Surface 3 Pro : Microsoft prépare un correctif pour les versions i7

Des températures élevées ? Tout est normal
Mobilité 3 min
Surface 3 Pro : Microsoft prépare un correctif pour les versions i7

Microsoft a finalement réagi rapidement sur le problème de surchauffe des versions i7 de ses Surface Pro 3, disponibles depuis quelques semaines seulement aux États-Unis, et sur le point d’arriver en France. La firme indique être au courant de la situation et travailler sur une solution.

Un correctif est déjà en préparation

Nous nous étions fait l’écho lundi de problèmes sérieux affectant une partie des Surface Pro 3 dans leurs variantes i7. Un nombre croissant d’utilisateurs rapportait sur les forums de Microsoft que la tablette pouvait chauffer parfois jusqu’à 85°C (voire 92°C) sans pour autant qu’elle soit lancée dans des tâches lourdes. Mais le plus problématique était que cette température activait le mode sécurité de la Surface Pro 3, ce qui revenait à éteindre la tablette pour ne plus laisser affichée qu’une jauge de thermomètre, condamnant l’utilisateur à attendre.

 

Nous avions contacté Microsoft mais la firme n’est pas revenue vers nous. Elle a cependant communiqué sur le sujet avec Neowin. Elle y indique être au courant d’un « petit nombre » de tablettes Surface Pro 3 équipées de processeurs Core i7 affectées par un problème qui les force à redémarrer et à afficher la jauge du thermomètre. « Notre enquête révèle que le système déclenche cet évènement plus tôt qu’il ne le devrait pour certaines personnes, uniquement quand l’appareil redémarre, et que cela n’arrive pas quand il est déjà démarré et fonctionnel. Nous avons une mise à jour qui corrige cela et qui sera disponible aussi rapidement que possible ».

Mais côté températures, tout est normal 

Mais qu’en est-il de la température enregistrée sur ces modèles et qui sied relativement mal à un appareil que l’on peut tenir entre ses mains ? Microsoft n’y va pas par quatre chemins : « La version i7 de la Surface Pro 3 est la première du genre à fournir la puissance de calcul de l’i7 dans un format fin et léger. En conséquence, cette puissance supplémentaire demande au ventilateur de fonctionner plus régulièrement et à des vitesses plus élevées – et à l’appareil de fonctionner à des températures plus élevées ». La société invite les utilisateurs qui auraient des questions à contacter le support.

 

En d’autres termes, le fait que le processeur d’une tablette puisse dépasser les 80°C dans des tâches courantes comme de la navigation web ou un appel Skype serait normal, quand bien même le bruit du ventilateur deviendrait gênant pour cette communication (ce qui était le commentaire d’un utilisateur touché par le problème). On peut du coup se demander si le client intéressé par les Surface Pro 3 a tout intérêt à monter dans le haut de gamme et à se rapprocher des 2 000 euros si la différence de performances ne peut contrebalancer la gêne supplémentaire.

 

On notera tout de même qu'il n'est pas impossible qu'un problème soit intervenu sur la chaine de montage des versions i7. Ce souci toucherait en particulier le système de refroidissement, ce qui expliquerait les températures très élevées dans des tâches pourtant légères. Reste à observer dans le temps l'impact du correctif de Microsoft.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !