Livraisons de PC : le marché s'effondre, mais Lenovo n'est pas n°1 d'après HP

Le roi tient à sa couronne

C'est historique. L'Américain Hewlett-Packard, n°1 du marché des PC depuis de longues années, aurait perdu sa couronne au profit du Chinois Lenovo selon Gartner. La faute à un écroulement des livraisons de la part de HP, mais ce dernier critique les chiffres de l'institut.

Livraisons PC Q3 2012 Gartner

Pour HP, ce tableau de Gartner n'est pas complet et ne doit donc pas être pris en compte.

 

Gartner et IDC viennent tous deux de publier conjointement leur dernier bilan du marché des PC pour le troisième trimestre 2012. Globalement, les instituts annoncent des niveaux de livraisons mondiales terriblement faibles, à hauteur de 87,5 millions d'unités (-8,3 %) pour Gartner, et 87,8 millions d'unités (-8,6 %) pour IDC.

HP bien loin de son niveau d'antan

Ces mauvais chiffres sont principalement liés à un écroulement des livraisons de Hewlett-Packard, Dell et Acer. Deux constructeurs tirent toutefois leur épingle du jeu : le Chinois Lenovo et le Taiwanais ASUS. Résultat, Lenovo aurait ravi la place de numéro un mondial à HP selon Gartner avec 15,7 % du marché, contre 15,5 % pour HP. IDC pour sa part place Lenovo toujours en deuxième position avec une part de marché équivalente (15,7 %), mais une part supérieure pour HP (15,9 %). Pour IDC, l'écart n'a toutefois jamais été si faible entre les deux vendeurs de PC.

 

Suite à la publication de ces deux bilans, HP a rapidement publié un communiqué officiel pointant du doigt les chiffres de Gartner. Une publication pour le moins étonnante et assez rarissime dans le milieu. Ce communiqué déclare : « Bien qu'il existe une variété de rapports sur le marché des PC, certains ne mesurent pas le marché dans son ensemble. L'analyse d'IDC comprend le marché très important des stations de travail (workstation) et est donc plus complète. Dans ce rapport d'IDC, HP occupe la position de numéro 1 dans les ordinateurs. »

 

En somme, Hewlett-Packard tire la couverture vers lui et prend les chiffres qui l'arrangent. Une communication qui risque d'être critiquée, quand bien même son argument serait juste. En publiant ce communiqué, HP confirme en un sens que hors stations de travail, Lenovo est bien le n°1 mondial. Il domine ainsi certainement le marché des particuliers.

 

Globalement, le marché des ordinateurs vit donc l'une des pires régressions de son histoire, ceci sur toute la planète, comme vous allez le voir ci-dessous. La faute à plusieurs évènements. Outre les difficultés financières des particuliers et des entreprises qui reportent leurs investissements de renouvellement de leurs machines, l'arrivée de Windows 8 au dernier trimestre de l'année pousse aussi à l'attente des consommateurs, tout du moins du côté des particuliers. Rajoutez à cela un transfert des budgets vers d'autres produits technologiques, principalement les tablettes tactiles et les smartphones, et vous obtenez un trimestre des plus moroses.

USA : tout le monde s'écroule, sauf Lenovo

D'un point de vue géographique, l'évolution du marché des PC est logiquement très variable. Ainsi, aux États-Unis, qui allie à la fois une économie difficile, une explosion des ventes de tablettes et une maturité très forte du marché des PC, ce dernier s'est écroulé de 13,8 % selon Gartner, avec seulement 15,3 millions d'unités écoulées (-12,4 % selon IDC).

 

HP reste toujours n°1 aux USA avec 27 % du marché (-19,3 % des livraisons), tandis que Lenovo, en sixième position l'an passé, est désormais le quatrième plus gros vendeur sur ce territoire avec 8,9 % du marché. Avec une hausse des livraisons de 6,1 %, Lenovo est d'ailleurs le seul constructeur du top 6 à voir ses livraisons s'accroître, tandis qu'Acer et Toshiba ont particulièrement souffert avec des reculs respectifs de 28,2 et 33,4 %.

 

Même Apple accuse un recul de ses livraisons aux USA, preuve du marasme du marché américain. Néanmoins, en limitant sa chute à -6,1 %, la Pomme fait donc mieux que le marché global, ce qui lui permet de gagner des parts de marché et donc de consolider sa troisième place avec 13,6 % du secteur aux USA.

L'Europe souffre aussi, et Lenovo tire encore son épingle du jeu

Avec un recul de 8,7 %, la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA en anglais) affiche un bilan tout de même moins catastrophe que les États-Unis, même s'il s'agit de la pire régression depuis quatre ans. 25,8 millions de machines ont ainsi été écoulées sur ce territoire, soit près de 30 % des livraisons mondiales. Toutefois, de fortes disparités existent selon les zones.

 

Les livraisons de PC en Europe de l'Ouest, selon Gartner, auraient été particulièrement faibles, sans plus de données chiffrées malheureusement. L'arrivée de Windows 8 dans cette région serait très attendue note l'institut. Du côté de l'Europe Centrale et de l'Est, Lenovo y aurait réalisé de très solides performances, lui permettant d'afficher une croissance à deux chiffres sur toute l'EMEA. Lenovo a ainsi gagné des positions afin de s'incruster solidement en troisième place, ceci aux dépens d'ASUS, qui glisse à la quatrième position. HP, lui, reste toujours le numéro un de la région EMEA, malgré des pertes de marché. Acer reste le deuxième constructeur le plus important, tandis que l'Américain Dell ferme la marche du top 5.

Même l'Asie Pacifique régresse

Si voir les USA ou encore l'Europe souffrir n'est guère étonnant du fait de leur marché mature et de la baisse du pouvoir d'achat de nombreux consommateurs, il est toutefois plus surprenant d'assister à un bilan similaire en Asie Pacifique, qui pour rappelle concerne les pays asiatiques de l'Est (hors Japon) et l'Océanie. Avec 31,3 millions de PC livrés, la région reste de loin la plus importante du globe avec plus de 35 % du marché mondial. Néanmoins, ces chiffres affichent une baisse de 5,6 % par rapport au troisième trimestre 2011.

 

D'après IDC, seule la Chine aurait réalisé les niveaux de livraisons escomptés. Les autres pays de la région, eux, ont tous réalisé des performances inférieures aux attentes. D'après Gartner, la Chine et l'Inde, les deux grands pourvoyeurs de la région affichent de mauvaises performances, ceci malgré des efforts réalisés par le gouvernement afin de relancer les ventes.

 

Notez que le Japon, avec 3,7 millions d'unités écoulées, recule de 5,4 %, ceci principalement du fait des particuliers. À l'instar des pays les plus développés, l'attente de Windows 8 a eu un réel impact sur les niveaux de livraisons des PC sous Windows 7.

Et l'Amérique Latine n'est pas en reste

Amérique du Nord, Europe, Afrique, Asie, Océanie, tout le monde accuse le coup en ce troisième trimestre 2012. Et l'Amérique Latine n'échappe pas à cette morosité ambiante. Avec seulement 9,7 millions de machines écoulées, le marché des PC régresse ainsi de 6,2 %. Une piètre performance pour une région loin d'être équipée massivement. D'après Gartner, les livraisons d'ordinateurs portables ont été stables, tandis que celles des ordinateurs de bureau se sont écroulées (-14,3 %).

 

Selon l'institut, le marché a particulièrement souffert au Brésil du fait de futures incitations fiscales qui ne débuteront que l'an prochain. En attendant, les ventes et donc les demandes et les livraisons de PC risquent d'être atones.

 

Au final, ce troisième trimestre a été historiquement faible. Reste à savoir si le marché rebondira rapidement grâce à Windows 8, et si le succès des tablettes ne continuera pas à impacter négativement le marché des PC.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !