Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Twitter voit ses pertes s'envoler, tout comme son chiffre d'affaires

Et son action en bourse par la même occasion
Economie 3 min
Twitter voit ses pertes s'envoler, tout comme son chiffre d'affaires

Twitter a dévoilé il y a quelques jours les résultats de son deuxième trimestre 2014. Après ceux stratosphériques de Facebook, le gazouilleur ne joue toujours pas dans la même cour et affiche de nouveau des pertes. Son action a toutefois bondi en bourse du fait de l'explosion de son chiffre d'affaires et de ses prévisions pour les trimestres à venir.

Les pertes se creusent, le chiffre d'affaires explose

Contrairement aux autres réseaux sociaux comme Facebook et LinkedIn, le spécialiste du message à 140 caractères n'a pas encore trouvé son équilibre financier. La compagnie américaine a ainsi terminé son deuxième trimestre avec une perte de 144 millions de dollars, contre une perte de 42 millions un an plus tôt. Depuis le début de l'année, le résultat net de la société est même négatif à hauteur de 277 millions de dollars. Pas de quoi fanfaronner donc. Mais tout n'est pas noir pour autant.

 

Son chiffre d'affaires est ainsi en très forte croissance, passant d'une année sur l'autre de 139 millions à 312 millions de dollars, soit une progression impressionnante de 124 %. Une très belle performance dans la lignée du précédent trimestre, sachant que jour après jour, Twitter génère un chiffre d'affaires toujours supérieur. Pour Dick Costolo, le PDG du réseau social, son objectif numéro un reste bien pour l'instant d'attirer de nouveaux utilisateurs afin d'assurer une forte croissance. Les bénéfices viendront donc plus tard.

 

Concernant le nombre d'utilisateurs actifs justement, Twitter en annonce 271 millions par mois (+24 %), dont 211 millions sur mobile (+29 %). Du côté des revenus publicitaires, encore récents, ils se sont élevés à 277 millions de dollars (+129 %), sachant que le mobile représente 81 % de ce chiffre d'affaires. La compagnie californienne précise même que pour 1000 timelines vues, elle arrive à générer 1,60 dollar de chiffre d'affaires publicitaire, soit une multiplication par deux des gains à nombre de vues égal. Une donnée non négligeable qui prouve qu'à audience équivalente, Twitter arrive à accroître ses résultats.

 

Twitter bilan Q2 2014

Résumé des résultats de Twitter

 

D'un point de vue géographique, il est indiqué que les États-Unis restent encore le cœur et les poumons de Twitter, avec 210 millions de dollars de chiffre d'affaires à eux seuls, soit tout de même 67 % de son bilan total. À titre de comparaison, l'Amérique du Nord (États-Unis + Canada) représente encore 45 % des résultats de Facebook. Néanmoins, l'international connait une croissance supérieure chez Twitter, avec un chiffre d'affaires de 102 millions de dollars, en hausse de 168 % en un an. D'ici quelques années, la situation devrait donc s'inverser.

 

Du côté de ses prévisions, Twitter devrait continuer sur le même chemin avec un troisième trimestre 2014 record, l'entreprise tablant sur un chiffre d'affaires situé entre 330 et 340 millions de dollars. Quant à ses prévisions sur toute l'année 2014, elles annoncent un chiffre d'affaires supérieur à 1,3 milliard de dollars, un record là aussi..

Du cash en réserve et une belle valeur en bourse

Notez que Twitter dispose de 2,1 milliards de dollars de cash en réserve, contre 2,2 milliards trois mois plus tôt. Une somme qui devrait servir à racheter quelques start-ups spécialisées en publicités mobiles ou en analyse de données, comme elle le fait massivement depuis plusieurs trimestres désormais. Fin juin, l'entreprise a par exemple croqué pour 100 millions de dollars TapCommerce, une compagnie spécialisée dans les annonces pour mobile.

 

Enfin, malgré l'annonce du creusement de ses pertes, l'action de Twitter a réalisé un bond impressionnant de 22 % le lendemain de la publication de ses résultats financiers. Depuis, l'action a perdu quelques plumes, mais l'oisillon bleu reste toujours valorisé à près de 26 milliards de dollars à ce jour, soit un peu plus que LinkedIn, et 5,6 fois plus que Groupon ou encore quatorze fois une société comme Ubisoft.

20 commentaires
Avatar de anonyme_1bf5134079a271df707c7f40edc86fdb INpactien

Pas mal, pour moi Twitter c'est le flux d'actualité hyper polyvalent, certes il dépend des sites, des personnes etc, mais c'est vraiment top de suivre et d'avoir des notifs^^

Avatar de Soltek INpactien
Avatar de SoltekSoltek- 04/08/14 à 14:58:31

Lnely a écrit :

Pas mal, pour moi Twitter c'est le flux d'actualité hyper polyvalent, certes il dépend des sites, des personnes etc, mais c'est vraiment top de suivre et d'avoir des notifs^^

C'est clair que niveau actus : Twitter > all. C'est là que tu vois les choses en premier.
Après il faut juste bien sélectionner les comptes qu'on suit, il y a de tout :love:

Avatar de anonyme_facd190c5f9109a1ba0b737452c6abc5 INpactien

C'est avez une joie toute particulière que je découvre ces 2 premiers commentaires. J'imaginais vraiment trouver le "classique" commentaire du mec qui trouve que Twitter ça sert à rien.

Édité par agiTed le 04/08/2014 à 15:04
Avatar de anonyme_facd190c5f9109a1ba0b737452c6abc5 INpactien

à Supprimer

Édité par agiTed le 04/08/2014 à 15:04
Avatar de anonyme_1bf5134079a271df707c7f40edc86fdb INpactien

agiTed a écrit :

C'est avez une joie toute particulière que je découvre ces 2 premiers commentaires. J'imaginais vraiment trouver le "classique" commentaire du mec qui trouve que Twitter ça sert à rien.

Bin non^^
Perso j'adore follow des amis, des sites comme next inpact pour le coup^^, allo ciné etc et je mets ce qui m'interesse en notification sur l'iphone, c'est de l'information direct et rien de plus rapide, et surtout, pas besoin d'avoir 50 applis en push qui pompent la batterie ^^
(le monde, next impact, et j'en passe) par exemple

Avatar de sniperdc INpactien
Avatar de sniperdcsniperdc- 04/08/14 à 15:20:39

*poke Facebook*

Un petit milliard devrait suffire :8

Avatar de Karaouate INpactien
Avatar de KaraouateKaraouate- 04/08/14 à 15:22:26

Le problème de Twitter, c'est pas son utilité mais son modèle en général.
Le ROI est souvent plus interressant sur Facebook et Adsense, qui s'adressent a un public bien plus large. Je pense donc que ce service finira fatalement dans le ventre d'un plus gros poisson. (Google ou Microsoft ?)

Avatar de anonyme_1bf5134079a271df707c7f40edc86fdb INpactien

Karaouate a écrit :

Le problème de Twitter, c'est pas son utilité mais son modèle en général.
Le ROI est souvent plus interressant sur Facebook et Adsense, qui s'adressent a un public bien plus large. Je pense donc que ce service finira fatalement dans le ventre d'un plus gros poisson. (Google ou Microsoft ?)

L'achat dépend toujours du vendeur, si celui veut garder son truc, il le gardera, Twitter se passera de n'importe qui/quoi, tant que les utilisateurs seront dessus.

Tout le monde (ou presque) a facebook, car il y lie un contact beaucoup plus perso avec ses proches etc, Twitter c'est different mais ça reste le truc ultime

Parce que même dans 30 ans : Et si on faisait une sorte de blog ou chaque artiste, chaque site, chaque personne, peut publier une information, et ce publique en question peut choisir qui il follow, pour rendre cela plus clair superbe idée non ?:)

Édité par lnely le 04/08/2014 à 15:36
Avatar de ColinMaudry Abonné
Avatar de ColinMaudryColinMaudry- 04/08/14 à 16:03:44

Lnely a écrit :

L'achat dépend toujours du vendeur, si celui veut garder son truc, il le gardera, Twitter se passera de n'importe qui/quoi, tant que les utilisateurs seront dessus.

Tout le monde (ou presque) a facebook, car il y lie un contact beaucoup plus perso avec ses proches etc, Twitter c'est different mais ça reste le truc ultime

Parce que même dans 30 ans : Et si on faisait une sorte de blog ou chaque artiste, chaque site, chaque personne, peut publier une information, et ce publique en question peut choisir qui il follow, pour rendre cela plus clair superbe idée non ?:)

Dans 30 ans on peut surtout espérer un modèle distribué basé un standard dédié au micro-blogging, chacun étant ensuite libre d'utiliser le client qu'il veut.

On aura tous notre petit serveur, chez soit, dans un datacenter ou dans le cloud, sur lequel toutes nos données seront stockées (photos, données perso, etc.) et on choisira ce qu'on publie et quels utilisateurs ont quel accès à nos données (amis, organisations, droits d'accès éphémères, etc.).

Plus de 'Terms of service' de 25 pages, on est maîtres de nos données au même titre qu'on est maîtres de notre site Web aujourd'hui (enfin avec l'hébergeur aussi :D). On communiquera grâce aux technologies et standards (HTTP, RDF, WebID, TLS, etc) du Web :yes:.

Edit: Typos (l'émotion sans doute)

Édité par supercolino le 04/08/2014 à 16:04
Avatar de sebcap26 INpactien
Avatar de sebcap26sebcap26- 04/08/14 à 16:11:39

Ils le méritent, c'est le "réseau social grand public" le plus sérieux dans le tas (je ne compte pas les réseaux professionnels).

Je suis allergique aux réseaux sociaux en général (après avoir testé quelques années), mais je me suis mis à Twitter pour communiquer autour d'un projet bien précis il y a même pas un mois, et c'est vraiment appréciable d'avoir quelque chose de simple et efficace.
Le format micro blogging permet de communiquer au jour le jour ce sur quoi on bosse en étant plus proche de ses utilisateurs, sans pour autant spammer son flux de communication principal (blog, site ...) avec des informations de moindre importance.
Ça m'a permis d'avoir ça d'un côté, et mon site/blog de l'autre pour communiquer de temps à autre l'état d'avancement du projet, et c'est parfait.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2