2,2 milliards de puces ARM ont été livrées au troisième trimestre 2012

Honni soit qui Mali pense

Pour le Britannique ARM, tout va bien dans le meilleur des mondes. Bien éloigné du marché moribond qu'est celui du PC, ARM profite à plein du succès des smartphones, des tablettes tactiles et de bien d'autres produits mobiles pour écouler ses puces via ses partenaires. 2,2 milliards de puces ont ainsi encore été livrées cet été.

ARM Mali-T600

Un troisième trimestre de bon augure 

Avec un chiffre d'affaires de 144,6 millions de livres, en hausse de 20 % par rapport à l'an passé, et un bénéfice avant impôt de 68,1 millions de livres (+22 %), ARM se porte à merveille. 2,2 milliards de puces basées sur son architecture ont ainsi envahi le monde lors de ce troisième trimestre, répartis équitablement entre le monde du mobile et les autres produits embarqués (appareil photo, télévisions, etc.).


Ce trimestre ne représente pas un record en soi, mais est étonnamment un quasi copier-coller du dernier trimestre 2011. Lors de cette période, ARM avait aussi écoulé 2,2 milliards de puces, dont 1,2 milliard pour les téléphones mobiles et ordinateurs portables et 1 milliard de puces pour d’autres types de produits de consommation embarqués. Or, voir ARM réaliser un trimestre équivalent est plus que positif quand on sait que les derniers trimestres sont historiquement les plus forts en termes de ventes et de livraisons.

Un carnet de commandes record pour la fin de l'année

2,2 milliards de puces en un trimestre représentent un peu plus de 24 millions de puces écoulées chaque jour, ou encore 171 millions par semaine. Le succès de ces produits, présents dans un nombre croissant d'appareils, est aujourd'hui incontestable, et ARM n'est pas prêt de s'arrêter en si bon chemin.

 

Selon la société d'outre-Manche, son carnet de commandes pour le dernier trimestre lui permettra d'atteindre un nouveau record de ventes. De quoi lui offrir des gains en royalties très élevés au premier trimestre 2013, ces gains étant généralement décalés au trimestre suivant.

Le Mali sans conflit

ARM précise dans son communiqué que son GPU Mali compte cinq nouvelles licences, dont trois nouveaux clients. Ses ARM9, ARM7, Cortex-M et Cortex-A restent de très loin les produits les plus licenciés. Les Cortex-M, dédiés aux produits embarqués, affichent la plus forte croissance en volume lors de ce trimestre avec 13 nouvelles licences, loin devant les Cortex-A (smartphones et tablettes) avec 7 nouvelles licences.

 

L'arrivée des produits sous Windows RT, exploitant les architectures ARM, ne fera que conforter la société dans sa mainmise sur le marché de la mobilité. Comptant de très nombreux partenaires, dont NVIDIA, Infineon, Qualcomm, STMicroelectronics, Texas Instruments, Toshiba, ZTE, Huawei, Freescale, NXP, Marvell, Fujitsu, VIA, etc. ARM est ainsi présent dans certaines machines conçues par Apple, Nokia, RIM, Samsung, LG, Sony, Motorola, ASUS, mais aussi Dell, Lenovo, Microsoft, etc.

ARM continue de recruter 

Enfin, ARM précise compter désormais 2 368 employés, en hausse de 252 salariés depuis le début de l'année. Près de 1000 (977) sont présents au Royaume-Uni, contre 296 en Europe continentale, 580 aux États-Unis, 344 en Inde et 171 en Asie Pacifique.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !