Larry Ellison quitte son poste de PDG d'Oracle, un duo le remplace

Mais il restera toujours actif malgré ses 70 ans
Economie 3 min
Larry Ellison quitte son poste de PDG d'Oracle, un duo le remplace
Crédits : Oracle (CC BY 2.0)

Le fondateur du géant Oracle, société informatique majeure, a annoncé hier qu'il quittait son poste de PDG. Une nouvelle peu surprenante quand on sait que l'homme d'affaires a fêté ses 70 ans le mois dernier. Surprise, il n'a pas un successeur, mais deux.

Plus de 35 ans à la tête d'Oracle

Larry Ellison a cofondé en compagnie de Bob Miner et Ed Oates la société Oracle en 1977. Plusieurs dizaines d'années plus tard, cette entreprise est devenue le leader de son marché (les systèmes de gestion de bases de données) au point de valoir 185 milliards de dollars en bourse. Une valorisation supérieure à la quasi-totalité des sociétés high-tech (hors Apple, Google, Microsoft et IBM), devançant un géant comme Intel. Ce succès a fait de Larry Ellison l'une des personnalités les plus riches de la planète, avec une fortune estimée aujourd'hui à plus de 51 milliards de dollars. Selon Forbes, il est tout simplement la cinquième personne la plus riche du globe derrière Carlos Slim (America Movil), Bill Gates (Microsoft), Warren Buffett (investissement) et Amancio Ortega (Zara).

 

Multimilliardaire, à la tête de son entreprise depuis désormais 37 ans et fort de ses sept décennies passées sur Terre, il n'y a rien d'étonnant à voir Larry Ellison prendre du recul et quitter son poste de PDG. Deux petites surprises sont toutefois à l'ordre du jour. Tout d'abord, Ellison n'abandonne pas son bébé, loin de là. Il est ainsi devenu hier le président exécutif du conseil d'administration d'Oracle. Il dispose de plus du poste de « Chief Technology Officer », soit en français le directeur technique.

 

L'autre surprise concerne le remplaçant de Larry Ellison, qui sont en fait des remplaçants. Il s'agit de Safra Catz et Mark Hurd. La première est peu connue du grand public. Employée historique d'Oracle, cadre depuis plus de quinze ans, présente au sein du conseil d'administration du groupe depuis treize ans et présidente depuis dix ans, sa mise en place en tant que PDG n'est donc pas étonnant en soi.

Mark Hurd, de HP à Oracle

Le cas de Mark Hurd est par contre plus complexe. Son nom vous dira peut-être quelque chose, sachant qu'il a dans le passé été le PDG de Hewlett-Packard. Sa démission précipitée en août 2010 avait fait couler beaucoup d'encre, le patron quittant ses fonctions suite à une enquête interne causée par des accusations de harcèlement sexuel faites par Jodie Fisher, une ancienne star du porno soft, et sous-traitante de HP au moment des faits.

Oracle Mark Hurd
Mark Hurd. Crédits : Oracle (licence: CC by SA 2.0)

Quelques jours après cette nouvelle fracassante, Larry Ellison, proche et ami de Mark Hurd, avait vivement critiqué les administrateurs du roi de l'impression : « le conseil d’administration de HP a juste pris la pire décision depuis que ces idiots du conseil d’administration d’Apple ont viré Steve Jobs il y a quelques années. (…) Cette décision a presque détruit Apple, et cela aurait été le cas si Steve n’était pas revenu et ne les avait pas sauvés. »

 

Une poignée de semaines plus tard, Oracle décida de recruter Mark Hurd et de le placer directement au sein de son conseil d'administration et de lui donner un poste de président. Cette nouvelle embauche de poids n'a toutefois pas été du goût de HP, qui a décidé de porter plainte, de peur de voir son ancien PDG livrer des informations cruciales à son sujet. Une plainte qui a poussé Oracle a cessé tout partenariat avec son compatriote. La hache de guerre fut cependant enterrée fin septembre de la même année, les deux entreprises ayant trouvé un accord sur ce cas épineux.

 

Quatre ans après avoir quitté avec fracas HP, Mark Hurd prend donc les rênes d'Oracle en compagnie de Safra Catz. Le géant américain précise que toutes les branches liées à la fabrication, la finance et les fonctions juridiques devront faire leurs rapports à Safra Catz. Les autres divisions (ventes, etc.) feront leurs rapports à Mark Hurd. Larry Ellison, lui, continuera tout de même de gérer des branches majeures comme celles des logiciels et de l'ingénierie matérielle.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !