Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Firaxis dévoile Civilization Beyond Earth, la suite spirituelle d'Alpha Centauri

Galactic Civilizations III s'offre un concurrent de poids

En 1999, le studio Firaxis et Electronic Arts lançaient Alpha Centauri, un jeu de stratégie au tour par tour, crée par Sid Meier, reprenant les mécaniques de Civilization, mais axé sur la conquête spatiale. Quinze ans plus tard, la franchise va renaître chez Firaxis toujours avec le même esprit, mais sous un autre nom : Civilization : Beyond Earth.

 Civilization Beyond Earth

Dans l'espace, personne ne vous entendra hurler

La PAX East, comme la plupart des salons dédiés au jeu vidéo, est un endroit particulièrement fertile concernant les annonces de futures sorties vidéoludiques. Cette année, il fut le théâtre de l'annonce d'un titre très attendu par les fans du genre : Sid Meier's Civilization : Beyond Earth. Si le jeu ne reprend pas le nom Alpha Centauri, toujours propriété d'Electronic Arts, l'esprit de la célèbre franchise est quant à lui bien présent, ne serait-ce qu'au niveau du scénario.

 

Tout se passe aux alentours de l'an 2100, la Terre doit surmonter de nombreux défis sur les plans écologique, économique et politique et pense que la solution à tous ces problèmes peut être trouvée en colonisant de nouvelles planètes. Un vaisseau spatial, dans lequel vous êtes à bord, trouve une planète habitable, et c'est à vous de la rendre prospère. Le but du jeu est alors soit de parvenir à  faire venir l'ensemble de la population terrienne sur votre (ou vos) planètes, soit de revenir sur la planète bleue en apportant de nouvelles technologies permettant de remédier à tous les soucis.

Le gameplay repose sur des mécaniques éprouvées

En termes de mécaniques de jeu, Civilization : Beyond Earth ne révolutionne pas le genre, mais apporte quelques nouveautés appréciables. Ainsi, en plus des cases hexagonales au sol sur lesquelles vos unités, civiles ou militaires, se déplaceront, une deuxième couche de cases vous permet de placer des satellites en orbite. Ceux-ci permettront à vos unités de profiter de divers bonus. Par contre il n'est pas question de combats de vaisseaux spatiaux géants. Dommage, résoudre les problèmes de la Terre en la plaçant sous le feu d'une copie de l'étoile noire aurait pu être une option intéressante. Pour cela il faudra se tourner vers un autre jeu dont la sortie est attendue cette année : Galactic Civilizations III.

 

Sur le plan tactique, plusieurs détails seront à prendre en compte, notamment la nature des planètes qui devrait entre autres choses influer sur les ressources présentes et la facilité avec laquelle vous vous développerez. Trois types de mondes sont au programme selon nos confrères de JeuxvideoPC qui ont pu s'entretenir avec les développeurs du titre : « la planète "lush" (luxuriante), une planète dotée d’une végétation dense, un peu comme une jungle. La planète "airy" (aérienne), avec des dunes, un sol craquelé et un climat sec et chaud. Enfin, la planète "fungal" (fongique) est assez sauvage ».

 

Autre point de détail, la présence d'autres civilisations humaines, avec qui vous serez en lutte, et celle de civilisations extraterrestres, qui semblent se comporter à la façon des cités-état de Civilization V. Vous pourrez donc au choix vous allier avec elles pour profiter de quelques bonus, ou alors leur expliquer que vos Space Marines sont les plus forts, avant de les scalper à grand renfort d'obus et de blasters. 

 

Pour l'heure, Firaxis ne donne pas de date précise pour la sortie de son jeu, nous apprendrons seulement qu'il est question de cet automne. Les titres du studio étant généralement prévus pour fonctionner sous OS X et Windows, cela devrait encore être le cas avec Civilization : Beyond Earth, mais on attendra une confirmation de Firaxis avant de s'en assurer. En attendant d'en apprendre davantage, nous vous laissons profiter de la bande-annonce du jeu :

 

52 commentaires
Avatar de lysbleu INpactien
Avatar de lysbleulysbleu- 14/04/14 à 08:00:06

Les titres du studio étant généralement prévus pour fonctionner sous OS X et Windows, cela devrait encore être le cas avec Civilization : Beyond Earth, mais on attendra une confirmation de Firaxis avant de s'en assurer.

Et Linux, non ?

http://www.omgubuntu.co.uk/2014/04/civilization-beyond-earth-linux

Édité par lysbleu le 14/04/2014 à 08:00
Avatar de Informel Abonné
Avatar de InformelInformel- 14/04/14 à 08:04:31

Yes !!! j'avais adoré Alpha Centauri, impatient de voir ce que ça va donner !

