PayPal, Showroom Privé, Les Simpsons : Bitcoin gagne ses lettres de noblesse

Charles Montgomry Burns va tout racheter
Economie 6 min
PayPal, Showroom Privé, Les Simpsons : Bitcoin gagne ses lettres de noblesse
Crédits : Tsokur/iStock/Thinkstock

Alors que certains voyaient les crypto-monnaies mourir doucement, du fait de l'actualité moins importante qu'en début d'année, l'activité autour du protocole Bitcoin pourrait les faire changer d'avis. En effet, de plus en plus de sites et de services l'intègrent, alors que Les Simpson y font discrètement référence.

Après une actualité plutôt chargée en début d'année, le petit monde des crypto-monnaies s'est fait plus discret ces derniers temps. Il faut dire qu'il est plutôt question des différentes réactions des autorités que de l'évolution des protocoles et de leurs possibilités, alors que le cours du bitcoin est en baisse depuis le début de l'été, et s'approche actuellement de la barre des 300 euros.

 

Sans parler de dérivés comme le Dogecoin, qui s'échange actuellement à 0,35 euros les 1000 dogecoins, contre 1,37 euros à son plus haut en début d'année. C'est tout de même mieux que le mois dernier. Il s'échangeait alors à 0,09 euro pour 1000 dogecoins.

Crypto-monnaies : des cours en baisse, une adoption en hausse

Quoi qu'il en soit, cela n'empêche pas le concept de la crypto-monnaie de percer, et de faire de nouveaux adeptes. Car même si la société Amazon indiquait en avril qu'elle se passerait de cette forme de monnaie électronique, on a depuis appris que Monoprix comptait sauter le pas en France. À une plus large échelle, Dell et Expedia ont mis en place un tel mode de paiement, mais sans communiquer pour le moment sur les résultats de l'opération. Il en est de même pour Twitch ou encore la fondation Wikimedia pour ses dons.

 

En général, cette intégration passe par l'adoption d'un intermédiaire tel que BitPay ou CoinBase. Ceux-ci prennent en charge le paiement, la conversion et reversent ensuite l'argent dans une monnaie fiduciaire au site, en euros ou en dollars, donc. Une tâche qui n'est pas sans rappeler celle de PayPal, qui avait révolutionné le paiement en ligne en faisant l'intermédiaire entre les sites et les clients afin de simplifier le paiement par carte bancaire.

PayPal se met au Bitcoin...

Lors d'une récente rencontre à l'occasion du lancement d'une expérimentation de paiement local par la société, nous avions eu l'occasion de l'interroger sur sa position vis-à-vis de Bitcoin. Car outre le fait d'accepter une telle devise, on imagine que c'est le protocole qui pourrait être exploité afin de remplacer toute la « couche bancaire » de PayPal. En effet, le service repose actuellement de manière assez majoritaire sur les cartes bleues, les échanges avec un compte en banque. Qu'en serait-il si tout cela venait à être remplacé par l'utilisation du protocole Bitcoin ?

 

Néanmoins, cette idée ne semblait pas à l'ordre du jour. Il nous a en effet été simplement répondu que PayPal était toujours à l'affut de nouvelles technologies et d'améliorations telles que l'émergence des crypto-monnaies, tout en proposant celles qui peuvent apporter un bienfait à ses utilisateurs. Il faudra atteindre un billet de blog de Scott Ellison, en charge de la stratégie de la société, pour en savoir plus sur les plans de la société en la matière.

 

Il revenait alors sur le cas de Braintree, une société spécialisée dans la mise en place assez simple de services de paiement, rachetée par le groupe en fin d'année dernière. Elle avait en effet annoncé qu'elle comptait bientôt accepter les paiements via Bitcoin à travers un partenariat avec CoinBase. Certains y avaient vu un signe annonciateur de l'intégration par PayPal, c'était bien le cas.

 

 

Car la prochaine étape selon Ellison, c'est l'interaction avec Bitcoin. Pour cela, la société s'est associée avec trois services spécialisés : BitPay, Coinbase et GoCoin. Dans la pratique, les revendeurs permettant l'achat de biens numériques pourront donc désormais proposer aussi Bitcoin comme type de paiement, mais uniquement outre-Atlantique dans un premier temps. Deux limitations qui permettent de prendre assez peu de risques.

... mais de manière progressive

PayPal précise qu'il n'est en aucun cas question de proposer les bitcoins comme unité de compte ou comme monnaie, mais bien de permettre de les utiliser pour payer à travers ses partenaires. Une première étape, permettant sans doute aussi de maîtriser la concurrence tout en évitant l'émergence d'acteurs réellement gênants :

 

« PayPal a toujours embrassé l'innovation, mais toujours en faisant attention à rendre les paiements plus fiables et plus sûrs pour nos clients. Notre approche du Bitcoin est identique. C'est pour cela que nous procédons étape par étape, en supportant Bitcoin d'une certaine manière aujourd'hui, et en attendant de voir comment les choses se développent pour d'autres. »

 

Concernant l'arrivée dans d'autres pays, Ellison indique qu'il faudra trouver des partenaires présents qui sont capables de respecter les lois en vigueur, de disposer des licences nécessaires, mais aussi de mettre en place des procédures de sécurité pour s'assurer de ne pas être utilisés afin de blanchir des fonds par exemple.

 

Il sera intéressant de voir ce qu'il en sera pour la France, puisque Paymium est un acteur local plutôt actif, alors que Coinbase a annoncé durant l'été qu'il mettait en place des assurances et qu'il était désormais disponible dans 14 nouveaux pays, dont la France, via un bêta test (limité à 500 euros d'échanges par jour).

Bitcoin se répand petit à petit en France... mais aussi à Springfield

Cela semble d'ailleurs continuer de bouger chez nous puisque le site Showroom Privé vient à son tour d'annoncer qu'il acceptait les paiements en bitcoins. Cela passe cette fois par Paymium et la procédure est déjà disponible de manière effective. Une manière sans doute de faire parler de soi tout en montrant une capacité à l'innovation, sur un secteur encore assez peu exploité en France.

 

Cela ne devrait d'ailleurs par s'arrêter à notre pays puisque Thierry Petit, cofondateur du site, indique dans son communiqué que « nous devions être capable de trouver un système d’acceptation qui puisse également convertir les bitcoins dans les différentes devises des pays où nous sommes présents. La solution de Paymium nous garantit cette qualité de service. Nous pouvons ainsi déployer cette nouvelle solution de paiement en toute sécurité sur l’ensemble de nos sites en France et à l’International. »

 

Notez enfin que d'autres grands noms n'hésitent pas à faire référence à Bitcoin. C'était notamment le cas de la scène d'ouverture du premier épisode  de la saison 26 des Simspson (Clown in the dumps) diffusé hier soir sur la Fox, comme l'évoque ce tweet :

 

 

Ce n'est néanmoins pas la première fois que cela arrive, puisque dans l'épisode 7 de la saison 25 (Yellow Subterfuge), une mention de la célèbre crypto-monnaie était faite à l'occasion d'un dialogue entre Krusty le clown et Lisa Simpson. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !