Crytek : il est de plus en plus dur d'épater les joueurs avec des graphismes

Et la 4K ne viendra pas à la rescousse
Crytek : il est de plus en plus dur d'épater les joueurs avec des graphismes

Crytek est un studio qui s'est fait connaitre grâce à ses moteurs de jeux et à des titres faisant office de référence sur le plan technique, à l'instar de Crysis. Si la surenchère de graphismes suffisait il y a encore quelques années pour impressionner les joueurs, selon Crytek, les choses ne sont désormais plus aussi simples.

Il devient difficile pour les studios de se distinguer sur le plan des graphismes

Fin 2007, la plupart des joueurs (et leurs configurations) ont pris une énorme claque en découvrant Crysis, et ses graphismes impressionnants pour l'époque. Si Crytek avait pu alors impressionner les joueurs par les seules qualités techniques de son jeu, le studio pense qu'il est de plus en plus difficile d'atteindre un tel résultat.

 

Dans une entrevue avec DSO Gaming, Nicolas Schulz, l'ingénieur en chef chargé du rendu graphique des jeux chez Crytek, explique ainsi que sur le plan des graphismes, « l'industrie a atteint un tel niveau de qualité aujourd'hui qu'il est de plus en plus compliqué de réellement impressionner les gens ». Faut-il donc complètement renoncer à l'idée d'espérer prendre une claque semblable à celle que Crysis a donné il y a sept ans ? Pas nécessairement selon le responsable ; « cela dit, il y a toujours des domaines à explorer et nous continuons à repousser les limites autant que possible ». 

 

Il faut dire que si auparavant les améliorations se faisaient principalement sur le nombre de polygones des personnages, ainsi que sur la finesse des textures, et étaient donc très facilement visibles, aujourd'hui les progrès se font sur des détails qui peuvent facilement échapper aux joueurs. Cela se joue par exemple sur le réalisme des éclairages, ou bien sur de petites choses comme les mouvements du costume des personnages, de leurs cheveux etc.

Les GPU modernes ne sont pas encore prêts pour la 4K

Du coup, l'avènement des écrans 4K est vu par certains comme le moyen rêvé de pouvoir à nouveau surprendre les joueurs. Seul problème, tout le monde ne peut pas en profiter, et le matériel n'est pas encore tout à fait prêt à encaisser ce type de définition. « La génération actuelle de GPU haut de gamme est malheureusement encore loin de permettre de maintenir 60 images par seconde en 4K », explique l'ingénieur.

 

Le problème serait principalement dû aux effets d'éclairage : « en 4K vous avez quatre fois plus de pixels à afficher qu'en 1080p et sur lesquels appliquer des effets de lumière. Cela sature très rapidement la bande passante disponible. De plus les consoles sont clairement en dessous des GPU haut de gammes en termes de puissance brute », détaille Nicolas Schulz. Il ne faut donc certainement pas s'attendre à voir des jeux proposés en 4K sur consoles pour cette raison-là. Mais au vu des difficultés qu'ont certains à déjà proposer du 1080p, on ne pouvait que s'en douter.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !