Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Apple annonce plus de 10 milliards de bénéfices, mais l'iPod s'effondre

C'est la chuuuuute finale

Apple a dévoilé hier soir le bilan de son dernier trimestre fiscal (clos le 29 mars 2014) et comme à ses habitudes, ils sont plus que positifs. Si son chiffre d'affaires n'affiche qu'une croissance de 5 % et son bénéfice d'un peu plus de 7 %, cela s'explique par leur niveau très élevé (le plus important des sociétés high-tech). Et si l'iPhone a une nouvelle fois tiré son épingle du jeu, l'iPod, lui, voit ses ventes s'effondrer.

Chez Apple, le sourire doit être de mise. Avec un chiffre d'affaires de 45,6 milliards de dollars, un bénéfice net de 10,2 milliards de dollars et une marge brute de 39,3 % (+1,8 point), il y a de quoi rendre jaloux bien des concurrents. Il faut dire que ses iPhone se sont vendus comme des petits pains et que ses Mac font plus que résister à la crise des ventes de PC. Voici d'ailleurs les détails des six grandes branches de la pomme :

 

Apple Q1 2014 

L'iPhone innarrêtable, le Mac résistant

Du côté de l'iPhone, les ventes ont donc été excellentes, au point de représenter 57 % du chiffre d'affaires total d'Apple. Ce dernier reste ainsi toujours aussi dépendant de son téléphone fétiche et cette situation n'a pas de raison de changer à court terme, d'autant que l'iPhone est son produit affichant la plus forte croissance. Il faut dire que l'iPad a perdu quelques plumes lors de ce trimestre. Si les ventes restent élevées et représentent tout de même 16,6 % du chiffre d'affaires de l'entreprise, la concurrence, et en particulier Samsung, pourrait bien le surpasser.

 

Concernant les Mac, Apple peut là encore avoir le sourire. Avec une légère progression de ses ventes et une stabilisation du chiffre d'affaires, dans un marché mondial encore en régression et aux marges souvent réduites, la performance est réelle. Sa branche iTunes, Logiciels et Services, qui affiche la croissance la plus importante derrière l'iPhone, réalise aussi des résultats particulièrement positifs. Elle représente désormais 10 % de son chiffre d'affaires, et elle pourrait bien surpasser en valeur les Mac d'ici peu.

L'iPod, de 40 % à 1 % du chiffre d'affaires en huit ans

La grande nouvelle se trouve néanmoins du côté de l'iPod. Sa chute lors de ce trimestre est violente avec une division par deux des quantités écoulées comme du chiffre d'affaires généré. Lors des trimestres précédents, nous avions noté que le baladeur phare de la pomme connaissait un succès moindre, la faute notamment à la concurrence des smartphones (l'iPhone en tête). Mais tomber à seulement 2,76 millions d'unités est un recul particulièrement net quand on sait qu'il y a peu encore, Apple écoulait plus de 5 millions d'iPod par trimestre au cours de l'année et même plus de 10 millions le dernier trimestre grâce aux fêtes de Noël.

 

Aujourd'hui, si l'on met de côté les services associés ainsi que les accessoires, l'iPod ne représente plus que 1 % du chiffre d'affaires de la société californienne. À titre de comparaison, il y a dix ans, au début de l'année 2004 donc, l'iPod générait près de 14 % du chiffre d'affaires de la société, ceci grâce à une croissance de 909 % en quantité et de 752 % en valeur. Un an plus tard, en 2005, l'iPod passait déjà la barre du milliard de dollars de chiffre d'affaires, au point de représenter plus de 31 % du résultat d'Apple, ceci du fait d'une croissance toujours exceptionnelle (+558 % en quantité et +284 % en valeur). Et en 2006, malgré des taux de croissance plus limités (+69 % en valeur), l'iPod représentait ni plus ni moins que 40 % de son chiffre d'affaires.

 

iPod Touch couleur

 

En huit ans, nous sommes ainsi passés de 40 à 1 % du résultat d'Apple. Une évolution majeure liée aux progressions de ventes de Mac, et surtout à l'arrivée de l'iPhone et de l'iPad. Ces deux derniers génèrent ainsi quasi les trois quarts de son chiffre d'affaires et sont les véritables locomotives de la société.

L'Asie, un marché plus vital que jamais

Notez que géographiquement, Apple voit sa dépendance au continent américain se réduire, puisqu'il n'y a réalisé que 31 % de son chiffre d'affaires, soit 14,3 milliards de dollars (+2 %). L'Asie est ainsi son premier marché désormais. La Chine (avec Taiwan) a ainsi généré 9,3 milliards de dollars (+13 %) à elle seule, soit plus de 20 % de ses résultats. Le Japon, où Apple écoule les iPhone en très grande quantité, a pour sa part affiché une très forte croissance de 26 %, au point de s'approcher des 4 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Quant à l'Europe, le continent reste un territoire majeur, puisque plus de 10,2 milliards de dollars ont été enregistrés, soit une croissance annuelle de 4 %.

Apple se montre (très) généreux avec ses actionnaires

Enfin, Apple a envoyé un message fort aux actionnaires hier soir. L'entreprise créée par Steve Jobs a ainsi indiqué plusieurs données majeures :

  • 13,5 milliards de dollars de cash ont été générés lors de ce trimestre
  • 21 milliards de dollars ont été redistribués aux actionnaires (en dividendes et en rachat d'actions) lors de cette période
  • Le programme destiné aux actionnaires, après être passé de 45 à 100 milliards de dollars l'an dernier, est de nouveau réévalué, à 130 milliards de dollars cette fois, ceci pour une période se terminant fin 2015
  • 66 milliards ont déjà été redistribués depuis août 2012
  • Apple augmente de 8 % ses dividendes à 3,29 dollars par action, et cela devrait augmenter dans le futur
  • Début juin, son action verra sa valeur se diviser par sept, ceci afin d'être plus abordable. Six actions seront données pour chaque action détenue afin de compenser cette fraction

Apple bourse

 

Toutes ces nouvelles n'ont pas été sans conséquence en bourse. L'action d'Apple, après clôture, a ainsi bondi de 8,70 % environ. La société est ainsi valorisée à plus de 490 milliards de dollars au NASDAQ. Aucune société n'atteint un tel niveau. Exxon Mobil ne vaut ainsi « que » 434 milliards, tandis que Google est à 365 milliards de dollars. Rappelons que le moteur de recherche ne reverse pas un centime de dividendes à ses actionnaires et qu'il ne l'a jamais fait depuis sa création. La situation pourrait toutefois changer à court ou moyen terme.

137 commentaires
Avatar de NiCr Abonné
Avatar de NiCrNiCr- 24/04/14 à 14:07:32

Vis à vis de l'iPod, l'utilisation de termes si négatifs me gène un peu.

La dernière génération va fêter ses deux ans en Octobre. Les rumeurs ne parlent pas d'annonces. L'iPod n'est clairement plus un produit phare d'Apple. Ils continuent à répondre à la demande, mais ne cherchent pas à en créer une nouvelle.

Et il serait bon d'étudier le marché du lecteur MP3. La majorité des personnes ayant un smartphone l'utilisent comme baladeur, ils n'ont donc plus besoin d'un lecteur dédié. Le marché restant est constitué des réfractaires au smartphone ou des musicophiles. Soit... pas grand chose.

Avatar de renaud07 INpactien
Avatar de renaud07renaud07- 24/04/14 à 14:10:05

Y'a plus qu'a attendre la chute des ventes d'iphone et de mac :francais:

Édité par renaud07 le 24/04/2014 à 14:10
Avatar de Franchois INpactien
Avatar de FranchoisFranchois- 24/04/14 à 14:13:06

Belle boite:chinois:

Avatar de DKman Abonné
Avatar de DKmanDKman- 24/04/14 à 14:14:40

NiCr a écrit :

Et il serait bon d'étudier le marché du lecteur MP3. La majorité des personnes ayant un smartphone l'utilisent comme baladeur, ils n'ont donc plus besoin d'un lecteur dédié. Le marché restant est constitué des réfractaires au smartphone ou des musicophiles. Soit... pas grand chose.

Ou alors t'utilises smartphone + lecteur mp3 pour avoir deux batteries :P

Avatar de jinge INpactien
Avatar de jingejinge- 24/04/14 à 14:15:57

NiCr a écrit :

Vis à vis de l'iPod, l'utilisation de termes si négatifs me gène un peu.

La dernière génération va fêter ses deux ans en Octobre. Les rumeurs ne parlent pas d'annonces. L'iPod n'est clairement plus un produit phare d'Apple. Ils continuent à répondre à la demande, mais ne cherchent pas à en créer une nouvelle.

Et il serait bon d'étudier le marché du lecteur MP3. La majorité des personnes ayant un smartphone l'utilisent comme baladeur, ils n'ont donc plus besoin d'un lecteur dédié. Le marché restant est constitué des réfractaires au smartphone ou des musicophiles. Soit... pas grand chose.

L'autonomie n'est pas la même il me semble...

Sinon par rapport à la news, je ne comprends pas pourquoi Apple ne cherche pas à dépenser ses $$ utilement, en recherche, en développement, en achat, etc...

Avatar de Ideal INpactien
Avatar de IdealIdeal- 24/04/14 à 14:18:21

NiCr a écrit :

Vis à vis de l'iPod, l'utilisation de termes si négatifs me gène un peu.

La dernière génération va fêter ses deux ans en Octobre. Les rumeurs ne parlent pas d'annonces. L'iPod n'est clairement plus un produit phare d'Apple. Ils continuent à répondre à la demande, mais ne cherchent pas à en créer une nouvelle.

Et il serait bon d'étudier le marché du lecteur MP3. La majorité des personnes ayant un smartphone l'utilisent comme baladeur, ils n'ont donc plus besoin d'un lecteur dédié. Le marché restant est constitué des réfractaires au smartphone ou des musicophiles. Soit... pas grand chose.

Pas besoin de l'étudier le marché des lecteurs MP3... c'est obvious que le smartphone remplace le lecteur MP3 en terme de vente ...
Vu qu'il fait la même chose en bonus de son utilité principale et que son marché client est bien plus open ( tout le monde a besoin de téléphoner même les non-mélomanes ( ceux qui n'écoutent pas des mp3 bieber et cirrus :francais: )).

Bref malgré ce paragraphe qui n'apprend rien à personne et qui va dans le sens du tien, c'est un fait que - 51% de ventes ça peut se traduire dans les mots par l'expression " effondrement " je vois pas le souci.... :troll:?

Avatar de NiCr Abonné
Avatar de NiCrNiCr- 24/04/14 à 14:18:47

DKman a écrit :

Ou alors t'utilises smartphone + lecteur mp3 pour avoir deux batteries :P

Une fois que tu as admis que la durée de vie de la batterie de ton smartphone est d'une journée, y'a aucun problème :chinois:

jinge a écrit :

L'autonomie n'est pas la même il me semble...

Si les gens se souciaient vraiment de l'autonomie lorsqu'ils achètent un smartphone, le bénéfice d'Apple serait moindre.

Avatar de Nithril INpactien
Avatar de NithrilNithril- 24/04/14 à 14:19:10

jinge a écrit :

L'autonomie n'est pas la même il me semble...

Sinon par rapport à la news, je ne comprends pas pourquoi Apple ne cherche pas à dépenser ses $$ utilement, en recherche, en développement, en achat, etc...

Apple capitalise pour racheter un pays

Avatar de atomusk INpactien
Avatar de atomuskatomusk- 24/04/14 à 14:21:07

jinge a écrit :

Sinon par rapport à la news, je ne comprends pas pourquoi Apple ne cherche pas à dépenser ses $$ utilement, en recherche, en développement, en achat, etc...

Bien entendu qu'il le dépense en recherche, achat et dev :keskidit:

Avatar de NiCr Abonné
Avatar de NiCrNiCr- 24/04/14 à 14:21:17

Ideal a écrit :

Bref malgré ce paragraphe qui n'apprend rien à personne et qui va dans le sens du tien, c'est un fait que - 51% de ventes ça peut se traduire dans les mots par l'expression " effondrement " je vois pas le souci.... :troll:?

Le soucis c'est que ça fait un peu racoleur. :chinois:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 14
  • Introduction
  • L'iPhone innarrêtable, le Mac résistant
  • L'iPod, de 40 % à 1 % du chiffre d'affaires en huit ans
  • L'Asie, un marché plus vital que jamais
  • Apple se montre (très) généreux avec ses actionnaires
S'abonner à partir de 3,75 €