Revue de presse : The Evil Within autopsié

The Evil Without
Revue de presse : The Evil Within autopsié

Les fêtes de fin d'année approchant, le rythme des sorties de jeux va s'accélérer dans les prochaines semaines. Après Driveclub et Bayonetta 2, c'est au tour de The Evil Within d'être analysé sous toutes les coutures par nos confrères et, le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat final fait débat.

C'est le grand jour pour The Evil Within, le dernier blockbuster de Bethesda. Le titre a connu quelques temps difficiles ces derniers jours, notamment à cause de sa limitation à 30 images par seconde sur PC, qui n'a pas vraiment été digérée par les joueurs, d'autant que la configuration requise pour le fonctionnement du jeu est plutôt imposante.

 

L'éditeur a toutefois rectifié le tir en proposant des commandes à taper dans la console afin de passer le framerate à 60 images par seconde, voire complètement le déverrouiller. Attention toutefois, si Bethesda corrigera les bugs pouvant être rencontrés lorsque le jeu fonctionnera à 60 images par seconde, cela ne sera pas le cas lorsque le taux de rafraichissement sera complètement débridé.

Si nos confrères ne se sont pas focalisés spécifiquement sur cet aspect du jeu, d'autres problèmes sont également remontés. Ainsi, plusieurs d'entre eux ont trouvé dommage le manque d'indications données par le jeu, augmentant drastiquement la difficulté. Ajoutez à cela quelques passages « die and retry » sans aucune subtilité, et l'ensemble peut devenir rapidement frustrant. 

 

À côté de ces quelques inconvénients, la réalisation technique est plutôt réussie (si l'on exclut le souci du framerate bloqué à 30 ips) avec une assez grande variété de décors, tous glauques à souhait. La durée de vie est quant à elle assez moyenne puisqu'il n'est question que d'une quinzaine d'heures, ce qui pourra paraître un peu court à certains, mais cela reste acceptable. 

 

Concrètement, The Evil Within n'est pas un mauvais, jeu, il apparaît même comme plutôt correct au vu des différents tests de nos confrères. Par contre seuls les amateurs du genre devraient y trouver leur compte, notamment en raison d'une difficulté artificiellement élevée qui rebutera les néophytes. The Evil Within est disponible à partir d'aujourd'hui sur PC (Windows uniquement), PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One, dès 32 euros selon la plateforme. Nous vous laissons maintenant découvrir les avis de nos confrères, que nous vous avons regroupés ci-dessous :

 

En français :

En anglais :

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !