Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Microsoft stabilise ses résultats, Office 365 attire les abonnés

Xbox, go to the bank

Microsoft a dévoilé hier ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice 2014. Comme à son habitude, la firme de Redmond affiche de larges bénéfices, mais ceux-ci sont légèrement moins importants que l'an passé à la même époque, la faute à la Xbox One et aux produits Surface qui grèvent les marges du géant du logiciel.

Microsoft Surface

 

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour Microsoft. Depuis 1994, la firme de Redmond n'a affiché des pertes qu'une seule fois, en 2012, en raison d'une forte dépréciation d'actifs, et ce n'est pas encore aujourd'hui que cela va changer. Microsoft affiche pour le troisième trimestre de son exercice 2014 un chiffre d'affaires de 20,4 milliards de dollars, stable sur un an, et un bénéfice net de 5,66 milliards de dollars, en léger recul de 7 % par rapport à 2013.

Un trimestre placé sous le signe d'Office pour les particuliers

Si dans leur ensemble les résultats de Microsoft sur ce trimestre sont excellents, ils cachent quelques disparités en fonction des différents segments de l'entreprise. C'est notamment le cas concernant les ventes de Windows, où la chanson n'est pas la même si l'on regarde les revenus issus des clients professionnels, et ceux provenant des clients particuliers. 

 

La section Devices and Consumer Licensing, qui regroupe les ventes de logiciels (Office et Windows entre autres) pour les clients particuliers affiche par exemple une croissance de 1 % pour son chiffre d'affaires, qui s'établit à 4,38 milliards de dollars. Elle a généré ce trimestre une marge brute de 3,91 milliards de dollars en baisse de 1 % sur un an. Mais ce chiffre cache deux choses. D'un côté une baisse de 15 % des ventes de Windows aux particuliers, de l'autre une hausse équivalente (15 %) du côté d'Office. 

 

Office 365 a également rencontré un franc succès ce trimestre et compte 4,4 millions de particuliers parmi ses clients et a donc attiré un million de nouveaux abonnés en trois mois. Ses résultats étant comptabilisés dans ceux de la branche Devices and Consumers Others, celle-ci affiche une belle croissance, en passant de 1,65 milliard de chiffres d'affaires au troisième trimestre de l'exercice fiscal 2013, à 1,95 milliard aujourd'hui. La marge brute suit le même chemin et passe de 430 à 541 millions de dollars sur la même période.

Chez les pros, Windows et le Cloud mènent la danse 

Les ventes de logiciels aux entreprises représentant la majeure partie de l'activité de Microsoft, il est important d'y jeter un œil attentif, et là aussi les choses vont plutôt bien et cette fois-ci c'est grâce à Windows dont les ventes ont bondi de 19 % en un an chez les pros. En effet, de nombreuses entreprises ont renouvelé leur parc informatique à l'aube de la fin du support de Windows XP, ce qui explique ce soudain regain de forme. 

 

Le chiffre d'affaires de la section Commercial Licensing passe donc de 9,98 milliards de dollars au troisième trimestre de l'exercice fiscal 2013 à 10,3 milliards au 31 mars dernier. Logiciel oblige, les marges brutes sont énormes, et cette branche a su générer un excédent de 9,43 milliards, soit 345 millions de dollars de plus que l'an passé. 

 

Les activités de Microsoft dans le cloud ont également porté leurs fruits, puisque la branche Commercial Other, qui les intègre a affiché une croissance de 31 % en un an, avec un chiffre d'affaires qui s'établit désormais à 1,9 milliard de dollars. Le bénéfice brut dégagé par ces activités est quant à lui en hausse  de 80 % et s'établit à 475 millions de dollars.

Les branches matérielles rongent les bénéfices

Les ventes de matériel Microsoft sont elles aussi au beau fixe, mais traditionnellement ce secteur génère bien moins de marges que le logiciel. Cette fois-ci, cela est d'autant plus vrai puisque si le chiffre d'affaires de la branche Devices and Consumer Hardware a bondi, passant de 1,4 à 1,9 milliard de dollars en un an, sa marge brute s'est réduite comme peau de chagrin de 393 à 258 millions de dollars.

 

Microsoft justifie cette baisse de rentabilité par le fait que la Xbox One se trouve au tout début de son cycle de vie, et que cela ne permet pas de dégager d'importantes marges. Microsoft a d'ailleurs précisé qu'au total 2 millions de consoles ont trouvé preneur au dernier trimestre, dont 1,2 million de Xbox One

 

Les produits de la gamme Surface ont également enregistré de bons scores, avec des ventes s'élevant à 494 millions de dollars sur ce trimestre, un chiffre en hausse de 50 % sur un an.

Le prochain trimestre devrait être plutôt tranquille, tant qu'on ne parle pas de Nokia

Lors d'une conférence tenue peu après la présentation des résultats de la firme, Amy Hood, Vice-présidente et Directrice financière de Microsoft a tenu à donner quelques détails concernant les prévisions de l'entreprise pour le prochain trimestre. La dirigeante précisera d'ailleurs à cette occasion qu'au moment de sa prise de parole le rachat de Nokia Mobility n'ayant pas encore été finalisé (mais c'est désormais le cas), ces prévisions ne tiennent pas compte de l'intégration du groupe finlandais dans Microsoft.

 

Microsoft s'attend à un peu moins de revenus dans la branche Devices and Consumer Hardware, (entre 1,3 et 1,5 milliard) tout simplement parce que le quatrième trimestre n'est historiquement pas très favorable à ce secteur. En outre, la dirigeante précise que ce nombre tient également compte de la nécessité pour les revendeurs de réduire leurs stocks de consoles de jeux. Elle ne précisera toutefois pas s'il est question ici de la Xbox 360 ou de la Xbox One

 

Les activités liées aux professionnels devraient quant à elles générer entre 13,1 et 13,3 milliards de dollars de revenus, dont 2,1 milliards dans la branche Commercial Others, qui pour rappel englobe tout ce qui touche aux services dans le cloud. Les ventes de licences aux particuliers devraient quant à elles se situer entre 4.1 et 4.3 milliards de dollars, et profiter de la fin du support de Windows XP.

23 commentaires
Avatar de setim INpactien
Avatar de setimsetim- 25/04/14 à 17:21:46

J'aurais aimé connaître les ventes de Surface. Il semble que l'échec de la première mouture soit oublié.

Avatar de Nyco87 INpactien
Avatar de Nyco87Nyco87- 25/04/14 à 17:46:22

Microsoft n'a pas dévoilé de ventilation précise entre les ventes de la Xbox One et de son ainée, nous apprendrons donc seulement qu'il s'est vendu 2 millions de consoles sur ce trimestre.

Alors pourquoi tout le monde parle de 1,2 millions de X1 et 800 000 de 360 ?

Avatar de arno53 INpactien
Avatar de arno53arno53- 25/04/14 à 18:06:33

Nyco87 a écrit :

Alors pourquoi tout le monde parle de 1,2 millions de X1 et 800 000 de 360 ?

Je confirme

Avatar de ajams Abonné
Avatar de ajamsajams- 25/04/14 à 18:11:52

Office 365 ne comprend même pas le Xbox Live (à part une promo l'année dernière)

Avatar de youri_1er INpactien
Avatar de youri_1eryouri_1er- 25/04/14 à 18:17:00

setim a écrit :

J'aurais aimé connaître les ventes de Surface. Il semble que l'échec de la première mouture soit oublié.

ha ... pourtant moi c'est l'impression que c'est Surface qui est oublié, que ce soit le premier ou le second modèle!

Avatar de arno53 INpactien
Avatar de arno53arno53- 25/04/14 à 18:21:22

youri_1er a écrit :

ha ... pourtant moi c'est l'impression que c'est Surface qui est oublié, que ce soit le premier ou le second modèle!

Y'a surement plus de Surface Pro 2 de vendu que de Surface 2 ...
Mais un jour les gens se rendront compte que c'est mieux pensé qu'un iPad ou une tablette Android ... Un jour !! :transpi:

Enfin c'est surtout niveau apps que ca pèches ... Pas forcement quantitativement (quoique de grand nom sont encore absent) mais qualitativement ...

Avatar de ThomasBrz Abonné
Avatar de ThomasBrzThomasBrz- 25/04/14 à 18:49:58

arno53 a écrit :

Y'a surement plus de Surface Pro 2 de vendu que de Surface 2 ...
Mais un jour les gens se rendront compte que c'est mieux pensé qu'un iPad ou une tablette Android ... Un jour !! :transpi:

Enfin c'est surtout niveau apps que ca pèches ... Pas forcement quantitativement (quoique de grand nom sont encore absent) mais qualitativement ...

Oui mais le bureau doit bien rattraper avec les touch cover, non?

Édité par burroz le 25/04/2014 à 18:50
Avatar de arno53 INpactien
Avatar de arno53arno53- 25/04/14 à 19:15:28

burroz a écrit :

Oui mais le bureau doit bien rattraper avec les touch cover, non?

Bah sur les Surface simple le bureau ne se limite qu'a Office, IE et l'explorateur ... Tout le reste vient du store qui n'est malheureusement pas à la hauteur des store concurrent pour l'instant ...
Mais avec l’arrivée des Apps Universelles ca s’améliora surement plus rapidement. Mais bon il a fallu des années aux stores d'Apple et de Google pour devenir ce qu'ils sont ...

En attendant si les gens veulent une simple tablette ils vont vers les gros stores et si ils veulent leur PC-tablette ils vont vers la Surface Pro (ou les asus, hp etc) .... La surface simple ne trouve pas sont publique car encore trop limité en l’état ...

A noté que Windows 9 verra surement arrivé un Windows PC limité au applis du store (fenêtré) pour concurrencer les chromebooks. Des rumeurs parlent également d'un Windows as a Service par abonnement disponible pour ce chromebook-like garantissant ainsi une sécurité accru sans limitation niveau application Win32 pour le peu que tu sois abonné et connecté à Internet.

Avatar de Ellierys INpactien
Avatar de EllierysEllierys- 25/04/14 à 19:16:07

arno53 a écrit :

Je confirme

Autant pour moi, j'ai épluché tout un tas de documents et j'en suis arrivé à oublier le slide de présentation...

Toutes mes confuses, c'est corrigé.

Avatar de GruntZ Abonné
Avatar de GruntZGruntZ- 25/04/14 à 19:19:28

D'un côté une baisse de 15 % des ventes de Windows aux particuliers, de l'autre une hausse équivalente (15 %) du côté d'Office

Donc, Windows 8 en tant qu'OS se vend mal (-15%), mais ceux qui changent de machine où Office 365 est pré-installé se font avoir avec "la première année gratuite' et signent (+15%).

Le seul domaine où il est indéniable que Microsoft s'améliore, c'est le marketing.
:chinois:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3
  • Introduction
  • Un trimestre placé sous le signe d'Office pour les particuliers
  • Chez les pros, Windows et le Cloud mènent la danse 
  • Les branches matérielles rongent les bénéfices
  • Le prochain trimestre devrait être plutôt tranquille, tant qu'on ne parle pas de Nokia
S'abonner à partir de 3,75 €