Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Netflix date son arrivée en France et passe la barre des 50 millions d'abonnés

La SVOD fait aussi sa rentrée
Economie 3 min
Netflix date son arrivée en France et passe la barre des 50 millions d'abonnés

Netflix a dévoilé hier les résultats de son deuxième trimestre 2014, et comme souvent, le spécialiste de la vidéo illimitée par abonnement bat des records. L'international continue ainsi de croître tout en cumulant des pertes du fait des investissements conséquents. Et le troisième trimestre devrait conforter cette situation suite à sa disponibilité dans de nouveaux pays européens, dont la France, à une date désormais plus précise.

Netflix

Des records d'abonnés et financiers

Netflix semble bien inarrêtable. Au 30 juin 2014, la compagnie a donc pour la toute première fois atteint plus de 50 millions d'abonnés. Certes, 48 millions paient l'abonnement tandis qu'un peu plus de 2 millions profitent du premier mois gratuit, mais ce n'est qu'une question de temps pour que ces derniers se transforment en véritables abonnés.

 

Selon l'Américain, il a donc gagné au trimestre précédent 1,69 million de clients, soit sa plus mauvaise période depuis un an. La faute aux États-Unis, qui n'ont quasi pas progressé avec seulement 570 000 nouveaux abonnés. L'international, lui, continue sa marche en avant avec 1,12 million de clients supplémentaires.

 

Financièrement, le pays hôte de Netflix reste son cœur et ses poumons puisqu'il y a réalisé un nouveau record avec 838 millions de dollars chiffres d'affaires (+24,8 %), dont 227 millions de marge brute (+50 %). L'international, lui, affiche une forte progression, avec 307 millions de chiffre d'affaires (+85 %) et 15 millions de pertes. Uniquement pour ses activités de streaming, Netflix annonce donc un CA de 1,146 milliard (+37 %). Toutes activités confondues (DVD compris), la firme cumule un CA de 1,34 milliard (+25 %), pour 130 millions de bénéfice d'exploitation (+127 %) et 71 millions de bénéfice net (+141 %).

En France dès la rentrée

Mais si ces résultats sont impressionnants, le plus intéressant reste surtout ses prévisions pour le troisième trimestre, c'est-à-dire pour la période allant du mois de juillet au mois d'octobre. Si, pour les États-Unis, le service en ligne ne devrait pas afficher une croissance spécialement forte, pour l'international, c'est une autre histoire. Netflix s'attend ainsi à voir son nombre de clients bondir de 2,36 millions d'unités, tout en entraînant une multiplication par trois de ses pertes.

 

La raison de ces deux bonds est simple : le service de SVOD officialise son arrivée en France, mais aussi en Belgique, en Allemagne, en Autriche, en Suisse et au Luxembourg pour le mois de septembre. C'est ainsi la première fois que la société se montre aussi précise, alors qu'auparavant, elle se contentait d'annoncer son arrivée au cours l'année.

 

Et si Netflix est particulièrement confiant quant au prochain trimestre, c'est tout simplement que son offre touchera 60 millions de foyers connectés en haut débit. Cela « permettra d'accroître considérablement notre présence en Europe et d'augmenter notre marché international à plus de 180 millions de foyers à haut débit, ou 2 fois le nombre de ménages à haut débit aux États-Unis actuellement » résume ainsi la société dans son communiqué financier.

 

Bien entendu, un tel lancement ne sera pas sans frais dans un premier temps, puisque de 15 millions de dollars de pertes à l'international au deuxième trimestre, l'entreprise s'attend à une multiplication par trois lors du troisième trimestre. « Notre expansion européenne ce trimestre va ajouter de nouvelles dépenses, donc nous nous attendons à une perte de 42 millions de dollars à l'international au troisième trimestre. »

 

Netflix demeure néanmoins très confiant pour l'avenir, pour une raison simple : lorsqu'il aura intégré ces six nouveaux pays, son potentiel de croissance restera très élevé, puisqu'il ne touchera dans le monde entier qu'un tiers des foyers en haut débit. Une remarque qui laisse entendre que son expansion mondiale est encore très loin d'être terminée.