Édité par Informel le 14/04/2014 à 08:04
Avatar de jiph INpactien
Avatar de jiphjiph- 14/04/14 à 08:15:22

bave

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 14/04/14 à 08:17:53

Informel a écrit :

Yes !!! j'avais adoré Alpha Centauri, impatient de voir ce que ça va donner !

Pas mieux, et aussi surtout Call to Power, si on peux retrouver un peu de ces éléments là qui font que les Civ étaient beaucoup pencher sur le monde réel, le côté historique, ça peut redonner des ailes aux développeurs de la licence.

Des cités sous marines, des space carieer etc, j'avais adoré.

Avatar de HarmattanBlow INpactien
Avatar de HarmattanBlowHarmattanBlow- 14/04/14 à 08:19:57

Ce qui faisait la force d'alpha centauri c'était son histoire, qu'on découvrait au fil du jeu. Avec trois types de planètes différents, cela signifie t-il qu'il n'y a plus d'hiistoire du tout ou trois différentes ?

Au passage, pour ceux qui aiment les civs, voici une autre série ayant bien moins de succès mais qui à mon avis en mériterait davantage : europa universalis. Un cadre historique très intéressant (la Terre entière de 1444 à 1821) qui est suivi de façon distante (dans le 4 les événements ne sont pas à date fixe mais les mêmes circonstances aux mêmes périodes amènent les mêmes conséquences : une instabilité après 1750 déclenche la révolution française, etc). Entre les guerres meurtrières en Europe et la conquête d'un nouveau monde, il y a de quoi faire et le jeu est extrêmement riche, avec des parties qui peuvent durer des dizaines d'heures si vous les menez à terme. Sans parler bien sûr du background.

Édité par HarmattanBlow le 14/04/2014 à 08:22
Avatar de anonyme_a6c552c5fb4282d70e634ed16d39416a INpactien

Y'a deux semaines je relançais civ premier du nom en dosbox... Je comprends mieux à présent : c'était dans l'air !

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 14/04/14 à 08:25:12

HarmattanBlow a écrit :

Ce qui faisait la force d'alpha centauri c'était son histoire, qu'on découvrait au fil du jeu. Avec trois types de planètes différents, cela signifie t-il qu'il n'y a plus d'hiistoire du tout ou trois différentes ?

Au passage, pour ceux qui aiment les civs, voici une autre série ayant bien moins de succès mais qui à mon avis en mériterait davantage : europa universalis. Un cadre historique très intéressant (la Terre entière de 1444 à 1821) qui est suivi de façon distante (dans le 4 les événements ne sont pas à date fixe mais les mêmes circonstances aux mêmes périodes amènent les mêmes conséquences : une instabilité après 1750 déclenche la révolution française, etc). Entre les guerres meurtrières en Europe et la conquête d'un nouveau monde, il y a de quoi faire et le jeu est extrêmement riche, avec des parties qui peuvent durer des dizaines d'heures si vous les menez à terme. Sans parler bien sûr du background.

Il est quand même costaud à jouer, très dur au niveau du gameplay avant de simplement pouvoir se développer mais ça reste un excellent jeu.

J'ai aucun mal à faire jouer des gens aux Civ, tous, mais Europa, ça en rebute beaucoup uniquement pour sa complexité.

Avatar de HarmattanBlow INpactien
Avatar de HarmattanBlowHarmattanBlow- 14/04/14 à 08:32:22

Zyami a écrit :

Il est quand même costaud à jouer, très dur au niveau du gameplay avant de simplement pouvoir se développer mais ça reste un excellent jeu.

J'ai aucun mal à faire jouer des gens aux Civ, tous, mais Europa, ça en rebute beaucoup uniquement pour sa complexité.

Je reconnais. Entre la traduction catastrophique et ce gameplay extrêmement riche avec une interface qui n'aide pas le nouveau venu, il y a de quoi se cogner la tête. Surtout quand tu commences le jeu de cette façon.

Mais franchement, qui, en voyant l'image ci-dessus, n'aurait pas envie d'aller bouter de l'anglais hors de France et unifier tout cet immense bazar sous un beau tapis azur ? ;)

Édité par HarmattanBlow le 14/04/2014 à 08:35
Avatar de maestro321 INpactien
Avatar de maestro321maestro321- 14/04/14 à 08:32:59

Très bonne nouvelle!
Je ne compte pas les heures que j'ai pu passer sur Alpha Centauri. :perv:

J'espère simplement qu'ils ne feront pas un arbre des technologies aussi monolithique que dans civilisation V.

Avatar de ionutioio Abonné
Avatar de ionutioioionutioio- 14/04/14 à 08:33:43

:fete::top::perv:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6