Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Internet Explorer se stabilise enfin en Europe, Chrome creuse l'écart

Et Safari n'a pas aimé le premier trimestre

Selon le dernier bilan du spécialiste bordelais AT Internet (ex-Xitimonitor), Google Chrome a pour la toute première fois dépassé la barre des 30 % de part d'utilisation en Europe. Derrière, Firefox et Safari reculent légèrement, tandis qu'Internet Explorer retrouve des couleurs, après des années de lourdes baisses.

Navigateurs europe mars 2014 AT Internet

Netscape, Internet Explorer, Firefox et désormais Chrome

Le monde des navigateurs connait depuis quelques années sa troisième grande guerre. La première, à la fin des années 90, a vu Microsoft Internet Explorer manger un certain Netscape Navigator, alors que ce dernier dominait les débats auparavant. Devenu numéro un incontesté, Internet Explorer s'est reposé sur ses lauriers avant de voir fondre sur lui un certain Mozilla Firefox, qui a proposé de nombreuses nouveautés et a changé le paysage du web ainsi que notre façon de surfer sur la toile. Si dans le monde, le panda roux n'a pas surpassé son concurrent principal, ce fut néanmoins le cas dans certains pays et ça l'est d'ailleurs encore, notamment en Allemagne et certains pays d'Europe de l'Est.

 

Le troisième guerre, l'actuelle, consacre pour sa part Google Chrome. Lancé en 2008, le navigateur eu des débuts difficiles jusqu'en 2009/2010, progressant à un rythme très lent. Sa croissance s'accéléra ensuite, profitant entre autres du choix du navigateur dans Windows (le fameux « ballot screen »), au point de surpasser rapidement Firefox dans le monde et même de doubler Internet Explorer selon les sociétés spécialisées.

Le recul de Safari, la légère progression d'IE

En Europe, selon AT Internet, le passage de témoin entre les deux leaders s'est opéré l'été dernier. Depuis, l'écart n'a cessé de se creuser, avec désormais près de sept points de différences. Chrome capterait ainsi 30,5 % des visites sur le continent désormais, contre 23,6 % pour Internet Explorer. Après des années et des années de chute, le navigateur de Microsoft commence donc enfin à se stabiliser, au point même de progresser légèrement entre décembre 2013 et mars 2014. Il sera dès lors très intéressant de vérifier si cette tendance se concrétisera dans les mois à venir, et si c'est le cas, de savoir quelles en sont les raisons (importance de Windows 8, etc.). 

 

Derrière, nous retrouvons donc Mozilla Firefox et Apple Safari. Ce dernier, porté par le succès des Mac et des produits sous iOS, a connu une croissance impressionnante ces derniers mois. Il semble toutefois qu'en Europe, cette progression ait pris fin, tout du moins pour ce début d'année 2014. La société bordelaise indique ainsi qu'après son record de décembre dernier avec une part d'utilisation de 19,1 %, Safari a perdu quelques fractions de point lors des trois premiers mois, tombant à 18,5 %. Quant à Firefox, il continue mois après mois de perdre des plumes. Néanmoins, ce début d'année montre lui aussi des signes de stabilisation, avec 20,4 % de PDM.

Chrome n°1 en France et en Espagne, et bientôt au Royaume-Uni

Concernant les quatre grands pays d'Europe de l'Ouest (hors Italie), les leaders sont les mêmes depuis plusieurs mois, à savoir Chrome en France et en Espagne, Firefox en Allemagne et Safari au Royaume-Uni. Mais les évolutions en un an, entre mars 2013 et mars 2014, sont particulièrement fortes et en faveur de navigateur de Google. Il a ainsi gagné 5,7 points en Espagne, 5 points au outre-Manche, 4,2 points en France et 3,1 points outre-Rhin.

 

Navigateurs europe mars 2014 AT Internet

 

Safari en a fait de même dans tous les pays, à l'exception du Royaume-Uni, où il a perdu un point d'utilisation. Résultat, au mois de mars 2014, l'écart n'a jamais été aussi serré entre les navigateurs d'Apple et de Google. Alors qu'IE s'écroule et que Firefox est loin derrière, Chrome, qui a capté 28,1 % du marché, est désormais en bonne position pour devenir aussi numéro un au Royaume-Uni. Un véritable évènement quand on connait le succès des appareils Apple dans ce territoire.

Le cas atypique de l'Allemagne

Si en France et en Espagne, Chrome a désormais parti gagné, tandis qu'IE s'effondre, la situation spécifique de l'Allemagne est intéressante à plus d'un titre. Historiquement, nos voisins allemands ont montré un intérêt massif et rapide pour Firefox. Il y a dix ans, alors que le panda roux prenait la place de Phoenix et qu'Internet Explorer connaissait de sérieux problèmes de failles de sécurité, l'office allemand chargé de la sécurité informatique ne cachait pas son souhait de voir le navigateur de Microsoft être remplacé par un butineur plus sûr. Un coup de pouce qui a ainsi permis en un rien de temps de faire de l'Allemagne l'un des plus grands succès pour Firefox dans le monde.

