Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Télécom : « Iliad est le seul acheteur et le temps joue contre Bouygues »

Maintenant ou jamais ?

Le rachat de SFR par Altice/Numericable étant acté (sauf surprise), les rumeurs se sont tout naturellement déplacées vers Bouygues et Free, les désormais deux petits poucets du secteur télécom. Chacun y va ainsi de ses projections et commentaires. Or pour les analystes de la Société Générale, l'acquisition de Bouygues par Iliad est on ne peut plus crédible.

Iliad logoBouygues Télécom

Une fusion ou un statu quo

Le marché des réseaux fixes et mobiles en France tend-il vers un secteur à trois plutôt qu'à quatre ? C'est le souhait de bien des entreprises et même du gouvernement. Mais pour qu'un tel scénario puisse avoir lieu, il n'y a désormais plus qu'une seule et unique possibilité : que Bouygues Telecom et Free fusionnent. Orange, du fait de son historique et de son importance ne peut croquer aucun des deux opérateurs. Quant au nouveau duo SFR/Numericable, mettre la main sur Bouygues ou Free parait inconcevable tant cela fragiliserait l'autre opérateur non racheté.

 

À moins d'un statu quo, ce qui est tout à fait possible, ou que Bouygues cède sa filiale télécom à un groupe étranger, un rapprochement avec le groupe Iliad parait donc être le scénario le plus crédible. C'est en tout cas l'avis des analystes de la Société Générale, qui estiment non seulement qu'une telle fusion ne présenterait pas de risques réglementaires, mais surtout que ce rapprochement parait désormais inéluctable.

« Martin Bouygues n'a guère d'autre choix »

 

« Nous restons confiants quant à la capacité d'Iliad à négocier de bonnes conditions pour cette éventuelle transaction. En effet, nous estimons qu'Iliad est le seul acheteur et que le temps joue contre Bouygues. » Un avis tranché mais qui n'est pas étonnant, sachant que la même banque avait indiqué il y a quelques jours que du fait de la forte concurrence sur les prix, « Martin Bouygues n'a guère d'autre choix que de négocier une cession ou une fusion de Bouygues Telecom avec Iliad ».

 

Depuis la victoire d'Altice la semaine passée, les rumeurs se tournent toutes vers les troisième et quatrième opérateurs mobiles. Le Parisien indiquait même que Bouygues demandait au moins 8 milliards d'euros pour sa filiale télécom, tandis qu'Iliad ne pouvait offrir que 5 milliards d'euros (notre article). Des informations qui n'ont rien d'officielles bien entendu, mais qui n'ont pas empêché Les Échos de préciser comment étaient calculés ces 5 milliards proposés par Free, à savoir : 1,8 milliard pour le réseau et des fréquences à l'instar de leur accord précédent en cas de victoire de Bouygues pour le rachat de SFR, plus 1,5 milliard d’euros pour ses 13 millions de clients mobiles et fixes (soit environ 120 euros par abonné) et enfin 1,7 milliard supplémentaire en guise de synergies résultant de la fusion du nouvel ensemble.

Trop cher mon fils

Pour les analystes de la Société Générale, il est effectivement difficile de croire que Free pourra aller jusqu'aux huit milliards d'euros demandés. Non seulement cela multiplierait trop fortement sa dette par rapport à ses gains, mais surtout, une telle somme d'argent pourrait être bien plus utile ailleurs. « Nous pensons qu'il pourrait être plus intéressant pour Iliad de déployer son propre réseau mobile » précise ainsi la société, sachant que détenir un réseau 3G et 4G national impliquerait près de 2 milliards d'euros d'investissement.

 

Pour qu'un tel mariage ait bien lieu, il faudrait donc que Bouygues revoie à la baisse ses ambitions, ou que Free trouve des partenaires afin de pouvoir accroître son offre. S'il est vrai que déployer lui-même son réseau sera bien moins dispendieux, cela sera aussi beaucoup plus lent, il disposera de moins de fréquences et son nombre de clients sera bien plus faible. De quoi réfléchir sérieusement à une telle opération qui ferait de Free un opérateur d'un niveau quasi égal à SFR/NC et Orange.

141 commentaires
Avatar de illidanPowa INpactien
Avatar de illidanPowaillidanPowa- 09/04/14 à 16:43:35

pourvu que ça se fasse :incline:

Avatar de A-snowboard INpactien
Avatar de A-snowboardA-snowboard- 09/04/14 à 16:44:41

Popcorn ! :fumer:

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 09/04/14 à 16:46:06

illidanPowa a écrit :

pourvu que ça se fasse :incline:

Pourquoi ?
Une argumentation serait bienvenue.

Avatar de illidanPowa INpactien
Avatar de illidanPowaillidanPowa- 09/04/14 à 16:46:36

comment Vivendi a réussi à redistribuer les cartes avec la vente de SFR, c'est incroyable, ça sent le délit d'initié à plein nez ça.

fred42 a écrit :

Pourquoi ?
Une argumentation serait bienvenue.

Free aurait son réseau instantanément et on retrouverait un équilibre parce que là... c'est quand même bien déséquilibré.

On pourrait s'attendre à une nouvelle bagarre à armes égales ou presque.

Édité par illidanpowa le 09/04/2014 à 16:48
Avatar de EMegamanu Abonné
Avatar de EMegamanuEMegamanu- 09/04/14 à 16:50:29

Et là coup de théâtre : Vivendi rachète Bouygues Télécom :mdr: :troll:

Avatar de DarKCallistO INpactien
Avatar de DarKCallistODarKCallistO- 09/04/14 à 17:05:36

illidanPowa a écrit :

comment Vivendi a réussi à redistribuer les cartes avec la vente de SFR, c'est incroyable, ça sent le délit d'initié à plein nez ça.

Free aurait son réseau instantanément et on retrouverait un équilibre parce que là... c'est quand même bien déséquilibré.

On pourrait s'attendre à une nouvelle bagarre à armes égales ou presque.

Sans parler des fréquence en or pour la 4G chez Bouygues. :D

Édité par DarKCallistO le 09/04/2014 à 17:05
Avatar de arno53 INpactien
Avatar de arno53arno53- 09/04/14 à 17:06:11

fred42 a écrit :

Pourquoi ?
Une argumentation serait bienvenue.

Comme dit plus ca lisserait les inégalités au niveau des populations couvertes, des licences sur les frequences, sur le nombre d'utilisateur mobile et fixe entre les différents opérateurs ...

Orange aura enfin une concurrence crédible permettant de relancer la course aux innovations ... ou pas :transpi:

Avatar de warenbe INpactien
Avatar de warenbewarenbe- 09/04/14 à 17:10:38

pas sur que ça relance une course à l'innovation

on va se retrouver avec 3 opérateurs aussi puissants (en gros... ) les uns que les autres.
La seule course que l'on va avoir va de nouveau être une course à celui qui aura le plus de clients à coup de "je te met un deezer par ci, je te met un coup de 30 chaines TV par la"...

Bref, je vois pas ou le consommateur sera gagnant, a par pour ceux qui sont chez free une meilleure couverture quasi immédiatement.

(en passant je me demande ce que dirait GGGG-ready si ça devait se faire... irait il se pendre?)

Avatar de Moebius13100 INpactien
Avatar de Moebius13100Moebius13100- 09/04/14 à 17:11:50

EMegamanu a écrit :

Et là coup de théâtre : Vivendi rachète Bouygues Télécom :mdr: :troll:

:bravo: OMG ça serait énorme, c'est une citerne de popcorn qu'il faudrait se prendre ::mdr:

Et pour finir en beauté "alerte info : Free lance une OPA contre lui-même et emporte la mise" :8

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 09/04/14 à 17:12:15

De quoi réfléchir sérieusement à une telle opération qui ferait de Free un opérateur d'un niveau quasi égal à SFR/NC et Orange.

Non. Free sera toujours mieux/moins bien que les autres.

Toujours.

:phiphi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 15