Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

ASUS GeForce GTX 970 STRIX : le haut de gamme mise sur le semi-passif

Le meilleur des deux mondes ?
Tech 9 min
ASUS GeForce GTX 970 STRIX : le haut de gamme mise sur le semi-passif

Récemment, ASUS a annoncé une nouvelle gamme de cartes graphiques : les STRIX. Derrière ce nom se cachent des modèles avec un système de refroidissement semi-passif qui nous semblait avoir du potentiel. Et avec des GPU économes en énergie comme le GM204 de la GeForce GTX 970, cela pourrait prendre tout son sens. Nous avons donc décidé de nous faire notre propre idée avec une STRIX-GTX970-DC2OC-4GD5.

Le domaine des GPU et des cartes graphique est actuellement dans une phase complexe. La finesse de gravure des produits est toujours limitée à du 28 nm, alors que le besoin d'évolution est là, tant en terme de performances que d'économies d'énergie. Ce dernier point est d'ailleurs important à plus d'un titre puisque s'il permet de réduire la consommation de la machine, il permet aussi de jouer sur l'échauffement des puces et donc leurs besoins en termes de refroidissement.

Du passif limité au semi-passif généralisé

Pour les amateurs de silence, le marché à un temps misé sur des designs entièrement passifs, surtout sur l'entrée de gamme et des produits de cœur de gamme spécifiques. Mais l'on a déjà vu des tentatives différentes, qui misent sur un large dissipateur qui reste accompagné d'un ventilateur, au cas où. On parle alors de systèmes semi-passifs, un procédé à la mode actuellement, notamment dans le monde des alimentations.

 

Pour les cartes graphiques, certains s'y sont déjà essayés. MSI avait par exemple proposé son Hybrid Freezer du temps de la GeForce 9600GT. Mais depuis, c'était un peu tombé dans l'oubli. ASUS a néanmoins décidé de remettre le couvert en début d'année avec sa gamme STRIX, qui dispose d'un ventirad spécifique, doté de deux larges ventilateurs de 90 mm et de trois caloducs afin de répartir la chaleur.

 

Le tout ne s'active que sous certaines conditions et continue d'exploiter DirectCU II, et donc d'avoir un contact direct entre le GPU et les caloducs. Ce modèle va d'ailleurs être généralisé à toutes les cartes désormais, et venir en remplacement des modèles précédents de manière quasi systématique. 

STRIX : une dénomination un peu fourre-tout

Notez que la dénomination STRIX n'est d'ailleurs pas exclusive à de tels produits puisqu'elle vise les joueurs de manière plus large avec des claviers, souris et casques. Elle vient ainsi empiéter sur le terrain de RoG (Republic of Gamers) les deux entités étant indépendantes en interne, et visant des profils différents. On a tout de même du mal à comprendre le positionnement exact, surtout que RoG a tendance à concerner aussi des produits abordables désormais.

 

ASUS nous a de son côté précisé que STRIX visait les joueurs un peu moins exigeants, et plus « casual », on aurait tout de même aimé un marqueur de différenciation plus clair, et surtout que les produits semi-passifs disposent d'une dénomination propre, plutôt que de celle d'une gamme à large spectre.

 

ASUS Strix Pro

Strix, c'est aussi un casque

Le ventirad STRIX prend tout son sens avec les GPU GM20x

Quoi qu'il en soit, avec son ensemble capable de mêler refroidissement passif et ventilation classique, ASUS a décidé de frapper fort avec des produits haut en gamme, jusqu'à la GeForce GTX 780 chez NVIDIA ou la Radeon R9 280 chez AMD. Cela n'avait par contre que peu de sens puisque les GPU utilisés avaient tout de même tendance à monter rapidement en température. Cela avait par contre plus d'intérêt sur des produits comme les GeForce GTX 750 Ti arrivées un peu plus tard.

 

Et c'est d'ailleurs avec l'arrivée de la seconde génération de puces Maxwell que la marque a une carte à jouer. Car si les performances n'évoluent pas de manière drastique, la consommation et l'échauffement à résultat identique sont bien plus faibles, surtout avec les GTX 970/980 annoncées récemment. La concurrence ne s'y est d'ailleurs pas trompée puisque MSI a décidé de se (re)lancer à son tour sur ce créneau avec son Twin Frozr V

 

Nous avons donc décidé de demander à ASUS de nous fournir un exemplaire de sa STRIX-GTX970-DC2OC-4GD5, afin de voir ce qu'elle avait dans le ventre, et surtout de voir si la promesse de réconcilier silence total avec carte graphique haut de gamme pouvait être de mise, et ce, pas seulement lorsque la machine est au repos ou en veille. Cela nous permet aussi de voir si cette fonctionnalité est dépendante ou non du pilote graphique.

 

ASUS GeForce GTX 970 STRIXASUS GeForce GTX 970 STRIX

Une carte classique, avec une bonne finition et quelques spécificités

Commençons tout d'abord par décrire la carte. Livrée dans un packaging assez classique, avec un bundle qui l'est tout autant, elle dispose d'un PCB maison. Il faut dire que c'est l'une des grosses différences entre la GTX 980 pour laquelle NVIDIA impose pour le moment des designs de référence, et la GTX 970, pour laquelle chaque constructeur est libre de son intégration.

 

On note ainsi une première différence avec la recommandation du caméléon : un connecteur PCIe à huit broches est suffisant pour alimenter cette carte, alors qu'il faut normalement au moins deux connecteurs à six broches. Pour rappel, la GeForce GTX 970 est annoncée pour un TDP de 145 watts :

 

NVIDIA GM204 Slides

Les recommandations de base de NVIDIA

 

 

La connectique est assez classique : deux ports DVI-DL, un DP 1.2 et un HDMI 2.0. C'est donc moins fourni que sur les GeForce GTX 980 de référence (voir notre analyse). Le carénage est assez solide, et la marque n'utilise pas de composés plastiques, on retrouve aussi une backplate sur l'arrière du PCB, renforçant l'impression de qualité du produit.

 

Côté fréquences, alors qu'il est question de 1 050 à 1 178 MHz pour par défaut pour le GPU, contre 1 750 MHz pour la mémoire, on passe ici à 1 114 / 1 253 MHz et 1 753 MHz. On devrait donc avoir un gain de 6 % dans le meilleur des cas, autant dire que cela restera léger. Mais l'intérêt d'un tel produit n'est sans doute pas forcément dans sa capacité d'overclocking. Ses performances se placent donc sous les GTX 780 Ti et R9 290X :

 

ASUS GeForce GTX 970 STRIX

Test de DiRT : Showdown en 2560x1440 pixels / Ultra (sans éclairage avancé)

Une carte parfaitement silencieuse, même lorsque la 3D est (un peu) utilisée

Une fois la machine démarrée, on note que les ventilateurs s'activent quelques secondes puis s'éteignent directement. C'est donc bien le signe que la gestion se fait en interne, et pas de manière logicielle, ce qui est une bonne chose. Une lumière permet tout de même de s'assurer visuellement que la carte est bien allumée et fonctionnelle. Une fois arrivé sous Windows, et les pilotes installés, la fréquence du GPU tombe à 135 MHz, contre 162 MHz pour la mémoire. L'ensemble produit assez peu de chaleur et la température se limite donc à 42°C (cela ne s'invente pas).

 

Avant de passer aux jeux 3D lourds, nous avons décidé de passer par une scène intermédiaire : la démo Autumn des expérimentations Chrome, qui exploite WebGL et Three.js. Celle-ci a l'intérêt de disposer d'une charge GPU faible, mais pas ridicule : 35 % selon GPU-Z. Les fréquences ne sont ainsi pas à leur valeur maximale mais à 645 MHz pour le GPU et 405 MHz pour la mémoire. Après une longue période de test, on note que la ventilation ne s'active toujours pas, et que le GPU grimpe à 60 °C.

 

Autumn WebGL

 

Des valeurs qui pourront varier d'une machine à l'autre selon sa composition, mais aussi le flux d'air au sein du boitier (le nôtre était minimal), mais aussi le système de refroidissement utilisé pour le CPU situé un peu plus haut. On se retrouve ainsi dans la même situation que les machines avec une carte graphique entièrement passive, où l'on conseille d'avoir tout de même de larges ventilateurs qui tournent même à faible vitesse afin de faciliter l'extraction de l'air chaud. Car le système passif fera sentir sa différence lorsque la scène 3D s'arrête. Il nous a ainsi fallu une bonne dizaine de minutes pour revenir sous la barre des 50°C par exemple, ce qui est bien plus rapide lorsqu'un système de ventilation, même très léger, est actif.

 

C'est finalement dès 67°C que le ventilateur s'active. Assez doucement d'abord, ce qui restera le cas dans des jeux légers tels que WoW, mais bien plus fort avec des scènes lourdes comme celles du Benchmark Valley d'Unigine par exemple. Ici, le fonctionnement sera plus classique et suivra les recommandations de NVIDIA : viser une température maximale de 80°C et jouer sur la ventilation et la fréquence pour assurer un fonctionnement performant mais silencieux. Ici, ce sera bien le cas.

 

Lors de nos tests, le ventilateur fonctionnait aux alentours de 1000 tpm pour sa vitesse de rotation, et n'était que très peu audible dans le pire des cas, le GPU restant constamment sous les 70°C. La carte, elle, affichait bien les fréquences maximales annoncées. Une fois revenus sous Windows, le GPU repasse à ses fréquences minimale, la température redescend rapidement jusqu'à 53°C, puis la ventilation s'arrête. On revient alors en mode passif jusqu'à retourner à 42°C, ce qui pourra parfois prendre un peu de temps. On appréciera d'ailleurs que le seuil en descente ne soit pas le même que celui en montée.

La GTX 970 est le produit parfait pour un système semi-passif, vivement la GTX 960

Reste que le système semble bien dosé et la GeForce GTX 970 est sans doute le produit parfait pour ce genre d'exercice, puisque c'est ainsi à la fois un modèle pensé pour les joueurs un tant soit peu exigeants, tout en assurant un fonctionnement passif au repos, mais aussi avec une scène 3D légère ou un usage limité du GPU (Vidéo, certaines applications CUDA, etc). On a hâte de découvrir la même chose sur une éventuelle GeForce GTX 960. Si elle pouvait en plus disposer d'un PCB compact, ce serait l'idéal.

 

Reste la question du prix. On trouve actuellement des GeForce GTX 970 à partir de 329 euros. Celle de MSI est pour sa part proposé chez plusieurs revendeurs aux alentours de 360 euros, dont Materiel.net. Le modèle d'ASUS est pour sa part proposé de manière plus limitée, mais sera aussi plus cher puisque la boutique en ligne l'affiche à son catalogue à 390 euros.

 

Un écart qui s'explique sans doute par la différence de finition entre les deux produits, mais qui pourra faire la différence pour certains, qui cherchent surtout à faire des économies. Cela ne devrait néanmoins pas poser de problèmes aux adeptes de la marque qui sont habitués à des tarifs un peu plus chers que la moyenne. Il sera néanmoins intéressant d'opposer les deux modèles dans des conditions identiques afin de voir lequel s'en tirer le mieux à tous les niveaux, ce que nous tenterons de faire rapidement.

46 commentaires
Avatar de MasterDav INpactien
Avatar de MasterDavMasterDav- 02/10/14 à 16:35:25

Dommage de devoir aller sur materiel.net pour avoir une photo de la carte côté ventilos :cartonjaune:

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 02/10/14 à 16:42:46

MasterDav a écrit :

...

Remplace www par v6 dans ton URL ;)

Édité par david_l le 02/10/2014 à 16:58
Avatar de Ceodyn INpactien
Avatar de CeodynCeodyn- 02/10/14 à 17:01:17

Merci pour les infos, je penche pour la MSI Gaming bien que cette Direct CU2 à l'air efficace et silencieuse, ce dernier point est d'ailleurs ce que je recherche en priorité, si vous faites un test sur la MSI, je suis preneur.:D

Avatar de eXa INpactien
Avatar de eXaeXa- 02/10/14 à 18:08:21

Ceodyn a écrit :

Merci pour les infos, je penche pour la MSI Gaming bien que cette Direct CU2 à l'air efficace et silencieuse, ce dernier point est d'ailleurs ce que je recherche en priorité, si vous faites un test sur la MSI, je suis preneur.:D

J'ai acheté la MSI et elle est très silencieuse en jeu (surement car elle n'as pas besoin d'être a fond) et je viens de tester les ventilateurs a fond pour voir le bruit que cela fait et c'est plus silencieux que la 560 que j'avais avant (d'après les tests sur d'autres sites de 5db).

