BBM débarque sur Windows Phone... en bêta fermée et bien tard

Que de temps perdu...
Mobilité 4 min
BBM débarque sur Windows Phone... en bêta fermée et bien tard

Après plusieurs mois de « teasing », BlackBerry a présenté officiellement son client Messenger pour Windows Phone. Alors que l’on se posait la question de la nécessaire adaptation à l’ergonomie spécifique du système mobile, la firme canadienne montre qu’elle est capable de revoir de fond en comble son produit si nécessaire.

bbmbbmbbmbbm

BlackBerry Messenger pour iOS

Un potentiel énorme qui a trop tardé à être diffusé ailleurs 

BlackBerry Messenger est sans doute la première solution de messagerie à avoir incorporé autant de fonctionnalités qui ont ensuite été reprises dans des solutions beaucoup plus récentes telles que WhatsApp, Viber, Line ou encore plus récemment Telegram. La capacité de créer des groupes, les statuts de lecture, les envois multiples de fichiers multimédias et ainsi de suite existent depuis longtemps chez l’éditeur. À ceci près que ces capacités ont été réservées aux seuls possesseurs de smartphones BlackBerry jusqu’au lancement de BBM sur d’autres plateformes.

 

Pour autant, ce lancement n’a pas été marqué d’un grand succès. On peut nommer deux grandes raisons principales à ce manque d’enthousiasme des utilisateurs. Premièrement, BBM pour iOS et Android est arrivé bien tard. Même si l’application ne manque d’arguments, WhatsApp, Line ou encore Facebook Messenger étaient passés par là, créant des pôles d’utilisateurs qui ne souhaitaient plus changer de solution de messagerie. Deuxièmement, l’interface de BBM était clairement à revoir, l’éditeur ayant voulu garder autant que possible l’interface existante sur les BlackBerry justement, et accouchant d’une ergonomie datée et « mal fichue ». Comparée aux solutions simples d’aujourd’hui, beaucoup n’ont pas souhaité se bousculer au portillon de BBM.

Une ergonomie remaniée sur Windows Phone et une bêta fermée 

De fait, quand BlackBerry a confirmé qu’une version pour Windows Phone était en préparation, on pouvait se demander comment l’entreprise allait procéder. Il se trouve qu’elle n’a pas eu le choix : l’ergonomie de Windows Phone ne permet de reprendre en l’état ce qui était sur les autres plateformes. Et les premières captures de la bêta de BBM montrent que les développeurs ont bien tout repris depuis zéro.

 

bbmbbmbbm

Une ergonomie revue pour correspondre à Windows Phone

 

Il ne s’agit pas pour autant d’une version finale disponible pour tous, mais d’une simple bêta fermée qui ne fonctionne que sur invitation. L’application est bien présente dans le Windows Phone Store, mais elle ne peut pas s’activer sans la précieuse acceptation. Or, la phase d’inscription est déjà terminée, le nombre d’invitations disponibles n’ayant clairement pas été élevé.

 

Il est donc difficile de savoir si l’application est réellement réussie ou pas, mais les captures montrent que les développeurs ont repensé leur interface. Trois zones seront disponibles : les conversations en cours, les contacts, et les « feeds », qui sont des canaux auxquels on peut s’abonner pour recevoir des nouvelles. Une fonctionnalité que l’on retrouve dans un nombre croissant d’applications de messageries, dont Line, car elle permet de monétiser le service.

Pourquoi si tard ? 

D’autres fonctionnalités devront cependant attendre qu’une première mouture soit officiellement disponible et que les mises à jour arrivent « dans les prochains mois ». Les stickers ne seront ainsi pas de la partie, pas plus que le partage de la position géographique. BBM Voice ne sera pas non plus présent, tout comme BBM Channels.

 

Finalement, BBM sera disponible pendant l’été un peu partout, mais on peut se demander si, là encore, ce n’est pas trop tard. Toutes les applications de messagerie ou presque ont un client Windows Phone, et BBM ne se démarque même pas avec toutes ses fonctionnalités. Mais si BlackBerry a su revoir en profondeur l’ergonomie de son produit, la recette pourrait être appliquée sur iOS et Android, car les nouvelles versions de ces derniers creusent d’autant plus l’écart avec son interface.

 

Reste à voir quand l’application sera effectivement disponible si elle a la capacité d’être réellement remarquée. Sinon, il s’agira d’un effort d’ingénierie qui sera arrivé avec plusieurs années de retard. Dommage, quand on sait que l’orientation de la firme est désormais la sécurité et qu’il y a clairement une carte à jouer dans un domaine où il y a beaucoup à faire. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !