Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

La fuite des cerveaux continue chez Crytek UK

« Et c'est pas fini ! »
Economie 2 min
La fuite des cerveaux continue chez Crytek UK

Plus le temps passe, et plus l'avenir de Crytek UK semble s'obscurcir.  Après plus d'une semaine de grève, les départs au sein du studio continuent, et même les piliers de l'entreprise jettent l'éponge. Nous apprenons ainsi le départ de Hasit Zala, le « game director » de Homefront : The Revolution et accessoirement responsable de la franchise Warface

Crytek offline

 

Rien ne va plus chez Crytek UK. Cela fait maintenant plusieurs semaines que les employés du studio de Birmingham sont en conflit ouvert avec leur direction et visiblement rien n'est fait pour arranger la situation. Si Avni Yerli, l'un des co-fondateurs de Crytek assurait à ce moment que les difficultés de l'entreprise étaient de l'histoire ancienne, les employés de Crytek UK eux sont d'un tout autre avis. Leurs salaires ne leur sont plus versés intégralement depuis plusieurs mois, et la direction ne semble pas donner la moindre nouvelle à ce sujet. 

 

Du coup, les départs continuent et nombre d'employés ont décidé d'aller voir si l'herbe était plus verte ailleurs, ce qui dans la situation actuelle n'est pas chose compliquée. Ainsi, nos confrères de GamesIndustry ont appris que Hasit Zala, le game director de Homefront : The Revolution, mais également directeur de la franchise Warface, vient de quitter l'entreprise. Le coup est très dur pour Crytek qui perd ici un élément essentiel à la fois au développement de son prochain blockbuster mais également un des maillons forts de l'équipe autour de son seul jeu free-to-play. 

 

Il est également question du départ de Ben Harris, qui occupait le poste de responsable du développement au sein du studio de Birmingham, dans lequel est justement réalisé Homefront : The Revolution. L'avenir du titre est donc désormais plus qu'incertain, à moins que Deep Silver, son éditeur, ne décide d'intervenir, et le rachat du studio serait une solution toute trouvée. Koch Media, sa maison mère, se dit justement « à la recherche d'opportunités d'acquisition dans les domaines de l'édition et de la distribution ». 

 

Quoi qu'il se passe, la situation actuelle ne pourra pas durer éternellement. Une personne en étroite relation avec Crytek UK confie d'ailleurs à Kotaku que « cela crée un scénario étrange dans lequel il n'y a plus de management dans l'entreprise », et explique que l'entreprise se trouve dans un « cercle vicieux ». Il reste à voir comment Crytek compte résoudre ce problème, ce qui devrait au bas mot réclamer encore quelques semaines de travail.

16 commentaires
Avatar de sum0 INpactien
Avatar de sum0sum0- 15/07/14 à 07:30:00

Ça sent vraiment le roussi chez eux.

Avatar de Obelixator INpactien
Avatar de ObelixatorObelixator- 15/07/14 à 07:30:44

Kevin a écrit :

« Et c'est pas fini ! »

Vous "teasez" pour un futur article sur SFR ? :transpi:

Avatar de XMalek INpactien
Avatar de XMalekXMalek- 15/07/14 à 08:02:44

Ça rappelle de plus en plus ce qui s'est passé chez Big Huge Games. Y avait d'ailleurs un très bon article la dessus sur kotaku

Avatar de Abused INpactien
Avatar de AbusedAbused- 15/07/14 à 08:14:24

syndrome THQ ?

Avatar de zeebiXx INpactien
Avatar de zeebiXxzeebiXx- 15/07/14 à 08:16:41

Ils ont un bon moteur, mais pas de jeux potable qui l'exploite.... c'est dommage et prévisible....

Avatar de gokudomatic INpactien
Avatar de gokudomaticgokudomatic- 15/07/14 à 08:23:02

zeebiXx a écrit :

Ils ont un bon moteur, mais pas de jeux potable qui l'exploite.... c'est dommage et prévisible....

Oui, il doit y avoir une mauvaise communication pour leur moteur. C'est peut-être trop spécifique à des jeux genre crysis.

Avatar de Chocobidou INpactien
Avatar de ChocobidouChocobidou- 15/07/14 à 08:57:01

Abused a écrit :

syndrome THQ ?

Syndrome jeux AAA qui foire !

et clairement, je suis d’accord avec le sous-titre.

Avatar de Urtok INpactien
Avatar de UrtokUrtok- 15/07/14 à 09:20:35

Il n'y a que leur moteur, FarCry 1, Crysis et Wrysis Warhead qui soient bon depuis qu'ils sont sortis des îles paradisiaques il n'ont plus énormément de succès.

Avatar de seb4771 INpactien
Avatar de seb4771seb4771- 15/07/14 à 09:48:22

Faut aussi parler des procès en cours par les employés, certains n'ayant eu "que" 1/5 éme de salaire d'un seul mois en 6 mois (et les complications que l'on connait, impossible de payer ses loyers, sa bouffe, les banques qui hurlent, etc..) et ça c'est inadmissible.

La boite a fait des millions de bénéfices, il y a des sous en banque mais rien pour payer les employés, ça sent l'arnaque pour beaucoup.

Reste des places chez oculus en ce moment :)

Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 15/07/14 à 10:06:00

seb4771 a écrit :

La boite a fait des millions de bénéfices, il y a des sous en banque mais rien pour payer les employés, ça sent l'arnaque pour beaucoup.

T'es banquier? T'as une source fiable (donc plusieurs)? :xzombi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2