Zynga licencie 5 % de son effectif, ferme des studios et arrête certains jeux

En pleine conférence d'Apple

Rien ne va plus pour Zynga, le n°1 mondial des jeux sociaux. La direction de la société américaine a contacté ses 3000 employés pour leur signifier d'importants changements, dont le licenciement de 5 % d'entre eux, la fermeture de studios et l'arrêt ou tout du moins la suspension d'anciens jeux.

the ville zynga

Une très mauvaise période

Rien ne va plus pour Zynga. Après avoir surfé sur la croissance de Facebook et avoir recruté à tour de bras, la firme américaine connait quelques difficultés depuis plusieurs trimestres. Ses finances sont en berne, ses pertes se creusent, son influence sur Facebook diminue, et la société peine à trouver de nouveaux jeux de grande envergure.

 

Pour l'éditeur des jeux CityVille et Mafia Wars, la situation est bien compliquée aujourd'hui. Son action, qui ne cesse de dévisser ces derniers mois, est d'ailleurs au plus bas. Zynga est ainsi valorisée aujourd'hui à seulement 1,66 milliard de dollars, contre 11,1 milliards de dollars il y a sept mois encore. 

 

D'après la lettre envoyée aux employés par Mark Pincus, le PDG et fondateur de Zynga, 13 anciens jeux sont arrêtés, les investissements dans le nouveau The Ville sont réduits (la faute à EA ?) et le studio de Boston est totalement fermé. Zynga Japan et les studios britanniques sont eux aussi dans le collimateur, ainsi que divers employés aux USA (à Austin notamment). En tout et pour tous, au moins 150 personnes sont concernées par ces licenciements.

Deux heures pour plier bagage

Selon The Next Web, les employés licenciés directement ont eu à peine deux heures pour prendre leurs affaires et quitter leur bureau. Une méthode bien peu élégante si elle venait à être confirmée. Mark Pincus a toutefois prouvé l'an passé qu'il était capable des pires méthodes envers ses employés. 

Une conférence d'Apple qui tombe à pic ?

Selon de très nombreuses réactions publiées sur Twitter, notamment par des proches d'employés, Zynga a annoncé la mauvaise nouvelle à son effectif en pleine conférence d'Apple délibérément. Selon certains, il ne s'agirait donc pas d'un hasard mais bien d'une stratégie afin d'étouffer l'affaire et éviter que les médias ne reprennent l'information. Une théorie qui n'est qu'une théorie toutefois.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !