Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Bugs du vote électronique : le gouvernement promet d'abandonner Java

Java dans la danse
Droit 2 min
Bugs du vote électronique : le gouvernement promet d'abandonner Java
Crédits : saintho/iStock/Thinkstock

Selon Fleur Pellerin, les prochaines élections par vote électronique se passeront de Java. En cause, les différents bugs engendrés lors de ce processus, qui a évincé plusieurs milliers de personnes lors des dernières élections des conseils consulaires.

fleur pellerin

 

Les récentes élections des conseils consulaires par vote électronique ont été l’occasion de nouveaux bugs dont ont souffert les Français installés à l'étranger. Hélène Conway-Mouret, une des sénatrices élues justement par les Français établis hors de France, a questionné Fleur Pellerin sur les conditions de ce rendez-vous électoral et spécialement les bugs qui ont été à nouveau repérés. « Pour l'élection des conseils consulaires les 24 et 25 mai, les électeurs ont pu recourir au vote électronique. En 2012, beaucoup avaient été déroutés par les dysfonctionnements du logiciel, qui implique d'installer une version obsolète de Java. Les mêmes causes ont produit les mêmes effets en 2014... Qu'entend faire le Gouvernement ? »

Fleur Pellerin, la secrétaire d'État chargée des Français de l’étranger auprès du ministre des Affaires étrangères, a donné quelques chiffres intéressants hier au Sénat. Le scrutin a été organisé dans 129 circonscriptions, avec 3 000 candidats présentés, ce qui est, selon elle, le « signe de la vitalité démocratique de notre communauté expatriée. »

« Quelques milliers n'auraient pu finaliser leur vote électronique »

Seulement, à ce jour il n’y a que 482 bureaux de vote, du coup, le gouvernement a organisé une session de vote électronique, par Internet. 80 000 personnes ont opté pour ce mode de scrutin, soit 7 % des inscrits et 43 % des votants. Seulement, admet Fleur Pellerin cette fois plus avare de chiffres, « quelques milliers n'auraient pu finaliser leur vote électronique en raison de difficultés informatiques et malgré la ligne d'assistance mise en place par le Quai d'Orsay ». Si aucun chiffre précis n’est donné, c’est encore Java qui a occasionné quelques troubles, comme lors d’un précédent rendez-vous électoral. L’ancienne secrétaire d’État au numérique assure en effet qu’« une nouvelle solution sera mise en place afin de se dispenser de Java. »

Dans la sphère politique, d’autres voudraient des solutions plus radicales. Ainsi, Isabelle Attard, députée Nouvelle Donne, apparentée écologiste, voudrait que le vote électronique soit purement et simplement abandonné compte tenu des problèmes de sincérité qu’il occasionne.

150 commentaires
Avatar de Tatsu-Kan INpactien
Avatar de Tatsu-KanTatsu-Kan- 09/07/14 à 13:21:55

Mouais, on accuse java, alors que c'est simplement les mecs qui ont dev le truc qui sont des blaireaux...

C'est comme les impôts qui passent d'un certificat pour l'identification, à un simple mot de passe moisie... Vive le retour en arrière monstrueux. Quelle bande d'incompétents...

Édité par Tatsu-Kan le 09/07/2014 à 13:22
Avatar de Ewil INpactien
Avatar de EwilEwil- 09/07/14 à 13:22:36

Et sinon, utiliser des développeurs compétents c'est pas mieux comme plan ? Même avec un autre langage, quelqu'un qui code avec les pieds codera avec les pieds...

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 09/07/14 à 13:26:20

On abandonne Java. Les prochains votes se feront sur Flash :yes:

Avatar de XalG INpactien
Avatar de XalGXalG- 09/07/14 à 13:27:17

Faudra que je l'utilise celle là quand j'aurai besoin d'une excuse bidon :D

"Vous voyez monsieur, le C/C++ c'est trop dangereux, il faudrait plutôt passer à du lolcode"

Édité par xalg le 09/07/2014 à 13:28
Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 09/07/14 à 13:27:29

Ewil a écrit :

Et sinon, utiliser des développeurs compétents c'est pas mieux comme plan ? Même avec un autre langage, quelqu'un qui code avec les pieds codera avec les pieds...

En quoi est-ce la faute du développeur ? Tu as déjà vu un appel d'offre rédigée par une administration française ?

Si le client commande de la merde, et qu'il ne veut pas qu'on lui donne autre chose que de la merde, on lui livrera de la merde.

Avatar de tAran INpactien
Avatar de tArantAran- 09/07/14 à 13:27:37

Jarodd a écrit :

On abandonne Java. Les prochains votes se feront sur Flash :yes:

J'ai pensé pareil :mdr:

Avatar de gwal INpactien
Avatar de gwalgwal- 09/07/14 à 13:28:07

Pour avoir des dev compétents, il faut des directeurs competents et des ministres compétents.
Et on en est loin, tres loin, tres tres tres loin.

Un ministre incompétent nomme des directeurs incompétents qui sélectionnerons eux aussi les dev les plus incompetents.
Faudrait pas qu'un gars au bas de l'echelle soit capable de la remonter ...

Avatar de matroska INpactien
Avatar de matroskamatroska- 09/07/14 à 13:28:11

Dansons la Javanaise !

:transpi:

:D

Avatar de Nargas Abonné
Avatar de NargasNargas- 09/07/14 à 13:28:37

Si j'ai bien compris, il faut un client lourd pour un simple vote électronique ? :craint:

Déjà que le vote électronique c'est :censored:

Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 09/07/14 à 13:30:09

Nargas a écrit :

Si j'ai bien compris, il faut un client lourd pour un simple vote électronique ? :craint:

Déjà que le vote électronique c'est :censored:

Non, ils parlent d'applet JAVA ^^ Le truc qui n'existe plus depuis 10 ans ^^

Edit : d'ailleurs pour plein de gens JAVA c'est uniquement ces applets....

Édité par eliumnick le 09/07/2014 à 13:30
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 15