Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

La 5G selon Orange : capacité multipliée par 1 000 et commercialisation en 2019

Harder, Better, Faster, Stronger
Mobilité 2 min
La 5G selon Orange : capacité multipliée par 1 000 et commercialisation en 2019
Crédits : NorthernStock/iStock/ThinkStock

Orange est décidément très actif ces temps-ci. Après l'annonce de l'arrivée de Netflix sur les Livebox et la publication d'une étude sur la valeur des données personnelles, l'opérateur évoque maintenant la 5G. Cette technologie devrait offrir de nouvelles capacités avec un déploiement commercial prévu pour 2019.

Alors qu'Orange donnera le coup d'envoi de son troisième show « Hello » d'ici moins d'une heure, l'opérateur vient de dévoiler ses plans de déploiement pour la 5G, la prochaine évolution majeure des réseaux de téléphonie mobile. Pour sa mise en place, la société s'est associée avec Alcatel-Lucent, Ericsson, Nokia Solution and Networks et SES Satellite afin de créer la structure PPP 5G. 1,4 milliard d'euros sont affectés à cette entité, dont 700 millions provenant de la Commission européenne. Pour rappel, l'Europe a récemment annoncé un partenariat avec la Corée du Sud afin de travailler de concert sur le développement de la 5G. 

 

Orange n'y va pas avec le dos de la cuillère concernant ses objectifs. Il souhaite développer  « une capacité sans fil 1000 fois plus puissante que celle des technologies de 2010 », tout en visant une économie d'énergie de 90 % par service. De plus, la 5G devra être capable de supporter la bagatelle d'un milliard de milliards (soit un trillion) de terminaux sans fil, pour 7 milliards de personnes. 

 

De son côté, Asha Keddy, Vice Présidente de chez Intel, indique qu'il faut revoir sa définition de mesure des performances de la 5G, les Mb/s ne sont pas suffisants selon elle. En effet, il faudrait plutôt s'intéresser aux bits par joule, par Hertz, par mètre carré ou bien par dollars. En effet, selon la représentante du fondeur, la « 5G abordera une variété de défis , y compris l'efficacité énergétique , la performance du spectre , la fiabilité et le coût ».

 

5G PPP

 

Mais ce n'est pas tout. Il est également question de sécurité et de fiabilité, mais aussi de « redonner aux utilisateurs un contrôle avancé de leur vie privée », un point décidément à la mode dans le discours de l'opérateur. En effet, on l'évoquait hier lors de la publication d'une étude sur les données personnelles. Il devrait de nouveau en être question lors du show « Hello », il faut dire qu'Orange a besoin de redorer son image après les deux fuites de données de cette année.

 

Au-delà des annonces sur les performances théoriques de la 5G, un calendrier de déploiement est aussi évoqué. La standardisation de la 5G est attendue pour 2016, tandis que les premières caractéristiques devraient être évoquées fin 2017 ou début 2018. Le déploiement commercial débutera à partir de 2019. Pour rappel, la 3G a débuté fin 2004, contre fin 2012 pour la 4G. Huit ans auront donc été nécessaires pour cette transition, contre sept pour 4G vers 5G si tout se passe bien.

 

 

73 commentaires
Avatar de Pr. Thibault INpactien
Avatar de Pr. ThibaultPr. Thibault- 02/10/14 à 06:43:54

En gros il n'y a pas encore le moindre standard et ils affichent déjà des chiffres du type "capacité multipliée par 1000" ? Les marketeux dans toute leur splendeur...

Avatar de anonyme_5af96fc0c6bcfcf63dedfe7bc68a4860 INpactien

Ce qui serait bien, c'est qu'une fois la 5G sortie, les opérateurs ne se lancent pas dans la 6G mais dans une véritable (!) couverture nationale. Parce que la fracture numérique est immense entre les grandes villes et les campagnes.
La 5G pourrait bien remplacer l'adsl (la 4G le peut certainement également [au moins pour l'accès à internet]) dans les zones oubliées (notées comme sans intérêt) par les opérateurs.

Avatar de XyLiS Abonné
Avatar de XyLiSXyLiS- 02/10/14 à 06:54:19

Pr. Thibault a écrit :

En gros il n'y a pas encore le moindre standard et ils affichent déjà des chiffres du type "capacité multipliée par 1000" ? Les marketeux dans toute leur splendeur...

Il y a un draft, ce n'est pas à ~1 an de la standardisation que tu fixes les objectifs.
On l'a bien vu avec le Wifi N.

gwado a écrit :

Ce qui serait bien, c'est qu'une fois la 5G sortie, les opérateurs ne se lancent pas dans la 6G mais dans une véritable (!) couverture nationale. Parce que la fracture numérique est immense entre les grandes villes et les campagnes.

Et donc on arrête l'innovation ?

Édité par vnum le 02/10/2014 à 06:56
Avatar de XyLiS Abonné
Avatar de XyLiSXyLiS- 02/10/14 à 06:56:10

Double post, désolé

Édité par vnum le 02/10/2014 à 06:56
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 02/10/14 à 06:57:10

Si on se retrouve avec des quotas de data consommées en 2 seconde, l'intérêt sera limité.

Édité par amikuns le 02/10/2014 à 06:57
Avatar de inotoff INpactien
Avatar de inotoffinotoff- 02/10/14 à 06:57:44

Il me semble qu'un Trillion en anglais c'est 1000 milliards ou 1 Tera ou 1000 billions.
A ne pas confondre avec un trillion francais (comme dans l'article).
1000 appareils par humain, ca fait déjà pas mal.
1,000,000,000 d'appareils par humain, ca fait un poil beaucoup :mad2:

Édité par inotoff le 02/10/2014 à 06:59
Avatar de XyLiS Abonné
Avatar de XyLiSXyLiS- 02/10/14 à 06:59:12

amikuns a écrit :

Si on se retrouve avec des quotas de data consommées en 2 seconde, l'intérêt sera limité.

Jamais compris le délire... Si t'utilises ton tel pour faire une action, que tu sois en 3G ou en 18G, tu feras la même cela ira juste plus vite. Les forfaits tels n'ont pas vocation à remplacer un modem ou une clé 3G/4G (il existe des offres et des quotas fait pour).

Avatar de Informel Abonné
Avatar de InformelInformel- 02/10/14 à 06:59:34

C'est beau le marketing...

Avatar de Xerto Abonné
Avatar de XertoXerto- 02/10/14 à 07:02:00

Vnum a écrit :

Et donc on arrête l'innovation ?

L'un n'empêche pas l'autre : il y a encore en France des endroits où tu n'as pas un débit acceptable avec ton mobile. Couplé avec des sites toujours de plus en plus lourds, ce n'est pas tenable. D'autant qu'il est facile de remédier au problème : une faible population ne demande qu'un faible nombre d'antennes. L'effort à fournir est mineur, encore faut il vouloir le fournir...

Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 02/10/14 à 07:02:10

Vnum a écrit :

Et donc on arrête l'innovation ?

A un moment il faut quand même être cohérent... La 4G est aujourd'hui quasiment inutilisable sauf à rester statique qu'on parle d'un lancement de la 5G en 2019. Certes les culs terreux (dont je suis) peuvent bien se contenter du EDGE mais même dans certaines villes d'importance on ne dépasse pas la 3G+ alors parler de 5G voir 6G ça me fait doucement sourire :D

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 8