Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Une journaliste s'adresse « aux pirates de la toile »

Spidermen

Auteur de plusieurs reportages diffusés notamment sur Arte, Marie-Monique Robin vient de publier une lettre ouverte « aux pirates de la toile », dans laquelle elle souhaite expliquer avec « pédagogie » pourquoi elle apprécie que ses travaux soient diffusés sur Internet, mais aussi pourquoi il est important de respecter dans le même temps une certaine chronologie des médias.

lettre pirates robin

 

Marie-Monique Robin est une journaliste d’investigation à l’origine de nombreux reportages, tels que Le monde selon Monsanto ou Torture made in USA. Dans une lettre ouverte publiée lundi sur son blog, l’intéressée explique que son dernier film, Les moissons du futur, a été diffusé pour la première fois en Belgique le 25 septembre sur la RTBF. Le documentaire a ensuite été proposé aux belges en séance de rattrapage pendant sept jours sur le site de la chaîne. Au cours de cette période, des copies du film ont été réalisées, puis proposées sur d’autres services de vidéos comme YouTube ou Dailymotion, devenant dès lors accessibles à tous.

 

Problème : la diffusion française, sur Arte, n’était prévue que pour hier, mardi 16 octobre. Pourtant, dans sa « lettre aux pirates de la toile », Marie-Monique Robin ne semble pas rancunière. Au contraire, elle se dit même « heureuse » que « des internautes de bonne volonté » lui aient fait « l’honneur d’apprécier [son] film au point de contourner la géolocalisation pour le mettre à disposition du plus grand nombre ». En somme, la journaliste se félicite que son travail plaise et se diffuse au maximum.

Des vidéos sur YouTube et Dailymotion avant la diffusion du reportage en France

Pourtant, Marie-Monique Robin explique aussi qu’elle a dû envoyer « une dizaine de requêtes pour violation des droits de propriété intellectuelle à des sites, et surtout à Dailymotion et YouTube », qui avaient hébergé son reportage. « J’ai constaté que le premier réagissait assez rapidement ; quant au second, il est carrément sourd aux demandes, ce qui m’étonne fortement… » note l’intéressée, laissant deviner une pointe d’ironie s’agissant de la plateforme de vidéos de Google.

  

moissons du futur youtube

 

Pour expliquer sa démarche, la journaliste écrit que cette diffusion la mettait « en grande difficulté avec ARTE ». « Je m’explique : pour pouvoir réaliser mes enquêtes au long cours, j’ai besoin du soutien financier de chaînes comme ARTE ». Or, « si le film est piraté avant sa diffusion « légale » sur les chaînes qui ont contribué à son financement, son audience sera moindre (ah ! l’audimat) et je risque de perdre le soutien des télévisions, sans lesquelles (...) je ne pourrais pas réaliser ce genre de films ». En somme, elle demande aux internautes de bien vouloir respecter une certaine chronologie des médias, sans laquelle son activité ne serait pas viable économiquement.

194 commentaires
Avatar de Wikus INpactien
Avatar de WikusWikus- 17/10/12 à 08:18:02

« si le film est piraté avant sa diffusion « légale » sur les chaînes qui ont contribué à son financement, son audience sera moindre (ah ! l’audimat) et je risque de perdre le soutien des télévisions, sans lesquelles (...) je ne pourrais pas réaliser ce genre de films »

Je croyais pourtant qu'on avait Hadopi en France... :craint:
Trop naïf de croire que les 12 millions servaient à protéger le droit sur Internet (d'où le nom de la Haute Autorité)

Édité par FrenchPig le 17/10/2012 à 08:19
Avatar de Just1_ Abonné
Avatar de Just1_Just1_- 17/10/12 à 08:18:24

il suffit de diffuser le film en même temps ou alors avec un intervalle court, ici il y a plus de 20 jours entre les 2 chaînes...

Édité par just1_ le 17/10/2012 à 08:18
Avatar de Mithrill INpactien
Avatar de MithrillMithrill- 17/10/12 à 08:18:27
Édité par Vincent_H le 03/02/2017 à 07:03
Avatar de Gromsempai Abonné
Avatar de GromsempaiGromsempai- 17/10/12 à 08:21:07

Voilà le genre de discours pédagogique qui devraient émaner des nos fameuses têtes pensantes de l'État.

Avec une chronologie des média revue et un droit au téléchargement et à l'échange surtout, une fois les investisseurs repus, ça irait déjà un peu mieux.

Comment ça bisounours utopique ? :transpi::langue:

Avatar de Lamessen INpactien
Avatar de LamessenLamessen- 17/10/12 à 08:22:51

On ne peut que saluer sa réaction modérée.

Quand au problème avec ARTE que ça implique, ça montre là encore que ces chaines n'ont toujours pas compris que l’ère des pays indépendants pour la diffusion de vidéos ou de culture est révolu...

Avec un tel délai entre la diffusion belge et française, il faut quand même faire preuve de naïveté pour ne pas se douter que ça sera diffusé entre temps...

Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 17/10/12 à 08:23:48

elle réagit bien. mais effectivement, si on ne peut pas civiliser les gens sur la toile, une diffusion simultanée aurait permis d'éviter ce genre de plan foireux pour elle.

Avatar de anonyme_60aeeb9ee17a60482c7144ba44f6c818 INpactien

google ne réagit que pour des les gens ayant besoins de lui : Hollywood en tête :fumer:

belle réaction de la journaliste comme on aimerait en voir plus souvent! :yes:

Avatar de SrBelial Abonné
Avatar de SrBelialSrBelial- 17/10/12 à 08:25:53

j'ajouterai que c'est également dommageable pour ARTE elle même :
avec une audience qui est déjà faible, si les reportages ont déjà été vus par les personnes intéressées il va plus rester personne devant la chaîne :windu:

Avatar de SrBelial Abonné
Avatar de SrBelialSrBelial- 17/10/12 à 08:27:55

Mithrill a écrit :

Une réaction "normale" comme on aimerai en voir plus souvent ! :yes:

Ceci dit pourquoi le programme ne serai pas diffusé à des dates plus proches, cela pose problème.

Lamessen a écrit :

On ne peut que saluer sa réaction modérée.

Quand au problème avec ARTE que ça implique, ça montre là encore que ces chaines n'ont toujours pas compris que l’ère des pays indépendants pour la diffusion de vidéos ou de culture est révolu...

Avec un tel délai entre la diffusion belge et française, il faut quand même faire preuve de naïveté pour ne pas se douter que ça sera diffusé entre temps...

bah les deux chaines concernées font leur programmation indépendamment l'une de l'autre, rien d'étonnant du coup à ce que la diffusion ne soit pas synchrone :fumer:

Avatar de MaiEolia INpactien
Avatar de MaiEoliaMaiEolia- 17/10/12 à 08:28:01

Tiens en effet le film est passé hier soir sur Arte et c'étais très intéressant (même si je n'ai pas vu la fin)
Maintenant c'est vrai que une diffusion plus rapproché aurait permi d'évité ce "parasitage".
D'un autre coté pour "le monde selon monsanto" beaucoup de personne ne l'aurais jamais vu si il n'avait pas été aussi copier et mis en ligne.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 20