Finances : la division Windows de Microsoft chute au troisième trimestre

Windows 8 vivement attendu

À l'instar de Google, Nokia, Intel ou encore AMD, le troisième trimestre 2012 ne rentrera pas dans les annales de Microsoft. Ce dernier vient ainsi d'annoncer des résultats en baisse, que ce soit son chiffre d'affaires ou son bénéfice net. L'arrivée de Windows 8 devrait toutefois changer la donne.

Windows8

La division Windows perd un tiers de sa valeur 

L'avant Windows 8 semble définitivement difficile pour bien des sociétés. Plus encore pour Microsoft, qui est de façon évidente le premier concerné. Avec un chiffre d'affaires de 16,008 milliards de dollars, en baisse de 8 % sur un an, il n'y a pas de quoi pavoiser, d'autant plus quand le bénéfice d'exploitation chute de 26 % et que le bénéfice net régresse de 22 %, à 4,466 milliards de dollars.

 

Sans surprise, ces reculs sont essentiellement liés à la division Windows de Microsoft. Voici en effet l'évolution des chiffres d'affaires de ses cinq grandes divisions entre le troisième trimestre 2011 et 2012 :

 

Divisions / Chiffre d'affaires2011 (en Mds de $)2012 (en Mds de $)Évolution
Business5,6355,502-2,4 %
Serveurs4,2164,552 +8 %
Windows / Windows Live4,8743,244 -33,5 %
Divertissement (Xbox)1,9611,946-0,8 % 
Online (Bing)0,6410,697 +8,7 %

 

Les données ci-dessus sont ici très claires. Alors que les divisions Business et Divertissement ont à peine régressé, et que les divisions Serveurs et Online affichent de belles progressions, celle de Windows s'est tout bonnement effondrée. Une chute de plus de 33 % qui rime surtout avec une baisse de 1,6 milliard de dollars de chiffre d'affaires. Ces reculs sont tout aussi visibles du côté du résultat d'exploitation, en baisse de 50 % du côté de Windows, et un résultat à peine positif pour la division Xbox.

Windows 8 à la rescousse

Steve Ballmer, le PDG de Microsoft, ne s'y trompe pas. Ses premiers commentaires sur ce bilan trimestriel visent Windows 8, c'est-à-dire le futur de la firme. D'autant plus que le futur Office approche lui aussi à grands pas. De quoi engranger des milliards de dollars rapidement.

 

« Le lancement de Windows 8 est le début d'une nouvelle ère pour Microsoft, a ainsi déclaré Steve Ballmer. Les investissements réalisés ces dernières années sont maintenant réunis afin de créer les produits et les services exceptionnels du futur, avec de formidables opportunités pour nos clients, développeurs et partenaires. » Un discours des plus optimistes qui n'est guère surprenant, sachant qu'un échec de Windows 8 et Windows RT est impensable pour Microsoft.

Plus de 1000 machines différentes certifiées Windows 8/RT 

Concernant le fort recul de la division Windows, Microsoft explique qu'il est en grande partie lié aux offres à prix cassés des mises à jour futures vers Windows 8 et des pré-ventes de Windows 8 aux OEM. Sans cela, le chiffre d'affaires de la division n'aurait régressé que de 9 %, précise la firme de Redmond. Cette dernière rajoute que plus de 1 000 machines différentes ont déjà été certifiées Windows 8/RT, des tablettes aux ultrabooks en passant par les ordinateurs tout-en-un et les ordinateurs de bureau les plus puissants.

 

Enfin, du côté de la division Divertissement, principalement représentée par la Xbox 360, Microsoft rappelle que sa console reste la n°1 aux USA, avec 49 % du marché.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !