Quand l'IPv4 et la saturation des tables de routage posent problème

Internet, cet immense sac de noeuds...
Internet 2 min
Quand l'IPv4 et la saturation des tables de routage posent problème
Crédits : slavemotion/iStock/Thinkstock

Il y a deux jours, certains sites et opérateurs Internet ont connu des problèmes d'accessibilité. En cause, un problème lié en partie à l'IPv4, mais surtout aux tables de routages qui dépassent les 512k entrées, ce qui pose problème à certains vieux routeurs.

Sur Internet, les tables de routages sont un élément incontournable. Elles permettent d'acheminer les demandes des internautes à travers les méandres du réseau des réseaux. Bien évidemment, elles grossissent au fil du temps afin de prendre en compte les nouveaux blocs d'adresse IP qui sont délivrés. Problème, avec la pénurie des adresses IPv4, on alloue des blocs de plus en plus petits, ce qui implique de plus en plus d'entrées dans les tables de routages (pour un bloc alloué à un FAI par exemple, il y a une entrée correspondante).

 

Mardi, un palier symbolique a été franchi : 512k entrées (524 288 très précisément, ou encore 2^19). Certains vieux routeurs de chez Cisco par exemple, mais pas uniquement, ne peuvent pas dépasser cette limite et donc enregistrer les nouvelles entrées. Des solutions existent généralement afin de repousser cette valeur à 1 000 000, mais encore faut-il qu'elles soient implémentées à temps.

 

Certains fournisseurs de services se sont alors retrouvés le bec dans l'eau, comme ce fut le cas avec LiquidWeb par exemple. Contacté par nos confrères de ZDNet.com, Level 3 indiquait également être touché : « notre réseau connaît actuellement quelques interruptions de service affectant certains de nos clients ». Notez que tout le monde n'est pas concerné en même temps, et que certains routeurs n'ont pas encore atteint les 512K entrées et ne le feront pas forcément dans les jours qui viennent. Voici par exemple un graphique de répartition provenant de chez Renesys Corporation (racheté par Dyn) :

 

Routeurs BGP Renesys

 

Sur son blog officiel, Cisco confirme la situation, mais tient à rappeler que cette problématique n'est pas nouvelle. En effet, la situation est connue depuis des années et la sonnette d'alarme avait déjà été tirée au mois de mai de cette année par ses équipes. Quoi qu'il en soit, des problèmes pourraient encore arriver par intermittence, au fur et à mesure que les anciens routeurs dépasseront les 512k entrées dans leur table de routage, sauf s'ils ont évidemment été mis à jour.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !