Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Intel dévoile de bons résultats financiers et stabilise sa branche PC

Mais la division mobile pleure

Intel débute une période de publications de résultats financiers du premier trimestre 2014 en annonçant un bilan plutôt positif. Son chiffre d'affaires affiche ainsi une légère croissance annuelle et sa division PC commence à se stabiliser, tandis ses autres branches (centre de données, etc.) montrent de très belles progressions. Tout n'est cependant pas parfait pour autant, notamment côté mobile.

Intel Core i3 Ivy Bridge

Les CPU stagnent, les data centers cartonnent

Après un dernier trimestre 2013 très encourageant malgré un climat difficile, le début de l'année 2014 du géant Intel était très attendu. Et il n'a pas déçu. Avec un chiffre d'affaires de 12,764 milliards de dollars, l'Américain résiste et affiche une légère progression de 1,46 %. Les détails comptent ici, puisque les évolutions de ses cinq branches principales sont très différentes :

  • PC Client : 7,941 milliards de dollars (-1,4 %)
  • Centre de données : 3,087 milliards de dollars (+11,2 %)
  • Logiciels : 553 millions de dollars (+6,3 %)
  • Internet des objets : 482 millions de dollars (+32 %)
  • Mobile et Communications : 156 millions de dollars (-61 %)

Nous pouvons ainsi remarquer que sa branche PC, qui intègre ses produits et plateformes pour les ordinateurs portables et de bureau, est relativement stable, ce qui était déjà le cas lors du dernier trimestre 2013. Une situation qui se reflète aussi dans les ventes de PC dans le monde, qui sont toujours en baisse, mais qui augmentent dans certaines régions de la planète, notamment les plus riches, à savoir en Amérique du Nord et en Europe. Cela pourrait expliquer l'arrêt de la chute de cette branche. Intel précise d'ailleurs que ses ventes de processeurs ont en fait augmenté de 1 % en volume, mais que les prix moyens ont reculé de 3 % (dont -8 % pour les PC portables), d'où cette baisse de 1,4 % des résultats.

 

Ses divisions Data Center, Logiciels et Internet des objets continuent pour leur part de croître à grande vitesse, sachant que ces trois branches avaient déjà permis à Intel de limiter les dégâts l'an dernier. 2014 devrait ainsi être similaire, avec néanmoins une régression moindre côté PC, ce qui permettra à Intel de réaliser une progression importante. La branche Centre de données, qui a pour la première fois dépassé les 3 milliards de dollars pour un premier trimestre, a même vu ses ventes croître de 3 % en volume, portée par un tarif moyen en hausse de 8 %. Cette division est de loin celle qui tire le plus le fondeur vers le haut.

La division mobile s'écroule

Concernant la dernière branche, « Mobile et Communications », sa chute est particulièrement lourde, avec un chiffre d'affaires en recul de 61 % en un an, et de 52 % en à peine trois mois. Intégrant les plateformes pour les tablettes et smartphones, ainsi que des composants Wi-Fi, Bluetooth, GPS, etc. cette division débute donc très mal l'année 2014, ce qui est particulièrement catastrophique.

 

Brian Krzanich, le PDG d'Intel, explique d'ailleurs que sa société a livré 5 millions de processeurs pour tablettes. L'objectif étant d'en fournir 40 millions cette année, on ne peut pas dire que le premier trimestre ait contribué audit objectif. Il faut toutefois préciser que cette division a été chamboulée au milieu de l'année dernière, ce qui peut avoir un impact sur ses résultats. La perte de Samsung et de ses Galaxy Tab 3 ne doit pas y être étrangère.

 

Pour le reste, Intel indique que sa marge brute a atteint 59,7 %, soit plus que l'année précédente (56,1 %). Néanmoins, du fait de ses dépenses bien plus élevées, en Recherche & Développement (+12,6 %) notamment, son bénéfice net d'exploitation a stagné (0,05 %) et son bénéfice net a même reculé de 4,8 %. Le créateur du Pentium n'est toutefois pas à plaindre et n'est pas prêt de couler avec un bénéfice net de 1,947 milliard de dollars.

