Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Amazon : le chiffre d'affaires augmente, mais les pertes explosent

Amazon on Fire !
Economie 4 min
Amazon : le chiffre d'affaires augmente, mais les pertes explosent

Amazon vient de dévoiler ses résultats pour le troisième trimestre de l'année. Ils ne sont pas bons, avec des pertes de 437 millions de dollars. Le chiffre d'affaires est certes en augmentation à 20,58 milliards de dollars, mais cela reste moins que ce qui était espéré par le marché. Du coup, la sanction tombe : l'action est en baisse de 10 % dans les échanges avant l'ouverture de la bourse.

Après Google, Apple et Microsoft, c'est au tour d'un autre géant du web de dévoiler ses résultats pour le troisième trimestre de l'année : Amazon. Si les trois premières sociétés s'en sortent plutôt bien, certaines mieux que d'autres, le cas d'Amazon est plus problématique.

Le chiffre d'affaires grimpe de 24 %, les pertes sont multipliées par 12

En effet, si le chiffre d'affaires est désormais de 20,58 milliards de dollars, c'est un peu en dessous des attentes du marché qui tablait davantage sur 20,8 milliards. Cela représente tout de même une hausse de 20 % par rapport au troisième trimestre de l'année dernière alors qu'elle était de 23 % sur les deux trimestres précédents.

 

Mais, bien plus inquiétant, les pertes atteignent un niveau historique pour ces dernières années : 437 millions de dollars, contre 41 millions sur le troisième trimestre de l'année dernière et 28 millions sur celui de 2012. Afin d'y voir plus clair, voici l'évolution des derniers bilans d'Amazon sur les deux dernières années :

  • T3 2012 : chiffre d'affaires de 13,81 milliards pour 28 millions de pertes
  • T4 2012 : chiffre d'affaires de 21,27 milliards pour 97 millions de bénéfices
  • T1 2013 : chiffre d'affaires de 16,07 milliards pour 82 millions de bénéfices
  • T2 2013 : chiffre d'affaires de 15,07 milliards pour 7 millions de pertes
  • T3 2013 : chiffre d'affaires de 17,07 milliards pour 41 millions de pertes
  • T4 2013 : chiffre d'affaires de 25,29 milliards pour 239 millions de bénéfices
  • T1 2014 : chiffre d'affaires de 19,74 milliards pour 108 millions de bénéfices
  • T2 2014 : chiffre d'affaires de 19,34 milliards pour 126 millions de pertes
  • T3 2014 : chiffre d'affaires de 20,58 milliards pour 437 millions de pertes

Depuis le début de l'année, Amazon a donc perdu 455 millions de dollars. Si les pertes en T2 et T3 sont monnaie courante ces derniers temps, elles n'avaient jamais atteint de tels sommets. Comme les années précédentes, le quatrième trimestre devrait permettre de redresser un peu la barre - reste à voir dans quelle mesure.

 

Amazon

Des prévisions qui ne rassurent pas pour le quatrième trimestre de l'année

Mais les prévisions d'Amazon ne sont guère enthousiasmantes pour le quatrième trimestre 2014. Si le géant de la vente en ligne prévoit en effet une augmentation de son chiffre d'affaires, il table sur une hausse de 7 à 18 % « seulement », soit moins que les 20 % des années précédentes, mais aussi que les attentes du marché. Le bénéfice opérationnel devrait se trouver dans une fourchette allant de -570 à 430 millions de dollars, pas de quoi pavoiser donc.

 

La sanction ne s'est donc pas fait attendre et, dans les échanges préouvertures, l'action d'Amazon perd 10 % de sa valeur. On reste loin de la sanction infligée à Netflix, mais la baisse est tout de même significative pour le moment. L'ouverture de la bourse dans quelques heures sera l'occasion de confirmer cela. Quoi qu'il en soit, depuis le début de l'année, le cours de l'action Amazon est passé de plus de 400 dollars à moins de 300 dollars.

Le Fire Phone pointé du doigt, mais pas uniquement

Également pointé du doigt, le Fire Phone d'Amazon n'aurait pas vraiment eu le succès escompté. Si le bilan financier n'évoque pas précisément ce point, nos confrères de Capital indiquent qu'il ne se serait vendu qu'à 35 000 exemplaires, malgré le fait qu'il soit bradé à 99 centimes avec un abonnement de deux ans outre-Atlantique. Et ce alors que son lancement aurait coûté la bagatelle d'un milliard de dollars. Mais ce n'est pas tout, et les nombreuses diversifications d'Amazon commencent à inquiéter certains analystes (entre les livraisons même jour et les produits frais par exemple).

 

Quoi qu'il en soit, il sera intéressant de suivre l'évolution de la stratégie de Jeff Bezos et de son groupe durant les prochains mois. En effet, si Amazon n'a jamais vraiment explosé au niveau des bénéfices, la société est maintenant sur une pente savonneuse et des changements pourraient donc être de la partie. L'avenir nous le dira.

58 commentaires
Avatar de jenkins1963 INpactien
Avatar de jenkins1963jenkins1963- 24/10/14 à 13:18:15

"Depuis le début de l'année, Amazon a donc perdu 455 millions de dollars."

Tant mieux !

Avatar de barben360 INpactien
Avatar de barben360barben360- 24/10/14 à 13:23:22

jenkins1963 a écrit :

"Depuis le début de l'année, Amazon a donc perdu 455 millions de dollars."

Tant mieux !

+1. Mais tant que leur chiffre d'affaire est en hausse, il n'y a pas de quoi se réjouir, puisque l'entreprise aspire pour l'instant à couler tous les concurrents (notamment les boutiques physiques) pour avoir le monopole.

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 24/10/14 à 13:32:56

Ca s'appelle de la vente à perte, ou comment couler la concurrence avec l'aide des actionnaires/investisseurs.

Avatar de Jean_Peuplus INpactien
Avatar de Jean_PeuplusJean_Peuplus- 24/10/14 à 13:34:01

Sans oublier l'optimisation fiscale.

Avatar de Pripiat INpactien
Avatar de PripiatPripiat- 24/10/14 à 13:35:03

C'est là où je ne comprend pas trop le business model d'Amazon : S'ils essayent de tuer la concurrence à coup de frais de ports gratuits, et d'une petite dose d'évasion fiscale, etc ... Même s'ils finissent par se trouver en situation de monopole, une société qui ne génère pas de cash mais en perd à chaque bilan finit toujours par se casser la gueule, non ? (même si dans le High-tech, il y a des exemples de longévité). Si quelqu'un a une explication ?

Édité par Pripiat le 24/10/2014 à 13:36
Avatar de A33 INpactien
Avatar de A33A33- 24/10/14 à 13:36:43

Ça ne se passe peut-être pas aussi bien qu’ils l’espéraient. Avec leur téléphone, entre autres choses.
Mais, pour ma part, je me demande si ces pertes ne sont pas une sorte de maquillage pour éviter l’impôt. Il y a peut-être beaucoup d’investissements rentables sur le long terme. Amazon a une stratégie très conquérante.

Édité par A33 le 24/10/2014 à 13:40
Avatar de Baldr INpactien
Avatar de BaldrBaldr- 24/10/14 à 13:36:57

Pripiat a écrit :

C'est là où je ne comprend pas trop le business model d'Amazon : S'ils essayent de tuer la concurrence à coup de frais de ports gratuits, et d'une petite dose d'évasion fiscale, etc ... Même s'ils finissent par se trouver en situation de monopole, une société qui ne génère pas de cash mais en perd à chaque bilan finit toujours par se casser la gueule, non ? (même si dans le High-tech, il y a des exemples de longévité). Si quelqu'un y vois plus clair ?

L'idée, c'est qu'une fois que tu as bien massacré toute la concurrence et te retrouve en situation de monopole, tu es libre de remonter les prix et de commencer à engranger les bénéfices.

Avatar de hycday INpactien
Avatar de hycdayhycday- 24/10/14 à 13:38:39

tant que les investisseurs ne comprendront pas que Amazon mise toujours sur le long terme, ils resteront "decus".

Avatar de jenkins1963 INpactien
Avatar de jenkins1963jenkins1963- 24/10/14 à 13:39:12

barben360 a écrit :

+1. Mais tant que leur chiffre d'affaire est en hausse, il n'y a pas de quoi se réjouir, puisque l'entreprise aspire pour l'instant à couler tous les concurrents (notamment les boutiques physiques) pour avoir le monopole.

+1, notons que les gouvernements sont complices de ce dumping.

Édité par jenkins1963 le 24/10/2014 à 13:40
Avatar de Pripiat INpactien
Avatar de PripiatPripiat- 24/10/14 à 13:42:22

Oui, je vois ... C'est quand même sacrément tordu, surtout que le site date de la préhistoire des sites marchands, donc si ce plan machiavélique n'a pas marché pendant 20 ans, je ne vois pas comment ils vont reboucher un trou de -500 M$ ! la pente ressemble plus à un mur. Mais bon, on verra bien, ils doivent avoir plus d'un tour dans leur sac.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6
  • Introduction
  • Le chiffre d'affaires grimpe de 24 %, les pertes sont multipliées par 12
  • Des prévisions qui ne rassurent pas pour le quatrième trimestre de l'année
  • Le Fire Phone pointé du doigt, mais pas uniquement
S'abonner à partir de 3,75 €