Microsoft commence un grand ménage de son Windows Store

Une recherche sur iTunes permet de comprendre l'ampleur du problème
Logiciel 3 min
Microsoft commence un grand ménage de son Windows Store

Microsoft avait promis de faire le ménage dans sa boutique d’applications pour Windows, afin d’en supprimer au moins une partie de celles jugées inutiles, voire carrément trompeuses. Une première étape qui a abouti au retrait de 1 500 applications et à des règles plus strictes.

De trop nombreux clones pour tromper les utilisateurs

Le Windows Store, comme toutes les boutiques d’applications sur l’ensemble des plateformes, contient des créations ayant bien peu d’intérêt. L’éditeur a un temps fermé les yeux sur la piètre qualité de certaines créations, dont certaines étaient fondées sur une base pratiquement vide. Il n’est ainsi pas rare de tomber sur des applications qui ne sont qu’un simple conteneur pour un site web fonctionnant mal.

 

Le problème est devenu encore plus visible récemment suite à la publication d’un article de How-To-Geek. Le constat était cruel : « En une demi-heure, nous avons réussi à trouver de fausses versions payantes du Flash Player d’Adobe, Firefox, IMDB, Candy Crush Saga, Wechat, WhatsApp, uTorrent, Picasa, Bluestacks, Minecraft, Spotify, Google Hangouts, Picasa, Clash of Clans, Blender 3D, et bien d’autres encore ». L'expression même de la volonté d'arnaquer les utilisateurs de Windows 8 et 8.1.

Microsoft en partie responsable de cette situation 

Pour Slate, une partie du problème était imputable à la gestion même du Store par Microsoft. Par exemple, l’éditeur avait lancé en mars 2013 un programme récompensant les développeurs d’applications pour Windows 8 de 100 dollars par création, dans une limite de 2 000 dollars. Pourquoi ? Parce que par ce biais, le compteur global d’applications présentes dans la boutique grandissait plus rapidement. Cette « valeur », que nous avons critiquée de nombreuses fois, a été pendant très longtemps le seul argument valable pour éditeurs faisant la promotion de leurs plateformes.

 

Or, comme nous l’avons vu le mois dernier à la faveur du coup de gueule d’un développeur, le problème le plus évident pour Windows 8 est le même que pour Windows Phone : la quantité au détriment de la qualité. Suite à l’article de How-To-Geek, Microsoft avait d’ailleurs fini par réagir en indiquant que des actions étaient justement en cours pour faire le ménage dans la boutique. Dans un billet de blog publié hier soir, la firme explique les mesures entreprises.

Le grand nettoyage commence 

Première étape, agir sur le système de certification lui-même. Chaque boutique en possède un, et si des applications ont des titres trompeurs par exemple, il faut bien comprendre qu’elles ont été validées en l’état. Microsoft affirme donc que les noms seront scrutés de manière plus intensive. Le renseignement de la catégorie devra être précis, et l’icône devra parfaitement différencier l’application des autres.

 

Ces mesures sont appliquées à toutes les nouvelles certifications, ce qui inclut les applications comme les mises à jour sur les existantes. Mais Microsoft en profite aussi pour lancer une analyse des applications déjà présentes dans le Store pour vérifier qu’elles cadrent bien avec les nouvelles règles. Quand un couac apparaît, le développeur est contacté et Microsoft précise que dans la plupart des cas, ce dernier est de bonne foi et procède à une mise à jour.

 

windows store vlc ituneswindows store vlc itunes

 

Mais ce n’est pas le cas de tous. Certains se sont montrés « moins réceptifs » selon la firme, causant jusqu’à présent la suppression de 1 500 applications. Microsoft ajoute dans la foulée que, s’il s’agit d’applications payantes, les utilisateurs seront remboursés. Une action encourageante quand on sait qu’une simple recherche sur iTunes offre de nombreux résultats, dont certains payants… alors que l’application n’existe même pas en version Modern UI et n’existera sans doute jamais. Par contre, la situation s’est nettement améliorée pour VLC dont la multitude de clones payants avait tôt fait d’induire l’utilisateur en erreur.

 

Cette purge du Store est donc un mouvement particulièrement important dont Microsoft indique qu’il ne fait que commencer. L’entreprise invite d’ailleurs les utilisateurs à participer d’une certaine manière à l’opération en signalant les applications qui causent problème.

 

À quand la même opération dans le Windows Phone Store ?

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !