Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Ce soir, France 4 fera dans l'Anarchy participative

Les libertés ne se donnent pas, elles se prennent
Ce soir, France 4 fera dans l'Anarchy participative

Quoi de plus opposé à l'anarchisme que la très calibrée télévision ? Et pourtant, on peut tenter de mélanger les deux pour une expérience grandeur nature plutôt intéressante, à des années lumières de ce que proposent habituellement les dispositifs de second écran ou de Social TV. C'est en tous cas le pari de France 4 qui démarre ce soir la diffusion de sa fiction participative imaginant une France en plein chaos politique : Anarchy.

Depuis quelques temps maintenant, France 4 se cherche. Mais la chaîne s'est trouvée sur un point : sa capacité à tester de nouvelles idées, et à tirer parti de la direction des nouvelles écritures née courant 2011 au sein du groupe public. C'est à travers elle que l'on a pu voir revenir Hero Corp, qui se dotera cette année d'une application de type second écran, mais aussi que l'on a pu découvrir Jeu d'influences, les nouvelles saisons du Visiteur du futur, ou les Textapes d'Alice, pour ne citer que ces quelques exemples. 

Et si on imaginait la sortie de l'euro sans François Lenglet, mais avec des français ?

Mais l'une des grandes attentes de cette fin 2014 était Anarchy, une fiction d'anticipation qui est une coproduction entre FranceTV nouvelles écritures et Telfrance Série. Elle était présentée de la sorte lors de la conférence de rentrée de la chaîne, à la mi-septembre : 

 

« Imaginez. La faillite d'une grande banque française. La France sort de la zone euro et attend une nouvelle monnaie. Chaque citoyen, vous en l'occurrence, est limité à un retrait de 40 euros par semaine. Dans cet univers, que feriez-vous ?

Anarchy est une fiction d'anticipation transmédia dans laquelle les narrations web et tv se parlent et se répondent. L'internaute crée l'histoire, engendre ses personnages, les nourrit sur le Web et participe à l'écriture d'une série diffusée simultanément sur France 4 »

 

Et si les émissions politiques du groupe se posent souvent la question de la sortie de l'euro, ou que d'autres affirment savoir ce qu'il se passerait si une telle situation venait à se présenter, France 4 va chercher à mettre en place un monde complet où une telle situation deviendrait la réalité, et à en rendre compte à l'écran, mais aussi via un site internet dédié, un compte Twitter, une application Android ou iOS (dommage pour BlackBerry et Windows Phone).

Notez que le concept de série participative n'est pas totalement nouveau en France puisqu'il avait notamment été expérimenté pour What ze teuf, fin 2013. 15 épisodes de deux minutes avaient alors été produits pour D8 (puis D17) sur la base de propositions via Twitter. Elle avait alors réuni entre un demi million de téléspectateurs et près de deux millions selon les épisodes, rediffusions comprises. Vous pouvez la retrouver en intégralité sur YouTube. On peut aussi évoquer Self Story, qui n'était par contre qu'une web-série.

La rédaction, les héros et les personnages des auteurs

Si la communication sur le dispositif complet a tardé à venir, ce qui est dommage tant celui-ci est complet et complexe, on en sait désormais un peu plus. Le site internet dévoilé ce matin se décompose donc en trois sections principales : tout d'abord les informations sur le monde d'Anarchy rédigées par la rédaction, composée d'une quinzaine de journalistes dédiés. On y retrouve aussi un flash vidéo quotidien diffusé à 18h30 et un résumé des épisodes précédents. Les mises à jour se font en continu, de 7h à 22h.

 

Ensuite, viennent cinq héros. Ceux-ci sont les personnages sur lesquels vous pouvez influer. Chaque jour, vous pouvez proposer des éléments qui viendront compléter son histoire dans le monde d'Anarchy, que ce soit sous forme d'écriture, de photo ou de vidéo. Chaque jour, la rédaction viendra alors sélectionner ce qui lui semblera être le meilleur choix pour chaque personnage, et promet qu'aucun cadre prédéfini ne viendra entacher  l'expérience.

 

La dernière partie se compose d'une espèce de réseau social au sein duquel vous pouvez créer un compte « Auteur » et vous imaginer un alter-ego au sein du monde d'Anarchy, ou même plusieurs, qui réagiraient aux évènements qui ont lieu, afin de leur donner vie. Vous pouvez aussi, bien entendu, interagir avec les autres membres, avec lesquels vous pouvez vous associer. Attention, vous pouvez même mourir dans Anarchy.

Un programme TV qui cherche à fédérer et à récompenser des auteurs en herbe

Chacune de vos actions vous permettra d'obtenir des points et de grimper dans le classement des auteurs, en ayant la possibilité de voir votre personnage sélectionné le vendredi soir et interprété dans le programme diffusé sur France 4 la semaine suivante. On appréciera qu'il soit précisé que « ceux qui verront l'un de leurs personnages retenu pour être incarné dans la série télévisée seront considérés comme "auteurs de la série" et contactés pour signer un contrat de droits d'auteur avec TelFrance Série ».

 

Par contre, si c'est votre intervention dans l'histoire de l'un des héros qui est revenue, ce ne sera pas le cas. Il est néanmoins indiqué que « chaque auteur qui verra une de ses propositions retenue pour être la suite de l'aventure d'un des Héros recevra un cadeau surprise Anarchy. Vous serez contacté par mail ». Votre personnage pourra aussi être cité dans l'un des articles sur le site ou être désigné personnage du jour. Notez qu'un concours et des lots sont aussi associés au décompte des points, vous pourrez avoir de plus amples détails au sein de cette FAQ. La question des droits est abordée dans la section 4.1 des CGU

 

Et si personne ne participe ? « On sera malheureux avant tout, et l'on verra comment on fait » expliquait ce matin Boris Razon au micro de Céline Asselot sur France Info, indiquant qu'il croit à l'attraction du dispositif et du concept et que cette forme d'écriture permettra de faire naître des idées qu'une équipe de scénariste seule n'aurait pas forcément pu imaginer. On imagine aussi qu'étant donné la portée polémique du sujet, le travail de modération va s'avérer important, tout comme les contestations des choix ou du résultat.

 

Le tout se déroulera pendant huit semaines, et se terminera le 18 décembre prochain. Chaque émission (de 26 minutes) sera diffusée le jeudi soir, à 22h50 après deux jours d'écriture, deux jours de tournage et une journée de montage. Et vous, avez-vous l'intention de vous prendre au jeu ?

 

140 commentaires
Avatar de seboquoi Abonné
Avatar de seboquoiseboquoi- 30/10/14 à 17:16:17

Intéressant.

Avatar de alainato INpactien
Avatar de alainatoalainato- 30/10/14 à 17:17:56

Comprendre que le PAF reste incapable de payer des auteurs fournissant un travail pertinents aux yeux du public. Du reste, ce dernier n'est pas payé, on se permettra une mauvaise qualité.

Avatar de Magyar Abonné
Avatar de MagyarMagyar- 30/10/14 à 17:20:14

Ce soir sur france 4, prog tv dit que c'est line of duty ??

Avatar de sinbad21 INpactien
Avatar de sinbad21sinbad21- 30/10/14 à 17:30:50

"Et si on imaginait la sortie de l'euro sans François Lenglet", ha ha.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 30/10/14 à 17:31:43

C'est parce qu'il faut tout lire ;)

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 30/10/14 à 17:32:39

Suffit de repasser un épisode de Joséphine ange gardien de 1998 pour voir à quoi ressemble la France sans l'Euro :D

Avatar de tAran INpactien
Avatar de tArantAran- 30/10/14 à 17:34:16

Et si on imaginait la sortie de l'euro sans François Lenglet, mais avec des français ?

Sans François Lenglet ou sans François Hollande ? :D

Avatar de HarmattanBlow INpactien
Avatar de HarmattanBlowHarmattanBlow- 30/10/14 à 17:34:26

Imaginez. La faillite d'une grande banque française. La France sort de la zone euro et attend une nouvelle monnaie. Chaque citoyen, vous en l'occurrence, est limité à un retrait de 40 euros par semaine. Dans cet univers, que feriez-vous ?

Ce soir sur France 4 la redevance se met au service de la propagande européaniste en direction des plus jeunes.

Avatar de Elwyns INpactien
Avatar de ElwynsElwyns- 30/10/14 à 17:37:32

hahaha

Avatar de HarmattanBlow INpactien
Avatar de HarmattanBlowHarmattanBlow- 30/10/14 à 17:44:23

Elwyns a écrit :

hahaha

Bravo, tu as bien appris ta leçon, continue d'écouter les chroniques de BFM.

Édité par HarmattanBlow le 30/10/2014 à 17:44
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 14
  • Introduction
  • Et si on imaginait la sortie de l'euro sans François Lenglet, mais avec des français ?
  • La rédaction, les héros et les personnages des auteurs
  • Un programme TV qui cherche à fédérer et à récompenser des auteurs en herbe
S'abonner à partir de 3,75 €