 

Depuis de très nombreuses années, le navigateur de Mozilla domine donc les débats. C'est encore le cas aujourd'hui avec 36,7 % du marché, très loin devant IE (23,1 %), Safari (16,5 %) et Chrome (15,9 %). Sauf surprise, cette domination de Firefox perdurera encore de très longs mois, pour ne pas dire plusieurs années. Mais depuis un certain temps, le logiciel phrare de Mozilla perd des plumes, et même si cette régression reste lente, elle se confirme néanmoins jour après jour.

 

Si à court terme, les yeux se tourneront vers le Royaume-Uni, où Chrome pourrait doubler Safari, à plus long terme, c'est bien l'Allemagne qui devrait attirer les regards. Si Firefox venait à résister, ce serait une victoire importante pour lui et cela signerait l'un des rares échecs de Chrome en Europe et même dans le monde.

102 commentaires
Avatar de A33 INpactien
Avatar de A33A33- 23/04/14 à 15:04:49

J’ai du mal à croire que le spyware Chrome soit tant prisé.
Ou est-ce seulement dû aux installeurs qui phagocytent le système avec ce logiciel tiers?

Édité par A33 le 23/04/2014 à 15:05
Avatar de EMegamanu Abonné
Avatar de EMegamanuEMegamanu- 23/04/14 à 15:11:56

Ca me fait du mal de faire monter les stats de Chrome en l'utilisant pour mes tests de développement...

Avatar de Sarah Greene INpactien
Avatar de Sarah GreeneSarah Greene- 23/04/14 à 15:12:27

A33 a écrit :

J’ai du mal à croire que le spyware Chrome soit tant prisé.
Ou est-ce seulement dû aux installeurs qui phagocytent le système avec ce logiciel tiers?

C'est à mon avis sans doute dû principalement au petit message qui s'affiche sur Google (le moteur de recherche) et qui promet ue navigation plus rapide. Il s'affiche sur Google.xx dès qu'un navigateur autre que Google Chrome est détecté. Au départ, c'était réservé à Internet Explorer seulement, puis ça a été généralisé aux autres.
L'installation grâce à des logiciels tiers doit aussi y être pour quelque chose.

Mais bon, Chrome est un très bon navigateur.

Avatar de Magic S INpactien
Avatar de Magic SMagic S- 23/04/14 à 15:13:00

T'inquiète, la NSA n'a pas besoin que l'on utilise Chrome pour nous surveiller.

Avatar de Reznor26 INpactien
Avatar de Reznor26Reznor26- 23/04/14 à 15:13:21

En même temps la performance de Firefox reste tout à fait honorable quand on prend en compte le fait que c'est le seul choix conscient des quatre.

( :troll: )

Avatar de cmnt Abonné
Avatar de cmntcmnt- 23/04/14 à 15:14:39

Chromium est il considéré comme Google Chrome ?

Avatar de Ness_nkr Abonné
Avatar de Ness_nkrNess_nkr- 23/04/14 à 15:18:01

EMegamanu a écrit :

Ca me fait du mal de faire monter les stats de Chrome en l'utilisant pour mes tests de développement...

Si tu n'as pas mis Xiti sur tes sites/applis web tu ne rentres pas dans les stats

Avatar de wagaf Abonné
Avatar de wagafwagaf- 23/04/14 à 15:18:41

Chute sans fin de 90% à 20% en 10 ans :eeek2:

Avatar de zefling Abonné
Avatar de zeflingzefling- 23/04/14 à 15:24:02

Sarah Greene a écrit :

Mais bon, Chrome est un très bon navigateur.

Si on aime être surveillé en permanence par Google. :transpi:

absintholog a écrit :

Chromium est il considéré comme Google Chrome ?

Il me semble que oui, j'ai aucun Chromium dans mes stats.

Édité par zefling le 23/04/2014 à 15:25
Avatar de atomusk INpactien
Avatar de atomuskatomusk- 23/04/14 à 15:24:37

EMegamanu a écrit :

Ca me fait du mal de faire monter les stats de Chrome en l'utilisant pour mes tests de développement...

vu que ça se base sur les xiti monitor & co, tant que tu n'as pas un tel truc dans ton site ou et que tu ne l'utilises QUE pour dev tu n'apporte pas grand choses aux stats de Chrome :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 11
  • Introduction
  • Netscape, Internet Explorer, Firefox et désormais Chrome
  • Le recul de Safari, la légère progression d'IE
  • Chrome n°1 en France et en Espagne, et bientôt au Royaume-Uni
  • Le cas atypique de l'Allemagne
S'abonner à partir de 3,75 €