Intel toujours optimiste

Notons enfin que la société prévoit pour le deuxième trimestre 2014 un chiffre d'affaires situé entre 12,5 et 13,5 milliards de dollars, pour une marge brute de 63 % environ. Des chiffres meilleurs que l'an passé sur tous les plans. Les actionnaires d'Intel ont d'ailleurs répondu positivement à ces nouvelles, puisque l'action est actuellement en hausse de 1,40 %, à près de 27,2 dollars, soit le niveau le plus élevé pour la société depuis l'été 2012. Signe que la crise est derrière lui ?

10 commentaires
Avatar de sniperdc INpactien
Avatar de sniperdcsniperdc- 16/04/14 à 14:59:28

Queeeeeoiiiii

avec 20 Milliards Facebook aurait pu racheter Intel :transpi:

Avatar de Cypus34 Abonné
Avatar de Cypus34Cypus34- 16/04/14 à 15:43:17

Le téléphooooone pleuuuuure :musique:

Avatar de bobo38 INpactien
Avatar de bobo38bobo38- 16/04/14 à 16:33:39

La vache Intel Mobile Communications…:eeek2:

Avatar de brice.wernet Abonné
Avatar de brice.wernetbrice.wernet- 16/04/14 à 17:14:27

bobo38 a écrit :

La vache Intel Mobile Communications…:eeek2:

Un IMC de 156, c'est quand même dans l'obésité morbide.

Avatar de sr17 INpactien
Avatar de sr17sr17- 16/04/14 à 17:50:21

Le problème pour intel, c'est que dans les secteurs mobiles et tablettes, la concurrence est forte (ARM) et donc les marges potentielles sont faibles.

Intel a donc réellement intéret à innover plus et soutenir le PC sur lequel la puissance de leurs processeurs les rends quasiment indétrônables.

Avatar de barlav Abonné
Avatar de barlavbarlav- 16/04/14 à 18:22:29

brice.wernet a écrit :

Un IMC de 156, c'est quand même dans l'obésité morbide.

:keskidit:
IMC c'est donc 12% du CA, c'est obèse?
Parce que a ce que j'en ai compris, leur but c'est de devenir bcp plus obèse que ca dans ce secteur....

Avatar de bobo38 INpactien
Avatar de bobo38bobo38- 16/04/14 à 21:33:47

barlav a écrit :

:keskidit:
IMC c'est donc 12% du CA, c'est obèse?
Parce que a ce que j'en ai compris, leur but c'est de devenir bcp plus obèse que ca dans ce secteur....

156 miilions /12,8 milliards = 2% du CA total

Je pensais qu'ils faisaient plus de fric que ça, même l'IoT fait 3 fois plus de pognon. Il faut voir que Intel Mobile Communications sort du rachat de la branche wireless d'Infineon, avec pognon sur la table, rachat de business existant; c'est pas un truc monté de toute pièce.

Édité par bobo38 le 16/04/2014 à 21:36
Avatar de Schawi08 INpactien
Avatar de Schawi08Schawi08- 16/04/14 à 22:22:29

quand tu vois ce que fais un 6600@2.4 ( 15 à 20 euros sur ebay ) qui date un peu ...tu comprends que INTEL est une valeur sûre coté performances !

:8

Édité par Schawi08 le 16/04/2014 à 22:23
Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 17/04/14 à 05:38:56

barlav a écrit :

:keskidit:
IMC c'est donc 12% du CA, c'est obèse?
Parce que a ce que j'en ai compris, leur but c'est de devenir bcp plus obèse que ca dans ce secteur....

tu as raté la blague je pense :transpi:
il parlait de ça

Avatar de barlav Abonné
Avatar de barlavbarlav- 17/04/14 à 06:34:30

Schawi08 a écrit :

quand tu vois ce que fais un 6600@2.4 ( 15 à 20 euros sur ebay ) qui date un peu ...tu comprends que INTEL est une valeur sûre coté performances !

:8

Quand tu vois q'un 6600@3GHz peut chauffer toute une famille pendant l'hiver, tu te dis que l'été sera chaud sans clim.
Apres, pour de l'usage occasionnel, ca dépanne bien, mais en 24/7 @100%, tu vois vite une différence entre le 22nm et le 45nm.

WereWindle a écrit :

tu as raté la blague je pense :transpi:
il parlait de ça

ok merci :chinois:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.