86 commentaires
Avatar de anonyme_e9710b9f0da191d87895c18d8068aae9 INpactien

15 millions de perte quand dans le même temps on triple son marché potentiel, ça reste une perte tout à fait acceptable. :-)

Édité par crillus le 22/07/2014 à 12:30
Avatar de Pohan INpactien
Avatar de PohanPohan- 22/07/14 à 12:30:07

Question.
Si on prend un abonnement Netflix, est-ce que le gouvernement peut venir nous "ennuyer" avec cette fichue redevance ?
(nb : je n'ai ni télé, ni radio, et ne la paie pas. Comptant utiliser Netflix via le net)

Avatar de Reparateur INpactien
Avatar de ReparateurReparateur- 22/07/14 à 12:32:42

combien coute les abonnement et pour quel service?

Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 22/07/14 à 12:33:13

Keoregh a écrit :

Question.
Si on prend un abonnement Netflix, est-ce que le gouvernement peut venir nous "ennuyer" avec cette fichue redevance ?
(nb : je n'ai ni télé, ni radio, et ne la paie pas. Comptant utiliser Netflix via le net)

je pense que non, ça dépend des programmes qui seront proposés, mais comme ça ne permet pas de regarder les programmes français en direct..

Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 22/07/14 à 12:34:55

Reparateur a écrit :

combien coute les abonnement et pour quel service?

à partir de 8$ l'abonnement

http://www.netflixreview.com/netflix_plans.html (le site officiel géolocalise, flemme de jouer avec un proxy)

Avatar de Je me masturbe le jeudi INpactien
Avatar de Je me masturbe le jeudiJe me masturbe le jeudi- 22/07/14 à 12:34:57

Keoregh a écrit :

Question.
Si on prend un abonnement Netflix, est-ce que le gouvernement peut venir nous "ennuyer" avec cette fichue redevance ?
(nb : je n'ai ni télé, ni radio, et ne la paie pas. Comptant utiliser Netflix via le net)

s'il y a taxation, elle se fera en rapport avec le support sur lequel le média est lu, et non par rapport au service utilisé. donc s'il y a taxe, elle se fera parce qu'il y a possession d'un ordinateur. Je ne connais pas la législation sur la matière. D'autres sauront mieux te renseigner.

Avatar de anonyme_e9710b9f0da191d87895c18d8068aae9 INpactien

Keoregh a écrit :

Question.
Si on prend un abonnement Netflix, est-ce que le gouvernement peut venir nous "ennuyer" avec cette fichue redevance ?
(nb : je n'ai ni télé, ni radio, et ne la paie pas. Comptant utiliser Netflix via le net)

Je peux me tromper mais il me semble que les services de VOD ne sont pas soumis à la redevance, en tout cas pas sur un support ordinateur ou alors la loi a changé sans que je ne le vois.

Donc pas de redevance à payer pour Netflix, en tout cas pas avec la loi en vigueur.

Mais il me semble que c'est encore en débat.

Édité par crillus le 22/07/2014 à 12:38
Avatar de kade Abonné
Avatar de kadekade- 22/07/14 à 12:38:29

Crillus a écrit :

Je peux me tromper mais il me semble que les services de VOD ne sont pas soumis à la redevance.

Sauf si tu prends l'intégrale des supers jeux de Jean-Luc Reichmann.
:cap:

Avatar de morgan500 INpactien
Avatar de morgan500morgan500- 22/07/14 à 12:38:50

Ca va être rock & roll dans les prochains mois !!

J'ai déjà posé la question, mais j'ai pas eu de réponse.

Comment Netflix va attérir sur ma télé, si mon FAI (Bouygues) ne l'intégre pas aux fonctions de la Bbox (comme Canalplay) ?

Avatar de Eagle1 Abonné
Avatar de Eagle1Eagle1- 22/07/14 à 12:39:36

je me demande ce qui contraint netflix à venir en France et à se plier aux lois FR?

Pourquoi ne pas simplement autoriser les Français à venir sur son site US ? On peux très bien aller acheter sur amazon us par exemple..

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9