Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Pour Square Enix, les DRM restent indispensables sur les jeux vidéo

Mais cela ne doit pas se faire au détriment des clients
Pour Square Enix, les DRM restent indispensables sur les jeux vidéo

Il n'y a qu'un seul sujet qui fâche les joueurs quand on leur en parle : les systèmes de protection contre le piratage des jeux vidéo. Non pas parce que ceux-ci leur empêchent parfois de trouver leurs titres préférés gratuitement sur la toile, mais aussi parce qu'ils peuvent s'avérer bien plus gênants pour les acheteurs que pour les pirates. Square Enix assure de son côté que ces protections sont indispensables pour maintenir ses profits, et qu'elles ne sont présentes sur ses jeux que dans cet unique but.

 

Ces dernières années, nous avons pu observer un certain nombre de pratiques gênantes pour les joueurs, instaurées par les éditeurs de jeux vidéo afin de limiter le piratage de leurs œuvres. On se souviendra notamment de la connexion permanente imposée par SimCity, du cas d'Anno 2070 avec ses trois activations maximum, ou dans un autre registre des fameux Pass Online, récemment abandonnés par Electronic Arts. N'oublions pas les plateformes telles que Steam, Origin et Uplay, dont le but premier reste de vérifier que vous disposez bien d'une licence valide pour votre jeu, même si leur utilisation est rarement problématique. 

 

L'équipe de TorrentFreak a justement interrogé Adam Sullivan, le responsable des affaires juridiques de Square Enix America au sujet de ces fameux moyens de protection. L'homme ne s'en cache pas, si l'éditeur fait appel à ce genre de solutions, c'est parce que c'est un bon moyen de protéger ses revenus. « Le premier bénéfice que nous en tirons est le même que dans d'autres secteurs d'activité : du profit ».

 

Le mot est lâché, mais l'éditeur sait également qu'un mauvais DRM, qui nuirait à l'expérience d'un utilisateur ayant obtenu son jeu légalement, serait totalement contre-productif. Le but du jeu pour Square Enix étant de trouver un moyen de protéger ses jeux qui serait entièrement transparent pour l'utilisateur. « Il n'est pas rare que les gens achètent un nouvel ordinateur après quelques années, ou même qu'ils en aient plusieurs. Parfois ils n'ont pas de connexion à internet assez fiable. Il n'y a pas encore de solution parfaite », regrette le responsable.

 

Malgré leurs défauts, les méthodes actuelles devraient subsister, faute de mieux et parce que leur présence « restera essentielle à l'avenir » pour les éditeurs. Même les titres free-to-play, pourtant distribués gratuitement, font également l'objet de tels moyens, ce afin d'éviter que les joueurs court-circuitent le système de micro-transactions pour obtenir des ressources supplémentaires. « Tant que nous devrons nous préoccuper de choses telles que la sécurité des données et le piratage, nous aurons besoin d'une certaine forme de DRM », conclut le responsable.

92 commentaires
Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 16/04/14 à 08:11:21
Édité par Ellierys le 16/04/2014 à 09:10
Avatar de larkhon INpactien
Avatar de larkhonlarkhon- 16/04/14 à 08:15:41

DRM oui, mais une fois le jeu acheté je vois pas pourquoi on devrait racheter le jeu sur plusieurs supports. Je pense notamment au remaster HD de FFX dispo sur PS3 et PS Vita, mais qu'il faut racheter sur celle-ci...

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 16/04/14 à 08:17:59

larkhon a écrit :

DRM oui, mais une fois le jeu acheté je vois pas pourquoi on devrait racheter le jeu sur plusieurs supports. Je pense notamment au remaster HD de FFX dispo sur PS3 et PS Vita, mais qu'il faut racheter sur celle-ci...

tu peux faire tourner un jeu ps3 tel quel sur une vita ? (vraie question)

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

Et pour les joueurs, les nouveautés restent indispensables en matière de jeu vidéos.

Alors, messieurs de SE, arrêtez de ressortir les vieilleries du placard, et sortez-vous les doigts :windu:

Quant aux DRM, ils vont peut-être comprendre un jour que quand tous les jeux sont dispos illégalement, les DRMs ne font que briser les noix des joueurs qui ont acheté légalement.

Avatar de Kikilancelot INpactien
Avatar de KikilancelotKikilancelot- 16/04/14 à 08:20:33

Oui les drm restent nécessaire si ils veulent continuer a perdre des joueurs, sinon c'est plus une emmerde pour tout le monde qu'autre chose...

Avatar de Cara62 Abonné
Avatar de Cara62Cara62- 16/04/14 à 08:21:29

WereWindle a écrit :

tu peux faire tourner un jeu ps3 tel quel sur une vita ? (vraie question)

Non. Mais en fait t'as des jeux qui sont cross-buy entre les 2 plateformes,

C'est à dire quand tu achètes une version sur un support (souvent sur PS3), on t'offre gracieusement la version PSVita (uniquement en dl bien sûr).

Après c'est un choix de l'éditeur de faire le cross-buy ou pas.

Avatar de dundee INpactien
Avatar de dundeedundee- 16/04/14 à 08:21:35

J'ai voulu jouer à nouveau à Dead Space (le 1er) il y a peu de temps; mais le nombre maximum d'installations était atteint. Conséquence: j'ai téléchargé un crack illégal, et j'ai enfin pu jouer à mon jeu acheté légalement.
Merci bien aux méchants pirates ^^.

Avatar de bingo.crepuscule INpactien
Avatar de bingo.crepusculebingo.crepuscule- 16/04/14 à 08:23:54

Dans un sens, je comprend la logique, un DRM pour empêcher celui qui n'a pas payé de jouer, ça peut se comprendre, par contre un DRM qui te force à être connecté aux serveurs de jeux pour jouer concernant un jeu Solo, ou qui limite le nombre de réinstallations sur un poste, là ça la fout mal.

Et pourtant en tant que Linuxien, et reconnaissant l'utilité de bénéficier de logiciels libres, j'estime qu'il est normal qu'un jeu, soit propriétaire (bien que j'estime qu'ils pourraient libérer le moteur après plusieurs années), car sinon impossible de rentabiliser... Et vu le budget d'un jeu...

Après faut bien se dire que quelle que soit la protection, le DRM, ça finit par sauter, l’intérêt pour l'éditeur, c'est que ça ne saute pas tout de suite, et là on fait face à plusieurs cas de figure.

D'un côté sur console avec Microsoft, les exécutables ne sont pas chiffrés, une console hackée peut parfaitement lire toutes les copies non signées sans même modifier l’exécutable, autant dire que la porte est ouverte au piratage tant qu'une modchip est installée. (Néanmoins, toute modification du système est detectée et signalée au Xbox Live, qui bannit le joueur).

Chez Sony chaque exécutable de jeu est chiffré, du coup il faut d'abord déchiffrer le firmware (et autant dire que ça ne se fait pas en un tour de main, c'est long, très long, et très complexe), pour pouvoir accéder à sa clé, et soit intégrer ce dernier hacké dans la console, soit extraire l’exécutable de son archive chiffrée, pour pouvoir lancer le jeu comme on le ferait sur Xbox, problème toutefois, tous les chemins vers le disque sont inscrits en dur dans les jeux, aucune variable d'ajustement, du coup il faut simuler la présence du jeu dans le lecteur BD.

Sur PC, avec Steam, sauf si l'éditeur choisit de rajouter un DRM supplémentaire, ce dernier est assez simple à contourner... Mais reste un équilibre correct entre protection de l'éditeur, et ne pas trop faire chier les joueurs, une fois le jeu téléchargé, on peut jouer en mode hors ligne en cas d'absence de connexion, et si l'on n'y joue pas, les amis steam pour lesquels on l'a autorisé, peuvent y jouer chez eux.

Édité par bingo.crepuscule le 16/04/2014 à 08:25
Avatar de valkiki INpactien
Avatar de valkikivalkiki- 16/04/14 à 08:23:56
Édité par Ellierys le 16/04/2014 à 09:10
Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 16/04/14 à 08:24:49

FF XIV, j'ai cru que j'allais le jeter par la fenêtre quand j'ai voulu ouvrir un compte sur leur site, c'est bien beau de vouloir protéger ses jeux mais pour un jeu avec abonnement, je me demande pourquoi tant d'acharnement.

Terminé les jeux Square Enix pour ma part, qu'ils se les gardent, c'est pas la concurrence qui manque dans le domaine du MMO.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10