Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

OneDrive Business modifie bien les fichiers, mais ce n'est pas nouveau

Intégrer ou ne pas intégrer

Un vent de polémique a soufflé ces derniers jours sur OneDrive for Business, le pendant professionnel de l’offre de stockage en ligne des fichiers de Microsoft. Le service ne rend en effet pas les mêmes fichiers que ceux qui lui ont été confiés. Dans la pratique, il n’y a en fait pas de réel problème. Explications.

sharepoint

L'offre SharePoint de Microsoft à destination des entreprises

Des fichiers modifiés une fois qu'ils ont été synchronisés 

Lorsque Microsoft a transformé SkyDrive en OneDrive, la modification s’est étendue à l’offre professionnelle. Les entreprises disposant d’un serveur SharePoint ou d’un abonnement Office 365, notamment pour la gestion des intranets, profitaient ainsi initialement d’un espace de stockage de 5 Go, qui fut ensuite étendu à 25 Go. Il est désormais de 1 To, comme nous en parlerons au cours d’une future actualité dédiée.

 

Alors que le grand public se fait doucement à OneDrive et à la centralisation des données dans le cloud de Microsoft, les entreprises s’inquiètent subitement : la version Business modifierait les fichiers. C’est la découverte de Sean Byrne, surpris de constater qu’un grand nombre de ses données avaient changé après une synchronisation avec le service de Microsoft. À la faveur d’un problème de synchronisation justement (elle ne se faisait plus correctement), il a eu l’idée de vérifier les sommes de contrôle MD5.

 

sharepoint onedrive business md5

 

Les différences entre les versions locales et les versions qui avaient été synchronisées au moins une fois étaient notables. Les fichiers PHP et HTML incluaient des lignes de code qui n’étaient pas présentes auparavant, tandis que les documents issus de la suite bureautique Office avaient tous pris 8 Ko chacun en moyenne.

Deux manières de gérer les métadonnées utilisées pour comparer les versions 

Pour bien comprendre le fonctionnement des services de synchronisation de ce type, il faut savoir qu’ils gèrent tous le « versionning ». Il s’agit de pouvoir vérifier la version d’un fichier pour la comparer. Cette fonctionnalité est essentielle, et il suffit d’imaginer le cas d’un utilisateur possédant plusieurs ordinateurs. S’il travaille le plus souvent sur son PC principal sous Windows par exemple, mais qu’il se déplace régulièrement avec son MacBook Air, les fichiers présents dans ce dernier ne seront pas à jour. Qu’il s’agisse de OneDrive, DropBox, Google Drive ou autre, il va donc y avoir comparaison des données pour savoir quelles sont les versions les plus récentes. Ainsi, lorsque la synchronisation se lancera sur le MacBook, les fichiers les plus récents seront téléchargés et remplaceront les anciennes copies.

 

sharepoint onedrive business md5

 

Or, il n’y a dans les grandes lignes que deux manières de procéder pour gérer ces versions : soit les métadonnées de renseignement sont incluses dans des fichiers séparés, soit elles sont intégrées directement dans les fichiers de l’utilisateur. En fait, dans la grande majorité des cas, il s’agit de fichiers séparés, ce qui laisse les données de l’utilisateur intactes. Ces fichiers ne sont pas visibles, mais ils existent pourtant bel et bien. Et si OneDrive for Business ne fonctionne pas de cette manière, c’est qu’il s’agit en fait de SharePoint.

OneDrive for Business est en fait... SharePoint 

La version professionnelle de OneDrive n’est en effet pas comparable à son pendant grand public. Ce dernier est ainsi beaucoup plus récent, alors que OneDrive for Business est en fait un nouveau nom pour le stockage des données de SharePoint. Cette hypothèse est apparue dans les jours qui ont suivi la découverte de Sean Byrne : s’il s’agit bien d’une fonction SharePoint, il serait alors normal que l’ID utilisateur apparaisse dans les métadonnées, puisqu’il s’agit du fonctionnement habituel du produit.

