Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Singapour ne veut pas de la riposte graduée, jugée « trop intrusive »

Singapour est contre

La « Cité-État » de Singapour  ne compte pas imposer à ses près de six millions d’habitants un dispositif de riposte graduée tel que nous pouvons par exemple le connaître en France au travers de la Hadopi. L’exécutif est en effet opposé à une telle solution, jugée « trop intrusive » à l'égard des internautes. 

singapour

 

Ces derniers mois, le ministère de la Justice de Singapour a travaillé sur différents amendements à l’actuelle législation relative au droit d’auteur, et ce dans l’objectif de lutter davantage contre le piratage de contenus protégés sur Internet. Afin de recueillir les avis et remarques d’un maximum de personnes, les autorités ont ouvert lundi une consultation publique relative aux modifications ainsi envisagées (voir ici).

 

Fait intéressant, le ministère de la Justice a bien remarqué que plusieurs pays, dont la France, avaient mis en place un dispositif dit de « réponse graduée ». Le principe est désormais bien connu : l'abonné internaute soupçonné de téléchargement illégal reçoit un ou plusieurs avertissements avant que les autorités sortent le bâton (une amende, une coupure de l’accès à Internet, etc.), l’idée étant bien entendu de faire rentrer le vilain pirate dans le droit chemin avant d’en arriver là...

L'exécutif ne veut pas d'une « Hadopi » à Singapour

Sauf que le ministère de la Justice de Singapour a préféré écarter une telle hypothèse. Après avoir étudié cette solution, l’exécutif affirme en effet que celle-ci se révèle « inadaptée » au contexte local, car « trop intrusive pour les internautes » !

 

Si le texte de la consultation ne s’étend pas davantage sur le sujet, rappelons qu’avant de recevoir un avertissement de la Hadopi, les abonnés français pris dans les filets de la riposte graduée ont vu leurs adresses IP flashées sur les réseaux peer-to-peer par une société rémunérée par les ayants droit. En effet, c’est TMG qui s’occupe de cette surveillance pour le compte des syndicats de la musique et de l’audiovisuel - et ce à partir d’une liste d’œuvres prédéterminée. C’est ensuite la Haute autorité qui demande aux différents FAI le nom et les coordonnées de leurs clients ainsi repérés.

 

Au lieu de la riposte graduée, les autorités de Singapour préfèrent simplifier le dispositif permettant à un ayant droit de demander au juge qu’il ordonne à un fournisseur d’accès à Internet de prendre des mesures de rétorsion à l’encontre d’un site jugé illicite, comme un blocage.

La riposte graduée, en France et ailleurs dans le monde

Outre la France, plusieurs pays occidentaux se sont dotés ces dernières années d’un dispositif de riposte graduée. C’est notamment le cas en Nouvelle-Zélande, où de premiers abonnés ont été sanctionnés l’année dernière. Le Royaume-Uni a lui aussi adopté le principe d’un tel mécanisme depuis 2010, mais les autorités tardent à mettre celui-ci en place, au grand dam des ayants droit. L’Irlande a pour sa part fait marche arrière et abandonné de tels projets en 2011

 

À noter également qu'outre-Atlantique, plusieurs FAI américains ont conclu un accord avec des ayants droit afin de mettre en place une riposte graduée 100 % privée, où l’État n’intervient à aucun moment du processus.

26 commentaires
Avatar de Neeko INpactien
Avatar de NeekoNeeko- 09/04/14 à 06:47:53

Et pourtant, à Singapour, ce sont pas des anges niveau sécurité... les libertés individuelles ne sont pas les notres.

Et même eux n'en veulent pas, ça donne une idée de l'aberration de la chose...

Avatar de TZDZ INpactien
Avatar de TZDZTZDZ- 09/04/14 à 06:54:45

Neeko a écrit :

Et pourtant, à Singapour, ce sont pas des anges niveau sécurité... les libertés individuelles ne sont pas les notres.

Et même eux n'en veulent pas, ça donne une idée de l'aberration de la chose...

Bin justement, je ne vois pas en quoi ça donne une idée de l’aberration de la chose... Tu penses vraiment que le régime autoritaire qui est celui de Singapour refuse la riposte en se disant "non mais quand même, là ça va trop loin !" ?

Les entendre parler de liberté des internautes quand on lit ça c'est juste risible.

Édité par TZDZ le 09/04/2014 à 06:55
Avatar de Tim-timmy INpactien
Avatar de Tim-timmyTim-timmy- 09/04/14 à 06:58:54

moui .. ou bien le "contexte local", c'est aussi qu'ils importent tous leurs biens culturels, donc au final ça avantage l'économie du pays de ne pas payer .. tout en faisant un geste pour ne pas trop se faire allumer en bloquant quelques sites un peu trop voyants :D Mine de rien pas mal de pays sont dans ce cas ...

Édité par tim-timmy le 09/04/2014 à 06:59
Avatar de Crubon INpactien
Avatar de CrubonCrubon- 09/04/14 à 07:26:47

Saint Gapour, priez pour nous.

Désolé... :oops:

Avatar de rastadidi INpactien
Avatar de rastadidirastadidi- 09/04/14 à 07:40:04

Pour y vivre, je confirme ce que dit @neeko , ici, a part le droit de fermer ta gueule, tu as le droit d'aller en prison :fumer:
alors le coup du pas de riposte graduee parce que trop intrusive :mdr2:

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 09/04/14 à 07:52:08

TZDZ a écrit :

Bin justement, je ne vois pas en quoi ça donne une idée de l’aberration de la chose... Tu penses vraiment que le régime autoritaire qui est celui de Singapour refuse la riposte en se disant "non mais quand même, là ça va trop loin !" ?

Les entendre parler de liberté des internautes quand on lit ça c'est juste risible.

Dès qu'ils se rangent les poches, ils trouvent qqs billets, faut faire avec.

Avatar de Tim-timmy INpactien
Avatar de Tim-timmyTim-timmy- 09/04/14 à 07:56:23

ben oui mais bon, ils "critiquent" la réponse graduée (oui je sais, ici c'est resté riposte depuis que le mot a été prononcé en débats, ça fait plus méchant comme ça, c'est mieux et plus honnête journalistiquement)... Du coup pour PCI c'est article direct. Faut pas déconner, quoi. n'allez pas ramener de la nuance ou autre doute sur les propos, merci. :D

Avatar de Cara62 Abonné
Avatar de Cara62Cara62- 09/04/14 à 08:17:10

rastadidi a écrit :

Pour y vivre, je confirme ce que dit @neeko , ici, a part le droit de fermer ta gueule, tu as le droit d'aller en prison :fumer:
alors le coup du pas de riposte graduee parce que trop intrusive :mdr2:

Ouais bah reviens en France, viens payer tes impôts ! :cartonrouge:

Hollande à besoin de toi pour réduire notre dette.

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

rastadidi a écrit :

Pour y vivre, je confirme ce que dit @neeko , ici, a part le droit de fermer ta gueule, tu as le droit d'aller en prison :fumer:
alors le coup du pas de riposte graduee parce que trop intrusive :mdr2:

Commentaire signalé aux autorités locales.

Prépare les oranges :fumer:

Avatar de rastadidi INpactien
Avatar de rastadidirastadidi- 09/04/14 à 08:49:26

Cara62 a écrit :

Ouais bah reviens en France, viens payer tes impôts ! :cartonrouge:

Hollande à besoin de toi pour réduire notre dette.

Not a chance ^^ je suis pas trop mal ici

ActionFighter a écrit :

Commentaire signalé aux autorités locales.

Prépare les oranges :fumer:

ouais, ou la pommade anti-douleur, vue qu'il y encore des coups de cannes pour les prisonnier :windu:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3