Un passeport refusé à une Britannique qui signait « L. Skywalker »

Que la farce soit avec toi
Droit 2 min
Un passeport refusé à une Britannique qui signait « L. Skywalker »
Crédits : Kenny Louie (CC BY 2.0)

Les autorités britanniques ont refusé d’accorder un passeport à une jeune femme, fan de Star Wars. Sa faute ? Avoir pour signature « L. Skywalker », depuis l’ajout d’un second prénom (Skywalker) il y a six ans. Explications. 

Nom : Matthews. Prénoms : Laura Elizabeth Skywalker. Signature ? « L. Skywalker », en référence à Luke Skywalker, le célèbre héros de la saga Star Wars. Mais si cette sorte d’hommage appuyé aux films de George Lucas plaisait beaucoup à l’intéressée, une Britannique de 29 ans, elle a bien moins fait rire les autorités locales... Le Royaume-Uni a en effet refusé de lui accorder son passeport, au motif que sa signature ne convenait pas, au regard du droit de la propriété intellectuelle !

 

Les services du Bureau de l’Intérieur ont en ce sens indiqué, après plusieurs semaines d’attente, qu’ils ne reconnaîtraient pas « la modification d'un nom soumis au droit d'auteur ou relevant d’une marque déposée ». Un porte-parole de ce ministère a expliqué auprès de la BBC que les autorités se devaient « de veiller à ce que la réputation des passeports britanniques ne soit pas remise en question ou discréditée ».

Modification d'un nom soumis au droit d'auteur 

Au-delà du nom de la jeune femme, ce qui a manifestement posé souci à l’administration est l’ajout d’un prénom, survenu en 2008. Alors qu’en France, les changements d’état civil sont habituellement des procédures longues et complexes, il n’en va pas de même au Royaume-Uni. Laura Elizabeth Matthews était ainsi devenue très facilement Laura Elizabeth Skywalker Matthews, grâce à une procédure dite de « deed poll ». Le tout « pour rire », selon les propos de l’intéressée.

skywalker
Crédits : Eastnews Press Agency - via Daily Mail

Mais aujourd’hui, la pilule a un peu de mal à passer, étant donné que d’autres papiers officiels ont déjà pu être validés avec cette signature, à commencer par son permis de conduire. « Comment cela se fait-il que tout le monde soit content de cette signature, à part le bureau des passeports ? » s’est ainsi interrogée la demoiselle auprès du Daily Mail. « Luke Skywalker est une marque déposée, mais pas L. Skywalker ».

 

En attendant, la Britannique n’a pas pu décoller du Royaume-Uni faute de passeport. Elle devra désormais apposer une nouvelle signature sur sa prochaine demande, si elle veut que la force soit avec elle.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !