Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

En mauvaise posture, AMD tente de rassurer en évoquant Carrizo

Espérons qu'Excavator n'est pas un nom prémonitoire
Tech 6 min
En mauvaise posture, AMD tente de rassurer en évoquant Carrizo

Si AMD est une fois de plus dans une phase de troubles et de changements, la société veut rassurer, mais sans forcément trop en dire. Ainsi, alors que la fin de 2014 approche à grands pas, la roadmap 2015 n'est toujours pas dévoilée à une exception près : l'arrivée prochaine de Carrizo et Carrizo-L. Un nouvel APU promis comme révolutionnaire, mais toujours gravé en 28 nm.

Après avoir capitalisé sur l'intégration de ses produits dans les consoles de dernière génération, AMD doit faire à nouveau face à ses démons habituels : des soucis financiers, une restructuration, et un changement à sa tête. En effet, le précédent PDG Rory Read a quitté la société afin de laisser sa place à Lisa Su depuis le mois dernier. Un poste de premier rang pour une femme dans le secteur des nouvelles technologies, qui est un double symbole puisque celle-ci n'est pas issue du marketing, mais d'une formation d'ingénieur du MIT.

AMD change de tête, annonce un bénéfice, mais continue de licencier

Et si AMD préfère indiquer que c'est une nouvelle ère qui s'ouvre suite à une restructuration massive, tous les voyants ne sont pas pour autant au vert. La roadmap 2015 est encore assez floue, et la promesse de passer au 20 nm faite par Su il y a quelques mois à peine fait déjà face à des rumeurs d'abandon au profit du 16 nm, plus tard.

 

Du côté des équipes, on a récemment appris que 700 nouveaux licenciements allaient être mis en place d'ici la fin de l'année, soit 7 % de son équipe actuelle. Une mauvaise nouvelle qui tombe alors que la société a annoncé un léger bénéfice à l'occasion du troisième trimestre de l'année : 17 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 1,43 milliard. Le constructeur peut d'ailleurs remercier ses revenus tirés du marché de l'embarqué et ses SoC « custom », notamment ceux vendus au sein des dernières consoles, qui permettent d'éponger les pertes (en hausse) de la section « Compute and Graphics » : 17 millions de dollars.

 

AMD Licenciements

 

Cela ne devrait néanmoins pas sauver l'année puisque les deux trimestres précédents affichaient respectivement une perte de 20 et 36 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires aux alentours de 140 millions. La marge est elle aussi d'un niveau assez stable, mais en baisse par rapport à l'année précédente : 35 %.

 

En réaction à ces chiffres, Lisa Su indique que « la performance de la section Compute and Graphics est plutôt mitigée du fait de conditions de marché très concurrentielles qui nous demandent de prendre de nouvelles mesures afin de renforcer nos résultats financiers dans ce secteur. Notre priorité est de fournir des technologies et des produits leaders sur leur marché alors que nous continuons de transformer AMD. »

La concurrence se porte comme un charme et déroule ses nouveautés

Il faut dire que la situation est problématique puisque ses deux principaux concurrents, Intel et NVIDIA, viennent de leur côté d'annoncer de très bonnes performances. Ils ont d'ailleurs à leur manière assuré leur présence sur le mobile en renfort de leurs solutions pour ordinateurs et serveurs, et visent de nouveaux marchés, le tout en ayant déjà évoqué de manière plus ou moins détaillée leurs produits à venir et leurs perspectives d'évolution. Résultat, si le cours d'AMD est en hausse ces derniers jours, il s'est effondré sur trois mois, passant d'un peu plus de 4 dollars à moins de 3 dollars. Ses deux concurrents, eux, sont en légère hausse sur la même période avec un cours respectivement aux alentours de 36 et 20 dollars.

Cours AMD 2014
Crédits : Google Finance

Roadmap 2015 : du 28 nm et du flou

C'est dans ce contexte que la société a décidé d'en dire un peu plus sur sa roadmap 2015, avec un nouveau document publié il y a quelques jours, accompagné d'une vidéo (voir ci-dessous). Ne vous attendez à rien du côté des CPU ou des GPU, alors que rien de vraiment nouveau n'est sorti depuis des mois, sans parler des processeurs FX qui continuent d'être gravés en 32 nm... Il faudra, au mieux, attendre le CES pour en savoir plus sur ce terrain.

 

En réalité, c'est sur un seul segment qu'AMD a décidé de communiquer : la nouvelle génération d'APU dédiée aux ordinateurs portables et aux machines de type tout-en-un, connue sous le petit nom de Carrizo et Carrizo-L. Comme annoncé par la société et comme indiqué dans les documents fournis, leur packaging sera identique : un FP4 de type BGA (soudé à la carte mère, donc) :

 

AMD Roadmap 2015 Mobile

 

Et si la version haut de gamme aura droit à une architecture CPU de nouvelle génération (Excavator) tout comme au niveau graphique (non détaillé), elle sera surtout la première à supporter pleinement HSA 1.0. Côté TDP, on reste dans le 15-35 watts, et pour cause : la finesse de gravure sera une fois de plus du 28 nm. Néanmoins, NVIDIA nous a montré avec Maxwell qu'il était possible d'améliorer grandement l'efficacité énergétique à gravure identique. De son côté, AMD indique que cette nouvelle série d'APU sera la plus performante et la plus efficace qu'elle a mise sur le marché. Reste à voir ce qui se cachera derrière ces promesses, tant les générations précédentes pouvaient parfois être décevantes malgré les annonces.

