Deezer se renforce en Allemagne et s'allie avec un groupe de médias local

Ich Bin Ein Franzose
Internet 4 min
Deezer se renforce en Allemagne et s'allie avec un groupe de médias local

Dans sa guerre l'opposant à Spotify et bien d'autres services équivalents, le Français Deezer fait tout pour trouver des alliés. Outre-Rhin, le groupe de médias allemand ProSiebenSat.1 Media vient d'annoncer avoir investi dans le français, ceci dans le but d'en faire le leader dans son pays.

Deezer monde

Une concurrence féroce

Détenue partiellement par Orange ou encore le fonds d'investissement Access Industries du milliardaire Len Blavatnik (propriétaire de Warner Music Group), la société française Deezer est certes présente dans près de 200 territoires à travers le globe, mais son nombre d'abonnés tarde à exploser. Son fidèle concurrent suédois Spotify a d'ailleurs annoncé le mois dernier qu'il venait de dépasser la barre des 40 millions d'utilisateurs et surtout des 10 millions d'abonnés, imposant ainsi une pression supplémentaire sur les épaules de Deezer, qui ne compte aux dernières nouvelles que 5 millions d'abonnés.

 

Pour attirer lesdits abonnés, Deezer s'appuie principalement sur des partenariats, notamment avec des opérateurs mobiles et fixes. Orange est ainsi un allié de poids en France mais aussi à l'étranger. Intégré aux offres ou proposé à prix cassé, le service a principalement assuré sa croissance par ce moyen. Et si son arrivée aux États-Unis cette année devrait lui permettre de passer un nouveau cap, il lui faut aussi insister sur ses marchés historiques et porteurs de valeur.

 

Deezer fêtera ses trois ans d'existence en Allemagne fin 2014. Le pays d'outre-Rhin fut l'un des premiers territoires en-dehors de la France où la start-up parisienne a posé ses valises, peu après le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l'Espagne et l'Italie. L'Allemagne est surtout le pays le plus riche et peuplé d'Europe et son potentiel est gigantesque, d'autant que la GEMA, l'équivalent de notre SACEM, réduit à néant les clips sur YouTube faute d'accord. Mais la concurrence est rude et sortir du lot est loin d'être évident.

Un allié de poids outre-Rhin

Le Français devrait toutefois grappiller des parts de marché dans le pays de Jean-Sébastien Bach. Par quelle tour de magie ? C'est très simple, le site Ampya, qui propose des actualités sur la musique mais aussi un service de streaming, exploitera désormais les ressources de Deezer. Son propriétaire, le groupe de médias ProSiebenSat.1, a en effet lancé ce service de streaming audio l'an passé, ceci dans le but de concurrencer les grands acteurs locaux que sont Simfy, Spotify, Rdio et Deezer. Selon le Spiegel, plus de deux ans de travail et 60 développeurs ont même travaillé au lancement d'Ampya, qui compte tout de même 20 millions de titres différents à écouter.

 

Ampya Allemagne

Depuis un an, Ampya propose aux internautes allemands un service de streaming audio

 

La plateforme Deezer a néanmoins su convaincre ProSiebenSat.1 d'abandonner son service au profit du sien, non sans compensation. Selon un communiqué de presse publié par le groupe de média, ce dernier a en effet pris des parts minoritaires chez le français, sans plus de précision. Nous ne savons donc pas combien de millions ont été dépensés par ProSiebenSat.1, mais l'accord lui permettra à la fois de monter en puissance en Allemagne tout en utilisant cet argent pour déployer ses ailes.

Être n°1 en Allemagne

Les ambitions du groupe sont en tout cas très élevées, puisqu'il annonce vouloir faire de Deezer le leader du streaming audio en Allemagne, la concurrence est prévenue. ProSiebenSat.1 indique qu'outre Ampya, il apporte surtout sa propre force marketing. Rajoutons que Deezer profitera de l'accord signé en novembre dernier entre Ampya et Vodafone, le deuxième opérateur télécom en Allemagne, ce qui lui permettra de grimper une marche supplémentaire. Il faut de plus préciser que la plateforme française propose près de 30 millions de titres, soit 10 millions de plus qu'Ampya.

 

Gerrit Schumann, le vice-président de Deezer Europe, ne s'y trompe d'ailleurs pas : « La coopération entre ProSiebenSat.1 et Deezer est une étape importante. (...) Avec le groupe ProSiebenSat.1, nous allons atteindre un public encore plus large (...) et renforcer notre position sur le marché allemand. » Une bonne nouvelle pour la start-up, sachant que l'Allemagne est tout de même le troisième marché mondial pour la musique, derrière les États-Unis et le Japon, deux pays où le Français est d'ailleurs absent.

 

Notez tout de même que ProSiebenSat.1 pèse près de trois milliards d'euros de chiffre d'affaires, pour un effectif d'environ 3600 salariés. Des données incomparables à celles de Deezer, qui peine à dépasser les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, pour un effectif mondial d'environ 300 personnes.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !