Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Licencié par RTL à cause d'un tweet, le journaliste Pierre Salviac fait appel

RT(L)
Droit 2 min
Licencié par RTL à cause d'un tweet, le journaliste Pierre Salviac fait appel

Alors que les tribunaux français ont déjà validé (sous certaines conditions) le licenciement de salariés en raison de propos injurieux tenus sur Facebook, le journaliste sportif Pierre Salviac conteste depuis maintenant plus d’un an la rupture de son contrat de travail, intervenue après la publication d'un tweet au goût plus que douteux. Débouté d'un recours en première instance en février dernier, l’intéressé a annoncé hier qu’il comptait interjeter appel. 

justice palais

 

Le 9 mai 2012, soit trois jours après l’élection de François Hollande, le journaliste Pierre Salviac publie un tweet qui va rapidement faire grincer les dents de son employeur, RTL. « À toutes mes consoeurs je dis: "baisez utile vous avez une chance de vous retrouver première Dame de France" ;-) » lâche ainsi ce spécialiste du rugby sur le célèbre réseau social, en référence à Valérie Trierweiler, alors compagne du président de la République, et elle aussi journaliste.

 

Jugé « absolument intolérable », le message conduit dans la journée à l’annonce du licenciement de son auteur. « Pierre Salviac a tenu au sujet de ses consoeurs journalistes des propos intolérables et totalement inacceptables qui n'engagent que lui et que RTL condamne sans aucune réserve » explique alors la station, quand bien même le journaliste sportif a finalement supprimé son tweet (voir notre article).

 

Réaction de Pierre Salviac, en mai 2012.

Pierre Salviac débouté en première instance

Sauf que Pierre Salviac a voulu répliquer devant les tribunaux, en assignant son ex-employeur devant le tribunal de grande instance de Paris. L’intéressé brandit alors son droit à la liberté d’expression sur les réseaux sociaux, tandis que RTL estime de son côté que l’atteinte à ses valeurs et à sa marque justifiait le licenciement, le contrat de travail comportant une clause de résiliation en cas de déclarations de nature à nuire à l’image de la radio.

 

Le 19 février dernier, les juges ont donné raison à RTL, jugeant « légitime » la décision prise par l’employeur de rompre toute collaboration avec ce journaliste. Aucune indemnité n’a cependant été allouée à la radio au titre de l’atteinte à son image, comme le rapportent les Actualités du droit Lamy.

La clause a-t-elle vocation à s’appliquer pour des propos tenus hors antenne ?

Mais Pierre Salviac ne lâche pas le morceau. Hier, son avocat a annoncé qu’il allait faire appel de cette décision. Invoquant le « principe constitutionnel de liberté d’expression », Maître Basile Ader a ainsi expliqué qu’à ses yeux, la clause ayant justifié le licenciement était « trop générale pour être applicable ». De ce fait, ses dispositions ne pouvaient selon lui « autoriser RTL à rompre un contrat de journaliste pour des déclarations qui n’ont pas été faites sur son antenne, mais sur son compte Twitter personnel ».

130 commentaires
Avatar de zefling Abonné
Avatar de zeflingzefling- 16/04/14 à 08:52:51

Ouais, on voit où on en arrive aujourd'hui...

Avatar de 5h31k INpactien
Avatar de 5h31k5h31k- 16/04/14 à 08:54:40

Oui mais non. Sa "blague" n'était pas drôle et même plutôt injurieuse envers toutes les journalistes.

Je dis : « Au bûcher ! »

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

Bah ... l'humour et les gens s'est comme cela les arrange.

Après, ils ont juste pris son tweet comme excuse pour le virer .
Sinon, un blâme et une sanction financière suffisait largement.

Avatar de Kenshin83 INpactien
Avatar de Kenshin83Kenshin83- 16/04/14 à 09:00:26

ça me paraît normal pour RTL de ne pas cautionner les propos tenus par son consultant.

Le motif paraît en effet légitime sachant que M. Salviac a quand même un certain nombre de followers, que le message est très insultant envers la gente féminine.

Avatar de Moebius13100 INpactien
Avatar de Moebius13100Moebius13100- 16/04/14 à 09:03:05

La liberté d'expression régresse dangereusement en France, on ne peut plus rien dire, même si c'est de l'humour (noir ou pas), sans qu'il y ait une censure ou des associations diverses et variées pour nous bâillonner au nom du "politiquement correct".
Je hais ces gens, je revendique le droit de dire et de penser ce que je veux et qu'autrui puisse en faire même, marre des ayatollah de la bonne pensée.:cartonrouge:

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

Moebius13100 a écrit :

La liberté d'expression régresse dangereusement en France, on ne peut plus rien dire, même si c'est de l'humour (noir ou pas), sans qu'il y ait une censure ou des associations diverses et variées pour nous bâillonner au nom du "politiquement correct".
Je hais ces gens, je revendique le droit de dire et de penser ce que je veux et qu'autrui puisse en faire même, marre des ayatollah de la bonne pensée.:cartonrouge:

+1
Perso pour moi chacun doit être libre de dire et penser ce qu'il veut même si dommageable pour un tiers. Il suffit simplement de l'ignorer voir de pas lire ses tweets ou autres écrits.
Tellement plus simple :cartonrouge:

Avatar de lomic2 INpactien
Avatar de lomic2lomic2- 16/04/14 à 09:07:51

Moebius13100 a écrit :

je revendique le droit de dire et de penser ce que je veux

pour t'empêcher de penser, ça va être dur de toute façon, après tu peux dire ce que tu veux, et assumer les conséquences derrière :windu:

Avatar de Kenshin83 INpactien
Avatar de Kenshin83Kenshin83- 16/04/14 à 09:08:29

Moebius13100 a écrit :

La liberté d'expression régresse dangereusement en France, on ne peut plus rien dire, même si c'est de l'humour (noir ou pas), sans qu'il y ait une censure ou des associations diverses et variées pour nous bâillonner au nom du "politiquement correct".
Je hais ces gens, je revendique le droit de dire et de penser ce que je veux et qu'autrui puisse en faire même, marre des ayatollah de la bonne pensée.:cartonrouge:

Cela n'a rien à voir avec la liberté d'expression ici !

Ce n'est pas une association qui attaque Salviac pour son tweet, c'est lui qui a assigné son employeur aux tribunaux.

Et un employeur a quand même le droit de ne pas cautionner certains propos de ses employés. Si tu es un personnage publique et que tu as un comportement immoral cela me paraît normal qu'on ne veuille pas de toi dans une entreprise.

Il a pas balancé ça au court d'un apéro avec quelques amis non plus...

Avatar de Bill2 INpactien
Avatar de Bill2Bill2- 16/04/14 à 09:08:59

Propos tenus hors antenne, sur son twitter perso, sans aucun rapport avec RTL ...

En quoi ça nuit à l'image de RTL ? Ça ne nuit qu'à son image à lui ...

Avatar de feuille_de_lune INpactien
Avatar de feuille_de_lunefeuille_de_lune- 16/04/14 à 09:09:34

Ça me rappelle l'affaire TF1/Hadopi ça, certes d'assez loin mais ça y ressemble étrangement.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 13