 

Pour la version « L », les évolutions seront bien plus légères. Car contrairement à ce que le nom peut laisser penser, il s'agit surtout d'une évolution des actuels Beema avec des cœurs Puma+ plutôt qu'une version allégée de Carrizo. Là aussi, ce sera d'ailleurs le 28 nm qui sera exploité, pour un TDP entre 10 et 25 watts.

« Tout va bien, nous sommes dans les temps »

Côté timing, John Byrne annonce dans sa vidéo que tout se passe bien et que ses équipes sont dans les temps. Les APU sont actuellement en phase de validation et l'on nous promet pour bientôt de nombreux designs exploitant ces nouvelles puces. Reste à voir si cela sera l'occasion d'une annonce dans le mois à venir ou s'il faudra attendre le CES. Quoi qu'il en soit, la période de lancement visée est la première moitié de 2015.

 

Partenaires, clients et même les acheteurs avec lesquels AMD dit échanger sur les réseaux sociaux seraient très enthousiastes à en croire le Vice-Président. Reste maintenant à voir ce qu'il en sera lorsque ces produits seront devenus une réalité, et ne seront plus que des promesses... et s'ils seront à même d'inverser la tendance du côté des ventes pour les trimestres à venir.

 

93 commentaires
Avatar de knos Abonné
Avatar de knosknos- 24/11/14 à 08:24:39

Courage AMD.

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 24/11/14 à 08:33:05

knos a écrit :

Courage AMD.

qu'ils crèvent, ça leur apprendra à faire des pilotes tout pourris (et leur appli de merde qui se lance avec les jeux)

Avatar de Stel INpactien
Avatar de StelStel- 24/11/14 à 08:35:13

C'est stupide de dire ca.
Qu'on aime ou pas les produits AMD, c'est une concurrence à INTEL.
AMD serait pas la tu payerais beaucoup plus cher ton matos..... il ne faut surtout pas qu'ils disparaissent.

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 24/11/14 à 08:35:56

T'aimes pas trop le lundi toi :transpi:

Avatar de cyrano2 Abonné
Avatar de cyrano2cyrano2- 24/11/14 à 08:37:50

Si il disparaisse, Intel risque de se faire découper.

L'idéal serait tout de même qu'ils perdent le droit exclusif sur les instructions x86. Cela empêche toute concurrence.

Ou alors, il faut un basculement sur ARM. Cela arrivera peut être avec l'arrivé des ARM 64 bits, si jamais un gros, vise la performance et pas seulement la consommation.

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 24/11/14 à 08:40:19

CryoGen a écrit :

T'aimes pas trop le lundi toi :transpi: 

 
nan effectivement

 

Stel a écrit :

C'est stupide de dire ca.
Qu'on aime ou pas les produits AMD, c'est une concurrence à INTEL.
AMD serait pas la tu payerais beaucoup plus cher ton matos..... il ne faut surtout pas qu'ils disparaissent.

"c’était" un concurrent, aujourd'hui ils valent peau de zob. S'il s’étaient sorti les doigts du cul plus tôt ils n'en seraient pas là. La vrai concurrence d'intel aujourd'hui ce sont les procs arm.

Avatar de TriEdge INpactien
Avatar de TriEdgeTriEdge- 24/11/14 à 08:43:56

darkbeast a écrit :

S'il s’étaient sorti les doigts du cul plus tôt ils n'en seraient pas là.

Si Intel n'avait pas fausser le marché non plus...

Avatar de A33 INpactien
Avatar de A33A33- 24/11/14 à 08:46:11

:pleure:
 Courage, AMD… :smack:

Avatar de Vipear INpactien
Avatar de VipearVipear- 24/11/14 à 08:48:24

On est tous avec toi ! (Depuis son ordinateur Intel/Nvidia)

Avatar de thorspark INpactien
Avatar de thorsparkthorspark- 24/11/14 à 08:48:36

cyrano2 a écrit :

Ou alors, il faut un basculement sur ARM. Cela arrivera peut être avec l'arrivé des ARM 64 bits, si jamais un gros, vise la performance et pas seulement la consommation.

J'espère bien que la performance au détriment de la consommation ne deviendra jamais la politique des constructeurs. On est déjà en surconsommation énergétique, avec les problèmes que ça entraîne. Avec les centaines de millions de machines dans le monde, une différence de quelques watts sur un processeur peut avoir de lourdes conséquences.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10
  • Introduction
  • AMD change de tête, annonce un bénéfice, mais continue de licencier
  • La concurrence se porte comme un charme et déroule ses nouveautés
  • Roadmap 2015 : du 28 nm et du flou
  • « Tout va bien, nous sommes dans les temps »
S'abonner à partir de 3,75 €