Orange continue d'installer en masse des antennes 4G et double Bouygues

La vitamine C ça aide
Mobilité 6 min
Orange continue d'installer en masse des antennes 4G et double Bouygues

Après avoir doublé Bouygues au cours du mois d'avril en nombre d'antennes 4G, voilà qu'Orange vient de réaliser une performance équivalente lors du mois de mai, mais cette fois en matière de supports 4G. Sachant qu'un support peut contenir plusieurs antennes différentes. Cela ne signifie pas toutefois que la couverture LTE de l'opérateur historique est supérieure à celle de Bouygues Telecom.

Orange dope sa 4G, les autres tournent au diésel

Depuis de nombreux mois, la tendance est simple en ce qui concerne la 4G. Bouygues s'appuie sur son réseau existant mis en place depuis octobre dernier et se contente de le compléter à doses homéopathiques, notamment en exploitant la bande 800 MHz. SFR et Free Mobile, pour leur part, augmentent lentement mais sûrement leur nombre d'antennes. Mais c'est surtout Orange qui rajoute des centaines de nouvelles antennes chaque mois, lui permettant à la fois de rattraper Bouygues et de prendre ses distances sur les deux autres opérateurs.

 

L'opérateur historique met donc les bouchées doubles depuis plusieurs mois, et cela se ressent. Officiellement, Orange couvre déjà plus de 60 % de la population en 4G. Une belle performance quand on sait que ce taux était de 55 % début avril et 50 % en janvier. Bouygues, lui, couvre environ 69 % de la population, contre 63 % en octobre dernier. Les autres opérateurs, eux, sont bien loin, avec un peu plus de 40 % pour SFR et un taux inconnu pour Free Mobile, mais qui ne peut être supérieur à celui de SFR.

 

Antennes 4G 1er juin 2014

 

Selon les dernières données de l'Agence nationale des fréquences, Orange domine donc largement les débats avec 7907 antennes 4G en service au 1er juin de cette année, contre 7074 pour Bouygues, 2282 pour SFR, et 1360 pour Free Mobile. En à peine deux mois, Orange a tout simplement augmenté son nombre d'antennes de 1217 unités, très loin devant Bouygues (+224), Free Mobile (+149) et SFR (+146). Ces écarts très importants se reflètent parfaitement au niveau du nombre de supports 4G enregistrés pour chaque opérateur. Orange en a ainsi rajouté quasi un millier en deux mois, contre quelques dizaines pour Bouygues et une centaine pour Free et SFR.

 

Voici d'ailleurs le bilan des antennes et supports 4G en service pour les quatre opérateurs :

 

Orange :

  • 2 600 MHz : 4 775, soit 235 de plus (en un mois)
  • 800 MHz : 3 132, soit 385 de plus
  • Total d'antennes : 7 907, soit 620 de plus
  • Supports : 6 393, soit 493 de plus 

Bouygues Telecom :

  • 2 600 MHz : 886 antennes, soit 4 de plus
  • 1 800 MHz : 5 579, soit 9 de plus
  • 800 MHz : 609, soit 162 de plus
  • Total d'antennes : 7 074, soit 175 de plus
  • Supports : 6 083, soit 22 de plus

SFR :

  • 2 600 MHz : 852, soit 8 de plus
  • 800 MHz : 1 430, soit 54 de plus
  • Total d'antennes : 2 282, soit 62 de plus
  • Supports : 1 675, soit 58 de plus

Free Mobile :

  • 2 600 MHz : 1 360, soit 67 de plus
  • Supports : 1 360, soit 67 de plus

Orange domine donc désormais les débats à tous les niveaux, que ce soit le nombre d'antennes (ce qui est le cas depuis plus d'un mois) et même le nombre de supports. Le graphique suivant montre d'ailleurs parfaitement les écarts importants entre chaque opérateur en matière de 4G.

 

Antennes 4G 1er juin 2014

Un support peut compter plusieurs antennes, d'où le nombre d'antennes supérieur.

 

Le bilan est sans appel et chaque jour qui passe augmente les écarts entre Orange et les autres opérateurs. Le rythme de croissance de Free et SFR ne laisse pour le moment pas d'espoir d'un rattrapage à court terme, d'autant que même si Bouygues a posé le pied sur le frein ces derniers mois, il progresse malgré tout petit à petit. Un éventuel rachat de Bouygues, pourquoi pas par Orange et Free, changerait évidemment la donne.

 

On remarquera tout de même dans les chiffres ci-dessus que le marché est actuellement tiré par le 800 MHz. Il faut dire que les trois opérateurs qui disposent de cette fréquence doivent exploiter ces fréquences en or qui ont pour avantage de fournir une bonne qualité de réseau, en particulier dans les logements et bâtiments. Free Mobile, qui ne dispose pas de ces fréquences, ne peut pour sa part qu'exploiter sa bande 2,6 GHz. Il pourra toutefois, à une date encore indéterminée, exploiter en itinérance la bande 800 MHz d'un des trois opérateurs, avec SFR en priorité puisqu'il dispose des meilleures fréquences.

Près de 800 antennes dans les Bouches-du-Rhône

Concernant les départements les mieux lotis en nombre d'antennes 4G en service (tous opérateurs confondus), le top 10 est le suivant :

  1. Paris : 925 antennes (+15 en un mois)
  2. Bouches-du-Rhône : 779 antennes (+27)
  3. Rhône : 747 antennes (+10)
  4. Nord : 645 antennes (+14)
  5. Hauts-de-Seine : 482 antennes (+3)
  6. Haute-Garonne : 463 antennes (+11)
  7. Gironde : 448 antennes (+14)
  8. Seine-Saint-Denis : 422 antennes (+6)
  9. Alpes-Maritimes : 397 antennes (+8)
  10. Loire-Atlantique : 388 antennes (+7)

Le classement des dix départements les mieux armés en 4G reste le même. D'ici un mois ou deux, il faudra 400 antennes au minimum pour y figurer, contre 300 il y a encore une poignée de mois. Concernant les départements les moins bien lotis, le bilan est lui aussi similaire, avec la Creuse qui garde son unique antenne 4G en activité, tandis que la Lozère (2 antennes), les Alpes-de-Haute-Provence (4) et le Cantal (6) n'ont eux aussi pas bougé le mois dernier. Bonne nouvelle (tout est relatif), la Meuse est passée de cinq antennes LTE à neuf, tandis que l'Ardèche compte onze antennes, contre sept auparavant. Au regard des progressions du top, l'écart ne cesse de se creuser avec les départements les moins bien desservis.

3G : plus de 3 000 supports pour Free Mobile

Enfin, concernant la 3G, notez que Free a pour la première fois dépassé les 3 000 supports (3 026 précisément), ceci grâce à un bond de 99 supports supplémentaires en un mois. La différence avec les autres opérateurs reste toutefois encore élevée, puisque Bouygues annonce 12 165 supports 3G, contre 15 739 pour SFR et 18 017 pour Orange. Ces derniers couvrent d'ailleurs près de 99 % de la population en 3G, contre 65 % pour Free Mobile selon les derniers propos de Maxime Lombardini, son directeur général. Pour rappel, il doit atteindre une couverture de 75 % de la population en janvier 2015 et 90 % en 2018.

 

Antennes 3G 1er juin 2014

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !