Assassin's Creed Unity et Far Cry 4 devront se passer d'avatars féminins

Il nous faut plus de minerai
Assassin's Creed Unity et Far Cry 4 devront se passer d'avatars féminins

Si la conférence E3 d'Ubisoft s'est plutôt bien déroulée, le reste du salon ne se passe pas comme prévu pour l'éditeur français. Il est en effet au cœur d'une polémique concernant l'absence de personnages jouables féminins dans deux de ses blockbusters à venir : Assassin's Creed Unity et Far Cry 4. Le motif invoqué est plutôt inattendu puisque l'éditeur employant le plus de personnes au monde n'aurait pas les ressources nécessaires pour cela. 

Assassin's Creed Unity

 

Lors d'un entretien avec nos confrères de Videogamer réalisé en marge de l'E3, James Therien, le directeur technique d'Ubisoft, a abordé le cas de l'absence de personnages jouables féminins dans Assassin's Creed Unity. Car en effet, si le héros de la série est un homme, ce qui en soi n'est pas un problème, il n'est par contre pas possible de sélectionner un personnage féminin lors de parties en multijoueur, ce qui n'a pas manqué de faire réagir joueurs et joueuses.

Ajouter un personnage féminin jouable doublerait la charge de travail des studios

Selon le responsable, la possibilité d'incarner un personnage féminin faisait partie de la liste des fonctionnalités à développer pour Ubisoft Montréal il y a encore peu de temps, avant de disparaître. Un évènement que James Therien décrit alors comme « une conséquence malheureuse de ce qu'est la réalité du développement d'un jeu ». Il explique alors qu'intégrer une telle fonctionnalité aurait « doublé la charge de travail » dans certains domaines, comme l'animation. 

 

« C'est une question de priorité et de production. Oui nous avons des tonnes de ressources, mais nous les mettons dans ce jeu, et nous avons d'énormes équipes. Neuf studios travaillent sur le jeu et nous avons besoin que toutes ces personnes travaillent sur ce que nous avons déjà à faire », poursuit le responsable, précisant que « ce n'est pas une question de philosophie ». 

 

La déclaration de James Therien a tout de même de quoi surprendre, d'autant qu'Ubisoft est à l'heure actuelle l'éditeur avec les effectifs les plus fournis au monde, puisqu'il emploie plus de 9 200 employés à travers le globe, contre 9 000 pour Electronic Arts et 6 800 pour Activision-Blizzard. Malgré des troupes pléthoriques et la participation de neuf studios au développement d'Assassin's Creed Unity, personne n'a le temps de créer des costumes féminins, et de réaliser les séances de « motion-capture » nécessaires pour les animations du personnage.

Far Cry 4 et Assassin's Creed Unity : même combat

Parallèlement, nos confrères de Polygon ont pu discuter avec le réalisateur de Far Cry 4 : Alex Hutchinson. Et aussi étrange que cela puisse paraître, son jeu ne pourra pas non plus proposer d'incarner un personnage féminin lors de parties multijoueur. Des faits qui attristent le responsable.

 

Far Cry 4

 

« C'est vraiment déprimant parce qu'on était presque... on était à "ça" de vous permettre de choisir un homme ou une femme comme camarade de jeu en coopération. Et c'est juste à cause d'une question de charge de travail que nous n'avons pas pu le faire, nous n'avons pas toutes les animations nécessaires. Et puis il aurait été étrange de voir un personnage féminin marcher, parler et sauter comme un mec » explique-t-il. Peut-être aurait-ce été un peu moins étrange que de ne rien faire du tout.

 

Alex Hutchinson promet toutefois que s'il n'y a pas de personnage féminin jouable dans son jeu, de nombreuses voix se font entendre en interne pour que les choses évoluent de ce point de vue-là. Il précise également que son équipe s'est quand même arrangée pour que dans la trame scénaristique de son titre, il n'y ait pas que des hommes.

 

Une promesse similaire à celle faite par le porte-parole d'Ubisoft concernant Assassin's Creed Unity, qui « prend acte des inquiétudes des joueurs concernant la diversité dans les jeux vidéo » et promet que les personnages féminins du titre seront prochainement mis en avant. En attendant, on ne peut que souhaiter à l'éditeur de trouver une solution à ses problèmes de « ressources » d'ici au lancement des prochains titres de la série.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !