu un jeu des hackers qui veulent tester le système de l’UMP, le déstabiliser ». De son côté, Reflets.info n'avait pas tardé hier soir à étriller les services du prestataire technique, affirmant que des vulnérabilités connues n'avaient pas été patchées, nos confrères s'appuyant sur une page d'audit de Qualys SSL Labs.

 

Mais est-ce que ces opérations vont couvrir de doute le résultat attendu ce soir ? Nullement selon le secrétaire général de l'UMP, qui dit et redit que ces attaques DoS avaient été « anticipées ». « Oui, il y a eu un ralentissement, il y a des gens, moi le premier, qui n’ont pas pu voter hier soir, mais c’est rentré dans l’ordre. »

137 commentaires
Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 29/11/14 à 08:57:12

C'est la "révolution numérique" comme disent nos politiques sans comprendre l'un de ces deux termes :fr:

Avatar de Drozo INpactien
Avatar de DrozoDrozo- 29/11/14 à 08:59:30

Franchement c'était prévisible !
Surtout après le reportage ou l'on voit la cheftaine du service informatique dire haut et fort :" on a tout testé, il ne peut rien nous arriver"
je pense que que la leçon des affaire précédente n'a pas été retenue !

Avatar de bilbonsacquet Abonné
Avatar de bilbonsacquetbilbonsacquet- 29/11/14 à 09:07:05

Ça s'est parce qu'ils ne passent plus par Bygmalion :mdr2:

Visiblement le site est hébergé sur un serveur OVH, probablement sous calibré et sans la mitigation...

Avatar de Nebrium INpactien
Avatar de NebriumNebrium- 29/11/14 à 09:13:48

Ils ont pas du avoir le système anti-ddos de ovh :D

Avatar de lomic2 INpactien
Avatar de lomic2lomic2- 29/11/14 à 09:16:13

Tout ça pour nous dire que c'est super-menteur qui est élu... beaucoup de bruit pour rien. :fumer:

Avatar de kras INpactien
Avatar de kraskras- 29/11/14 à 09:16:37
Édité par Vincent_H le 13/05/2015 à 15:43
Avatar de Z-os INpactien
Avatar de Z-osZ-os- 29/11/14 à 09:23:37

Comment ça ? des membres de l'UMP ont voulu voter en masse dès l'ouverture du site ? :eeek2:

Ce n'est pas ça un DDOS... :mad2:

Avatar de moxepius INpactien
Avatar de moxepiusmoxepius- 29/11/14 à 09:33:28

Y'a pas a dire, le vote électronique, c'est très post-démocratique...

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 29/11/14 à 09:33:59

Serge Dassault achète des électeurs, Jean Tiberi crée des faux-électeurs, L'UMP achète des machines de votes, même la mafia se modernise :windu:

Avatar de Fantassin INpactien
Avatar de FantassinFantassin- 29/11/14 à 09:39:54

C'est pas une attaque DoS ! C'est juste quelques milliers de fanatiques adhérents de l'UMP qui ont voulu voter en même temps. On leur a pas dit que même à distance, il fallait faire la queue ? :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 14