Free Mobile revendique une couverture 3G de 65 % de la population

75 % toujours dans le viseur pour 2015
Mobilité 2 min
Free Mobile revendique une couverture 3G de 65 % de la population

Lors d'un passage devant la Commission des affaires économiques, Maxime Lombardini est revenu sur le taux de couverture 3G de Free. Le directeur général d'Iliad revendique désormais 65 % de la population, soit une augmentation de 5 points depuis le début de l'année.

Lombardini
Olivier Ezratty (licence CC BY-SA 3.0)

Free Mobile, comme ses trois principaux concurrents, a des obligations vis-à-vis du déploiement de son réseau de téléphonie mobile, que ce soit en 3G ou en 4G. L'opérateur devra ainsi couvrir 75 % de la population au 12 janvier 2015 et l'ARCEP a récemment ouvert une enquête, parmi d'autres, « afin de s’assurer que Free Mobile met en œuvre tous les moyens nécessaires à l’atteinte de son obligation et d’évaluer la réalité d’éventuels obstacles au déploiement ».

 

Comme nous l'indiquent nos confrères d'Univers Freebox, Maxime Lombardini était de passage devant la Commission des affaires économiques du Sénat le 21 mai dernier et le directeur général en a profité pour faire un nouveau point d'étape en revendiquant un taux de couverture en 3G de 65 % de la population, hors itinérance avec Orange bien évidemment. Cela représente donc une augmentation de 5 points en un peu moins de quatre mois.

 

Si l'opérateur continue sur sa lancée, le timing sera tout juste pour atteindre les 75 % d'ici à la prochaine échéance, le 12 janvier prochain. Il faut néanmoins rappeler que plus le taux de couverture augmente, plus les pour cent sont difficiles à gagner étant donné que les grandes agglomérations sont généralement déjà toutes couvertes et qu'il faut donc se rabattre sur des zones moins denses. Soulignons encore à ce sujet qu'aucun des opérateurs en place dans les années 2000 n'avait respecté ses obligations, conduisant parfois à des prolongations. Néanmoins, Free Mobile reste confiant et indique toujours qu'il « desservira 75 % en janvier 2015 ». Pour rappel, du côté de la 4G il est question de 50 % dès cette année, alors qu'Orange et Bouygues Telecom dépassent déjà les 60 %.

 

Cette audition était également l'occasion pour le dirigeant de revenir sur le déploiement de la fibre, un point sur lequel Free est d'ailleurs régulièrement critiqué. Selon nos confrères d'Univers Freebox, pour Maxime Lombardini  « l’objectif ambitieux de couvrir l’essentiel du territoire d’ici à 2022, paraît irréaliste. Iliad recommande d'adopter "un timing plus raisonnable et de jouer de la complémentarité des technologies. Il faut bien sûr déployer le FTTH, mais aussi moderniser le réseau cuivre existant en complémentarité avec celui de la fibre optique ». 

 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !