Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

[MàJ] Netflix officialise son arrivée en France et en Allemagne

Mais sans aucun détail
Mise à jour :

Lors d'une entrevue accordée aux investisseurs suite à la publication des résultats financiers (voir ci-dessous), Ted Sarandos, qui s'occupe des contenus chez Netflix, a déclaré (36mn 35s) que des œuvres originales seront proposées en France et en Allemagne a pu remarquer notre confrère ZDNet. Aucune autre information n'a par contre été dévoilée, que ce soit une date, un prix, etc. Mais il s'agit bien d'une manière indirecte d'officialiser l'arrivée du service dans l'Hexagone.

Netflix, le géant du streaming vidéo payant, a dévoilé hier ses résultats du premier trimestre 2014. L'occasion de noter que la barre des 50 millions d'abonnés approche et qu'une augmentation de tarif était sur les rails, mais pour les nouveaux clients uniquement dans un premier temps. Une nouvelle très bien accueillie par les investisseurs, qui a fait bondir l'action de la société hier soir après clôture.

Netflix

En route vers les 50 millions d'abonnés dans le monde

La société américaine spécialisée dans le streaming vidéo illimité par abonnement continue d'attirer les adeptes. Grâce à sa présence sur la quasi-totalité du continent américain, en sus de nombreux pays d'Europe, le Californien peut se vanter de compter au premier trimestre 48,35 millions d'abonnés, dont un peu plus de 2 millions profitant du premier mois gratuit. Le créateur du nouveau House of Cards prévoit même d'atteindre 49,81 millions d'abonnés dès ce deuxième trimestre.

 

Parmi ses 48,35 millions de clients, près des trois quarts sont situés aux États-Unis. Plus précisément, le pays de l'oncle Sam compte 35,67 millions d'abonnés, tandis que les autres pays du globe en cumulent 12,68 millions. Il s'agit de performances importantes dans ces deux marchés, dès lors qu'aux États-Unis, Netflix a gagné 2,25 millions d'abonnés en trois mois, contre une hausse de 1,75 million de clients à l'international. Avec 4 millions d'abonnés supplémentaires dans le monde, ce premier trimestre 2014 est d'ailleurs bien supérieur à celui de l'année précédente (+3,05 millions), preuve que le service est encore loin d'avoir atteint son sommet.

Le streaming qui valait plus d'un milliard

Financièrement, pour la toute première fois, Netflix a réalisé plus d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires (1,066 Md) grâce au seul streaming. Sans surprise, les États-Unis représentent la majeure partie de cette somme avec 799 millions, contre 267 millions pour l'international. Néanmoins, les pays étrangers affichent toujours des pertes et diminuent ainsi le bénéfice de l'entreprise.

 

Deux bonnes nouvelles toutefois. Premièrement, cela ne l'empêche pas de réaliser des bénéfices et même de les augmenter, avec 98 millions et 53 millions de dollars de bénéfice d'exploitation et de bénéfice net respectivement. Des résultats qui n'avaient pas été atteints depuis longtemps. Enfin, l'international perd de moins en moins d'argent. Au point que Netflix indique que « notre secteur international est sur la bonne voie afin d'atteindre la rentabilité cette année ». D'ailleurs, selon ses prévisions pour le deuxième trimestre 2014, les pertes à l'international seront minimes, ce qui laisse penser que le troisième trimestre pourrait être profitable dans ces territoires, sauf lancement dans d'autres pays (dont la France) qui pourrait accroître les coûts dans un premier temps. Le spécialiste de la SVOD note au demeurant qu'il compte bien s'étendre en Europe au second semestre de cette année et que cela aura des conséquences.

Une augmentation de prix encore imprécise

Dans son communiqué financier, la société met aussi en avant ses propres contenus, ceci afin de se différencier de la concurrence. Mais ces séries coûtent cher, il faut les financer, ceci à coup de plusieurs millions de dollars par épisode. Afin d'assurer une création conséquence de contenus, Netflix compte donc augmenter ses tarifs, comme il l'a déjà fait en Irlande pour les nouveaux clients (passés de 6,99 à 7,99 euros par mois). Selon l'Américain, cette hausse de prix chez les voisins du Royaume-Uni n'a pas eu d'impact négatif sur les recrutements. Fort de cette bonne réception d'une nouvelle pourtant pas très bonne, le roi du streaming explique vouloir augmenter ses tarifs « d'un ou deux dollars, selon les pays, au plus tard ce trimestre pour les nouveaux membres seulement. Les membres actuels resteraient au prix en cours (par exemple 7,99 dollars aux États-Unis) pendant une période de temps généreuse. Ces changements nous permettront d'acquérir plus de contenus et d'offrir une expérience en streaming encore meilleure. »

 

Netflix

Netflix coûte toujours 7,99 dollars par mois au Canada. Mais pour combien de temps ?

 

Netflix arrive ici à être précis sans l'être vraiment. Nous savons donc que certains territoires, mais nous ne savons pas lesquels, verront leurs tarifs augmenter d'un ou deux dollars par mois. Il pourrait s'agir d'autres pays européens comme de certains territoires en Amérique. Les États-Unis sont-ils visés ? Difficile à dire pour le moment. D'un côté, l'international affiche des pertes et augmenter les prix à l'étranger permettrait de réduire lesdites pertes. Néanmoins, il lui faut assurer sa croissance dans ces territoires et devenir plus cher n'est pas forcément un bon message à envoyer. A contrario, aux États-Unis, Netflix est bénéficiaire et son nombre d'abonnés est déjà supérieur à celui de HBO. Mais leurs tarifs sont incomparables et si le spécialiste de la vidéo à la demande illimitée veut réellement concurrencer le producteur de The Sopranos, The Wire, Six Feet Under et Game of Thrones, augmenter ses tarifs sera inévitable. Dans son communiqué, la firme note d'ailleurs que les anciens membres garderont bien leur prix bas, mais pas ad vitam aeternam. Une augmentation généralisée devra donc tôt ou tard avoir lieu.

 

Notez que Netflix continue de perdre des clients pour l'envoi postal de DVD, avec 6,65 millions d'abonnés, soit 1,4 million de moins en un an. D'ici peu, cette branche, qui ne représente que 16 % de son chiffre d'affaires désormais, ne lui rapportera plus rien. Remarquez qu'aucun mot sur son arrivée en France n'est visible dans son communiqué, hormis une fois pour faire remarquer que l'offre de SVOD d'Amazon n'y est pas présente (ainsi qu'en Espagne, au Canada, en Italie et au Japon).

 

Enfin, l'annonce de l'augmentation de tarifs ayant été faite hier soir, l'action de Netflix a bondi de plus de 8 % après clôture. Son action débutera ainsi ce matin à hauteur de 376 dollars, valorisant ainsi la société à près de 22,5 milliards de dollars. De quoi le rapprocher de son record historique du début du mois de mars où l'action surpassait les 450 dollars.

81 commentaires
Avatar de 2T INpactien
Avatar de 2T2T- 22/04/14 à 13:51:40

Les num titre : "Netflix dévoile ses résultats et confirme son arrivée dans l'hexagone"

Avatar de Loeff Abonné
Avatar de LoeffLoeff- 22/04/14 à 13:59:02

Même à 7.99€ par mois, ça reste très bon marché je trouve. Sur les offres actuellement dispo, prendre 2 film HD en VOD est plus cher que ces 7.99€
ça fera bouger les choses et réagir la concurrence qui dort depuis bien trop longtemps, c'est très bien.

Édité par Loeff le 22/04/2014 à 14:00
Avatar de knos Abonné
Avatar de knosknos- 22/04/14 à 14:02:06

Loeff a écrit :

Même à 7.99€ par mois, ça reste très bon marché je trouve. Sur les offres actuellement dispo, prendre 2 film HD en VOD est plus cher que ces 7.99€
ça fera bouger les choses et réagir la concurrence qui dort depuis bien trop longtemps, c'est très bien.

Encore faut-il qu'ils arrivent à entrer en France...

Avatar de CUlater INpactien
Avatar de CUlaterCUlater- 22/04/14 à 14:05:14

knos a écrit :

Encore faut-il qu'ils arrivent à entrer en France...

Bah tiens, avec ce titre (pas du tout racoleur contrairement à PCI ), Gizmodo fait office de Messie.

Avatar de misterB Abonné
Avatar de misterBmisterB- 22/04/14 à 14:06:58

CUlater a écrit :

Bah tiens, avec ce titre (pas du tout racoleur contrairement à PCI ), Gizmodo fait office de Messie.

:mdr::mdr::mdr::mdr:

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 22/04/14 à 14:09:17

Loeff a écrit :

Même à 7.99€ par mois, ça reste très bon marché je trouve. Sur les offres actuellement dispo, prendre 2 film HD en VOD est plus cher que ces 7.99€
ça fera bouger les choses et réagir la concurrence qui dort depuis bien trop longtemps, c'est très bien.

Si le contenu suit, je prendrais, même à 10 €.

Après il faut voir si ça va se traduire par de l'investissement dans les programmes, ou pas.

A suivre de près quand même.

Avatar de Jed08 INpactien
Avatar de Jed08Jed08- 22/04/14 à 14:10:25

Commentaire_supprime a écrit :

Si le contenu suit, je prendrais, même à 10 €.

Après il faut voir si ça va se traduire par de l'investissement dans les programmes, ou pas.

A suivre de près quand même.

Niveau film il faudra pas en demander beaucoup.
Niveau série je pense qu'ils pourront réellement se démarquer.

Avatar de null INpactien
Avatar de null- 22/04/14 à 14:10:47

Youoouh, pour fêter d'avoir bien réussi à s'engraisser, on va faire un geste pour les clients, afin que eux aussi partagent notre bonheur : on va gaver encore plus sur eux !
Boycottez ce machin. Je ne sais pas ce que c'est, mais vu la mentalité, ça ne pourra être que de la merde dans l'avenir.

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 22/04/14 à 14:14:49

Jed08 a écrit :

Niveau film il faudra pas en demander beaucoup.
Niveau série je pense qu'ils pourront réellement se démarquer.

C'est surtout sur la série qu'ils sont attendus, nous jugerons de cela sur pièces.

Avatar de Stringer INpactien
Avatar de StringerStringer- 22/04/14 à 14:15:52

le Californien peut se vanter de compter au premier trimestre 48,35 millions d'abonnés

Ah ouais quand même !

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9
  • Introduction
  • En route vers les 50 millions d'abonnés dans le monde
  • Le streaming qui valait plus d'un milliard
  • Une augmentation de prix encore imprécise
S'abonner à partir de 3,75 €