Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Google fait disparaître l'hébergeur BayFiles de ses résultats de recherche

Où sont les files ?
Droit 3 min
Google fait disparaître l'hébergeur BayFiles de ses résultats de recherche
Crédits : hillaryfox/iStock Editorial/Thinkstock

Depuis peu, l’hébergeur de fichiers BayFiles est complètement déréférencé de Google. Cette plateforme de téléchargement direct, créée il y a trois ans par les fondateurs de The Pirate Bay, n’apparaît tout simplement plus parmi les résultats du moteur de recherche, sans que l’on sache exactement pour quelle raison.  

bayfiles

 

BayFiles est un hébergeur de fichiers comme il en existe des dizaines aujourd’hui. Le principe est simple : vous uploadez en quelques clics un fichier de votre choix (film, musique, photos de vacances, etc.) sur les serveurs de BayFiles. Un lien est alors généré, lequel permet à n’importe quel internaute de télécharger ce même fichier depuis le site. BayFiles est cependant un hébergeur un peu particulier dans la mesure où il a été lancé durant l’été 2011 par les fondateurs de The Pirate Bay, le célèbre site de liens torrents, et ce dans le but de concurrencer les autres plateformes de téléchargement direct - à commencer par MegaUpload.

Google coupe les vannes vers BayFiles 

Mais depuis quelques jours, petit « hic ». Si vous recherchez « BayFiles » dans Google, le moteur de recherche ne vous renvoie plus vers l’hébergeur de fichiers (voir la capture ci-dessous). Vous trouverez différents sites évoquant BayFiles de près ou de loin, mais aucun lien permettant d’accéder à la plateforme de téléchargement direct. Même en tapant l’URL complète du site, « www.bayfiles.net », Google se refuse à faire apparaître le moindre lien permettant d’accéder à BayFiles.

 

En bas de page, le géant de l’internet n’indique par ailleurs rien du tout, alors que c’est à cet endroit qu’il informe d’habitude ses utilisateurs de la suppression de liens en raison d’une ou de plusieurs requêtes DMCA. De plus, si l’on savait que la firme de Mountain View supprimait certains sites « pirates » de ses suggestions de recherche (lorsque vous commencez à taper quelques lettres et que le moteur vous propose un mot entier), il n’en va pas de même pour les résultats de recherche. Il suffit de faire un test avec The Pirate Bay, IsoHunt ou Torrentz pour s’en rendre compte, puisque ces sites continuent d’être référencés par Google.

 bayfiles google

 

Du côté de BayFiles, on a donc du mal à comprendre d’où vient ce déréférencement soudain. L’hébergeur a d’ailleurs expliqué à TorrentFreak que son fichier robots.txt continuait d’autoriser l’indexation de sa page d’accueil par les moteurs de recherche. Les administrateurs du site semblent cependant vouloir temporiser, dans la mesure où Google n’est qu’une porte d’entrée vers sa page d’accueil (laquelle sert à uploader les fichiers), tandis que les liens de téléchargement s’échangent eux dans l’immense majorité des cas en dehors de tout moteur de recherche.

 

Nous avons contacté Google afin d'en savoir plus, et attendons actuellement une réponse.

 

On notera enfin que BayFiles est loin d’être l’hébergeur de fichiers le plus critiqué par les ayants droit, puisque le site n’apparaissait pas parmi les nombreux « sites à abattre » identifiés chaque année par la RIAA et la MPAA. À titre de comparaison, Google affirme d'ailleurs avoir reçu ces dernières années 19 227 demandes de suppression d’URL concernant BayFiles, contre plus de 9,6 millions pour Rapidgator

31 commentaires
Avatar de Oby-Moine Abonné
Avatar de Oby-MoineOby-Moine- 30/06/14 à 06:29:42

par chance il est toujours sur duckduck ou bing :fumer:

Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 30/06/14 à 06:36:14

Oby-Moine a écrit :

par chance il est toujours sur duckduck ou bing :fumer:

je croyais que duckduck s'appuyait sur les résultats de Google? :keskidit:

Avatar de after_burner INpactien
Avatar de after_burnerafter_burner- 30/06/14 à 06:41:06

C'est simple, Google commence à entrer en concurrence avec le hébergeurs de fichiers, étant donné qu'ils sont à fond sur le cloud.

Avatar de Cherryblue INpactien
Avatar de CherryblueCherryblue- 30/06/14 à 06:41:16

geekounet85 a écrit :

je croyais que duckduck s'appuyait sur les résultats de Google? :keskidit:

Nan, ça c'est le truc français à 2 sous (Qwant)

Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 30/06/14 à 06:42:47

Cherryblue a écrit :

Nan, ça c'est le truc français à 2 sous (Qwant)

c'est bas! ce n'est plus le cas depuis longtemps! uniquement au début pour remplir sa BDD.

Avatar de Xhell INpactien
Avatar de XhellXhell- 30/06/14 à 06:47:21

after_burner a écrit :

C'est simple, Google commence à entrer en concurrence avec le hébergeurs de fichiers, étant donné qu'ils sont à fond sur le cloud.

:incline:

Avatar de knos Abonné
Avatar de knosknos- 30/06/14 à 06:49:56

C'est pas en cachant ces site que ça va changer quoi que ce soit.

Comme ils disent :

Les administrateurs du site semblent cependant vouloir temporiser, dans la mesure où Google n’est qu’une porte d’entrée vers sa page d’accueil (laquelle sert à uploader les fichiers), tandis que les liens de téléchargement s’échangent eux dans l’immense majorité des cas en dehors de tout moteur de recherche.

Par contre la parti hébergement elle n'a rien d’illégale.

Avatar de kikoo25 INpactien
Avatar de kikoo25kikoo25- 30/06/14 à 06:54:39

geekounet85 a écrit :

je croyais que duckduck s'appuyait sur les résultats de Google? :keskidit:

T'as trop lu la propagandes des "Google et DDG c'est américain donc c'est pareil", toi :non: (ou alors tu confonds avec Statpage/Iquick et Privatelee) Sinon DDG s'appuie sur les résultats de BIng, mais pas que.

Enfin, sinon c'est déjà arrivé que Google fasse sauter un site par accident, peut-être encore une fois le cas ?

after_burner a écrit :

C'est simple, Google commence à entrer en concurrence avec le hébergeurs de fichiers, étant donné qu'ils sont à fond sur le cloud.

Non mais pour passer devant leurs concurrents ils se contentent de mettre leurs propres services en tête des résultats. Les supprimer des résultats c'est trop gros, pas possible de le faire passer discètement sous le parapluie don't be evil.

Édité par kikoo25 le 30/06/2014 à 06:57
Avatar de anonyme_97254becd5c5b064755d6772703ed968 INpactien

Donc ils filtrent, donc ils ne respectent pas la neutralité du web ... c'est google quoi ? the big browser android ....

Avatar de ptit6sky INpactien
Avatar de ptit6skyptit6sky- 30/06/14 à 07:15:44

ledufakademy a écrit :

Donc ils filtrent, donc ils ne respectent pas la neutralité du web ... c'est google quoi ? the big browser android ....

Pour moi, ça n'a rien à voir avec la neutralité du web. Quand un FAI bride certains service, là oui on porte atteinte à la neutralité du web.
Mais Google fournit un outils de recherche, qui est déjà "biaisé" depuis l'introduction des adwords et donc de la mise en avant de ceux qui paient le plus et surtout que le moteur de recherche est un algo et donc par nature n'est pas neutre car il est codé pour mettre en avant les sites "dit" de meilleur qualité, ou ce qui maîtrise le mieux comment fonctionne cet algo.

Ensuite qu'il déréférence certains sites, c'est un choix, et la concurrence qui existe permet de changer si on le veut.
Certes, Google est quand même super en avance sur la qualité des résultats, mais petit à petit les autres arrivent à le rattraper.

Ensuite sur le côté big brother, je ne peux malheureusement que te rejoindre, mais Google a pris l'importance qu'on a bien voulu lui donner ... (moi le premier)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4