Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

C'est officiel : HP se scinde en deux sociétés indépendantes

Et non, même pas Hewlett et Packard
Economie 2 min
C'est officiel : HP se scinde en deux sociétés indépendantes

La rumeur enflait depuis ce week-end et c'est désormais officiel : HP se scindera bien en deux entités indépendantes. D'un côté, on retrouvera Hewlett-Packard Entreprise qui sera dirigée par Meg Whitman, tandis que de l'autre on aura HP Inc. avec Dion Weisler aux commandes.

IBM, Lenovo et maintenant Hewlett-Packard : l'heure du changement a sonné 

Depuis quelque temps, les grandes manœuvres sont engagées dans le petit monde des ordinateurs et des serveurs. En effet, alors que Lenovo vient tout juste de finaliser le rachat de la branche serveur d'entrée et de milieu de gamme d'IBM, la société Hewlett-Packard vient d'annoncer officiellement qu'elle se scindera en deux entités distinctes.

 

La réalisation complète de ce projet est attendue pour la fin de l'exercice 2015, qui prendra fin le 31 octobre de l'année prochaine. Bien évidemment, ce calendrier pourra être bousculé en fonction de la réaction des autorités concernées. Pour rappel, la société avait déjà préparé le terrain avec des coupes franches dans ses effectifs : 34 000 postes en moins annoncés en 2013 et entre 11 000 et 16 000 de plus au mois de mars de cette année.

Hewlett-Packard Enterprise vs HP Inc.

D'un côté, on retrouvera donc « Hewlett-Packard Enterprise » qui s'occupera de la partie professionnelle avec les serveurs, les solutions de stockage, le Cloud, le réseau, le logiciel ainsi que les services. Meg Whitman, l'actuelle PDG et ancienne de chez eBay, sera aux commandes de cette entité.

 

De l'autre, on aura « HP Inc. », qui prendra en charge le grand public avec les ordinateurs et les portables, mais aussi de tout ce qui touche aux imprimantes et à la mobilité de manière générale. Dion Weisler, qui est déjà vice-président en charge de cette partie, occupera cette fois-ci le poste de PDG. Des nouveautés sont d'ores et déjà annoncées avec, par exemple, des imprimantes 3D.

 

Dans les deux cas, la volonté semble donc de garder la même ligne de conduite en ne procédant à aucun changement pour le moment. Si l'on en croit les documents fournis par HP, la scission donnera naissance à deux sociétés pesant à peu près la même chose : 58,4 milliards de dollars de chiffre d'affaire avec des profits de 6 milliards pour Hewlett-Packard Enterprise, contre respectivement 57,2 et 5,4 milliards pour la seconde.

 

Comme nous l'avions évoqué lors du dernier bilan financier, chaque nouvelle société se retrouve donc avec un des deux pôles les plus rentables : imprimantes et cartouches d'encre d'un côté et le marché de l'entreprise de l'autre avec respectivement 1 140 et 960 millions de dollars de marges opérationnelles. Reste donc toujours le cas des PC qui permet de gonfler le chiffre d'affaires, mais pas les bénéfices (290 millions).

19 commentaires
Avatar de Razambe INpactien
Avatar de RazambeRazambe- 06/10/14 à 13:08:11

Et ca va faire combien d'emplois en moins dans quelques temps tout ca ?

Avatar de deepinpact INpactien
Avatar de deepinpactdeepinpact- 06/10/14 à 13:13:38

Razambe a écrit :

Et ca va faire combien d'emplois en moins dans quelques temps tout ca ?

Scinder une entreprise en deux, par défaut ça ne génère pas de licenciement. Au contraire, en théorie, on double les postes administratifs. Dans le cas de HP, y a fort à parier qu'il existait déjà pas mal de doublons dû aux rachats massifs effectués les années passées. Donc certainement pas beaucoup d'embauches supplémentaires non plus malheureusement...!!!

Avatar de Reznor26 INpactien
Avatar de Reznor26Reznor26- 06/10/14 à 13:27:14

Ok mais... c'est quoi l'objectif à court/moyen terme qui sous-tend cette opération ?

Avatar de gwal INpactien
Avatar de gwalgwal- 06/10/14 à 13:32:41

L'objectif à moyen terme est de revendre la partie materielle bien sur.
Comme IBM et les autres.

Avatar de Reznor26 INpactien
Avatar de Reznor26Reznor26- 06/10/14 à 13:42:20

gwal a écrit :

L'objectif à moyen terme est de revendre la partie materielle bien sur.
Comme IBM et les autres.

C'est ce que j'aurais tendance à déduire aussi, mais bon ça serait cool d'avoir un peu plus d'analyse dans l'article :/

Avatar de Shuffle Bot INpactien
Avatar de Shuffle BotShuffle Bot- 06/10/14 à 13:46:22

deepinpact a écrit :

Scinder une entreprise en deux, par défaut ça ne génère pas de licenciement. Au contraire, en théorie, on double les postes administratifs. Dans le cas de HP, y a fort à parier qu'il existait déjà pas mal de doublons dû aux rachats massifs effectués les années passées. Donc certainement pas beaucoup d'embauches supplémentaires non plus malheureusement...!!!

Sauf qu'on parle de 55.000 licenciements...

Avatar de maxscript INpactien
Avatar de maxscriptmaxscript- 06/10/14 à 13:47:38

gwal a écrit :

L'objectif à moyen terme est de revendre la partie materielle bien sur.
Comme IBM et les autres.

revendre la partie printing ??  ça me parait un peu gros pour l'instant

Avatar de SuperMot INpactien
Avatar de SuperMotSuperMot- 06/10/14 à 13:56:18

Les clients léger (thin client et co.) c'est aussi grand public ou c'est lié au système serveur  ?? 

Avatar de suomii INpactien
Avatar de suomiisuomii- 06/10/14 à 14:02:19

maxscript a écrit :

revendre la partie printing ??  ça me parait un peu gros pour l'instant

Non, revendre la partie pc je pense  plutôt

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 06/10/14 à 14:04:58

maxscript a écrit :

revendre la partie printing ??  ça me parait un peu gros pour l'instant

Ben il faut revendre quelque chose qui rapporte sinon autant fermer ces branches.
Le souci que je vois à cette démarche, mais comme avant quand elle voulait revendre le matériel, c'est que ça risque de détourner les pros des solutions d'impression ce qui va faire baisser la rentabilité de cette branche.
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2