 

Nous avons posé la question à Microsoft, dont un porte-parole nous a bien confirmé que cette hypothèse était exacte : « Des métadonnées limitées sont ajoutées pour prendre en charge des scénarios avancés de gestion des documents et préserver l’expérience utilisateur. Nous pourrions citer comme exemples la synchronisation des propriétés d’un document à travers son dossier parent pour enrichir la découverte ou la mise à jour des liens quand l’un d’eux a changé. La fonctionnalité en arrière-plan est présente dans le produit depuis plusieurs versions et est conçue pour synchroniser d'importantes métadonnées entre un document et une Bibliothèque de Documents, ce qui inclut OneDrive for Business ». La firme nous indique par ailleurs que ces changements sont documentés dans une page de son réseau MSDN datant de mai 2010.

 

Ce fonctionnement n’est donc pas nouveau mais reste spécifique à la version professionnelle de OneDrive. La mouture grand public utilise une infrastructure totalement différente, avec notamment une gestion à part des métadonnées. Microsoft ne dit pas en revanche si l’intégration directe des métadonnées sera revue dans une prochaine version de SharePoint.

39 commentaires
Avatar de seb2411 INpactien
Avatar de seb2411seb2411- 29/04/14 à 07:50:49

C'est pas super sérieux quand même surtout au niveau pro et des fichiers sources comme php ou autre, ou tu as pas envie qu'un tier rajoute des grigri dans ton code.

Avatar de Pr. Thibault INpactien
Avatar de Pr. ThibaultPr. Thibault- 29/04/14 à 07:58:15

J'espère que la version Business est un peu plus stable que la version grand public, car dès qu'on fait un usage un peu "heavy" du cloud ça devient quand même très instable.

Ces dernières semaines j'ai dû faire un truc nécessitant de manipuler beaucoup de fichiers Word relativement volumineux (de 100 Ko à 2 Mo), et le client de synchronisation OneDrive crash assez souvent (parfois jusqu'à trois fois dans la même journée). Ce qui est chiant c'est qu'à chaque crash OneDrive doit refaire un check complet des fichiers du disque dur, ce qui prend environ 15 minutes, et pendant ces 15 minutes il ne vaut mieux pas utiliser le cloud sinon on se retrouve avec des fichiers dupliqués (du type "nomdufichier-nomdel'ordinateur.docx".

Et pourtant je suis à jour (Windows 8.1 Update 1)...

Avatar de Poppu78 INpactien
Avatar de Poppu78Poppu78- 29/04/14 à 07:58:33

C'est d'autant plus lamentable pour du pro... Je connais plusieurs projets qui utilisent des signatures sous forme de checksum pour s'assurer que le système n'a pas été modifié... Typiquement ici si on restaure un fichier corrompu à partir d'un fichier archivé chez eux c'est raté... Sans parler des vérification de transfert "T'as bien téléchargé le fichier que je t'avais partagé ? Ah non c'est pas la bonne checksum..."
Bref je trouve ça non seulement surprenant mais carrément dommageable.

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 29/04/14 à 08:00:58

Pr. Thibault a écrit :

J'espère que la version Business est un peu plus stable que la version grand public, car dès qu'on fait un usage un peu "heavy" du cloud ça devient quand même très instable.

Ces dernières semaines j'ai dû faire un truc nécessitant de manipuler beaucoup de fichiers Word relativement volumineux (de 100 Ko à 2 Mo), et le client de synchronisation OneDrive crash assez souvent (parfois jusqu'à trois fois dans la même journée). Ce qui est chiant c'est qu'à chaque crash OneDrive doit refaire un check complet des fichiers du disque dur, ce qui prend environ 15 minutes, et pendant ces 15 minutes il ne vaut mieux pas utiliser le cloud sinon on se retrouve avec des fichiers dupliqués (du type "nomdufichier-nomdel'ordinateur.docx".

Et pourtant je suis à jour (Windows 8.1 Update 1)...

J'ai réintégré 93Gio de données sur OneDrive la semaine dernière et aucun problème rencontré (j'utilise la version intégrée dans Windows 8.1 Update).

D'ailleurs, ça n'a jamais aussi bien fonctionné même si je trouve dommage que OneDrive ne supporte pas mes 200Mbps montant...

Avatar de Khalev Abonné
Avatar de KhalevKhalev- 29/04/14 à 08:03:39

Poppu78 a écrit :

C'est d'autant plus lamentable pour du pro... Je connais plusieurs projets qui utilisent des signatures sous forme de checksum pour s'assurer que le système n'a pas été modifié... Typiquement ici si on restaure un fichier corrompu à partir d'un fichier archivé chez eux c'est raté... Sans parler des vérification de transfert "T'as bien téléchargé le fichier que je t'avais partagé ? Ah non c'est pas la bonne checksum..."
Bref je trouve ça non seulement surprenant mais carrément dommageable.

Ça pose pas de soucis si c'est clairement annoncé et documenté, quand tu upload un fichier online pour la première fois il suffit de le resynchroniser pour avoir la version modifiée et de recalculer les checksum à partir de celle-là.

Par contre comment ça gère les documents chiffrés? Parce que dans ma boite on a quelques solutions cloud mais tout ce qu'on mets dessus est automatiquement chiffré avant d'être envoyé. Si MS rajoute des tags ça doit foutre un peu le bordel au déchiffrement :transpi:

Avatar de Lafisk INpactien
Avatar de LafiskLafisk- 29/04/14 à 08:08:36

Peu importe la solution, je pense qu'il vaut toujours mieux avoir un fichier separe que des donnees integre a tes fichiers ... j'envoi pas mes fichiers pour que ms les modifies.

Franchement, les choix effectues ces dernieres semaines sont de plus en plus decevant cote MS et n'augure pas forcement de tres bonne chose pour l'avenir ... Je sais pas si tout cela avait deja ete planifie depuis longtemps ou si c'est le nouveau pdg mais je percois pas tout cela comme une bonne chose.

Je sens que je vais bientot migrer sur du linux malgre moi si ca continue ... entre abo pour avoir un windows, des fichiers modifie sur onedrive et j'en passe, c'est de moins en moins bon leur service je trouve.

Avatar de Dez INpactien
Avatar de DezDez- 29/04/14 à 08:09:06

Sinon, ça peut se désactiver.

http://blogs.msdn.com/b/josrod/archive/2009/05/11/how-to-disable-property-promot...

Et pour le versionning sur des pages de dev, on utilise un vrai CVS...

Avatar de ragoutoutou Abonné
Avatar de ragoutoutouragoutoutou- 29/04/14 à 08:29:44

Dez a écrit :

Sinon, ça peut se désactiver.

http://blogs.msdn.com/b/josrod/archive/2009/05/11/how-to-disable-property-promot...

Et pour le versionning sur des pages de dev, on utilise un vrai CVS git ou un mercurial...

Bye bye années 90...

Avatar de malock INpactien
Avatar de malockmalock- 29/04/14 à 08:38:44

Khalev a écrit :

Ça pose pas de soucis si c'est clairement annoncé et documenté, quand tu upload un fichier online pour la première fois il suffit de le resynchroniser pour avoir la version modifiée et de recalculer les checksum à partir de celle-là.

Par contre comment ça gère les documents chiffrés? Parce que dans ma boite on a quelques solutions cloud mais tout ce qu'on mets dessus est automatiquement chiffré avant d'être envoyé. Si MS rajoute des tags ça doit foutre un peu le bordel au déchiffrement :transpi:

Dans ta première explication, il manque de vérifier que le "contenu utilisateur" du fichier n'a pas été modifié avant de recalculer la signature (un diff ne devrait faire apparaître que le contenu ajouté par les services de Microsoft).
Puis on ne sait pas jusqu'à quel point ces métadonnées peuvent être mise à jour...

Dez a écrit :

Sinon, ça peut se désactiver.
http://blogs.msdn.com/b/josrod/archive/2009/05/11/how-to-disable-property-promot...

Et pour le versionning sur des pages de dev, on utilise un vrai CVS...

Je ne comprends pas, si ça se désactive, qu'est ce qui se passe du côté de la gestion des versions ? Désactiver ce fonctionnement provoque la gestion des métadonnées dans un fichier séparé ?

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 29/04/14 à 08:39:51

ragoutoutou a écrit :

Bye bye années 90...

Je pense qu'il voulait dire "un système de contrôle des versions" et donc Git, Mercurial ou whatever ;)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4
  • Introduction
  • Des fichiers modifiés une fois qu'ils ont été synchronisés 
  • Deux manières de gérer les métadonnées utilisées pour comparer les versions 
  • OneDrive for Business est en fait... SharePoint 
S'abonner à partir de 3,75 €