Avatar de MasterDav INpactien
Avatar de MasterDavMasterDav- 02/10/14 à 18:26:46

David_L a écrit :

Remplace www par v6 dans ton URL ;)

Et devoir m'identifier à chaque visite, lourd...
D'ailleurs, on sait quand la V6 sera lancée pour de bon ?

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 02/10/14 à 18:27:11

eXa a écrit :

J'ai acheté la MSI et elle est très silencieuse en jeu (surement car elle n'as pas besoin d'être a fond) et je viens de tester les ventilateurs a fond pour voir le bruit que cela fait et c'est plus silencieux que la 560 que j'avais avant (d'après les tests sur d'autres sites de 5db).

Tu sais sur quels seuils elle s'enclenche / déclenche et les vitesses de ventilation ?

Sinon les deux cartes sont assez proches je pense. MSI joue sur le prix, ASUS sur la finition, après chacun choisi selon ses préférences. Mais je le demande quand même si les deux réagissent de manière similaires.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 02/10/14 à 18:29:04

MasterDav a écrit :

Et devoir m'identifier à chaque visite, lourd...
D'ailleurs, on sait quand la V6 sera lancée pour de bon ?

Tu as pas du tester depuis un moment :D on attaque la migration en deux étapes là, on en reparle dans la foulée

Avatar de albion2049 INpactien
Avatar de albion2049albion2049- 02/10/14 à 18:42:37

Tout est relatif mais Msi, Evga, Gigab.. sont un poil supérieure en performance à l'Asus.

http://www.bit-tech.net/hardware/graphics/2014/09/19/nvidia-geforce-gtx-970-revi...

Édité par albion2049 le 02/10/2014 à 18:47
Avatar de kypd INpactien
Avatar de kypdkypd- 02/10/14 à 18:44:44

On note ainsi une première différence avec la recommandation du caméléon : un connecteur PCIe à huit broches est suffisant pour alimenter cette carte, alors qu'il faut normalement au moins deux connecteurs à six broches

Euh Je voudrais pas être désobligeant, mais un connecteur 6 broche PCI-e est validé pour 75W et un connecteur 8 broches pour 150W... donc 2x6 broches = 8 broches

pas de quoi s'en étonner :keskidit:

Avatar de eXa INpactien
Avatar de eXaeXa- 02/10/14 à 19:19:06

David_L a écrit :

Tu sais sur quels seuils elle s'enclenche / déclenche et les vitesses de ventilation ?

Sinon les deux cartes sont assez proches je pense. MSI joue sur le prix, ASUS sur la finition, après chacun choisi selon ses préférences. Mais je le demande quand même si les deux réagissent de manière similaires.

Je n'ai pas eu l'occasion vu qu'il bouge presque pas pendant un jeu, je viens par exemple de tester BattleField 4 en ultra en 2560x1080 50-60 FPS, voici un 
 screenshot avec la comparaison au repos a gauche a droite cela correspond au max qu'elle est montée en jeu.
Et j'ai pas plus entendu le ventilateur que au repos.
 

Sinon pour le test Automn elle réagit comme le modèle que vous avez essayé, entre 30 et 35% de charge et 60° et le ventilateur ne change pas de vitesse. (en comparaison avec la carte au repos)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5
  • Introduction
  • Du passif limité au semi-passif généralisé
  • STRIX : une dénomination un peu fourre-tout
  • Le ventirad STRIX prend tout son sens avec les GPU GM20x
  • Une carte classique, avec une bonne finition et quelques spécificités
  • Une carte parfaitement silencieuse, même lorsque la 3D est (un peu) utilisée
  • La GTX 970 est le produit parfait pour un système semi-passif, vivement la GTX 960
S'abonner à partir de 3,75 €