Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Antennes 4G : Orange fonce sur Bouygues suite à un sursaut en mars

Cours Orange, cours

Comme tous les débuts de mois, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) dévoile à tous son bilan des autorisations et des antennes actives en 2G, 3G et 4G. Et du côté du très haut débit mobile (4G/LTE), la surprise vient d'Orange, qui a réalisé un bond gigantesque au mois de mars. Une hausse spectaculaire qui intervient alors que Bouygues commence sérieusement à ralentir la cadence.

ANFR 4G 1er avril 2014

Orange et Bouygues seront bientôt au coude à coude en matière d'antennes 4G en service

 

Après une année 2013 exceptionnelle où la couverture 4G a réalisé une percée historique en France, bien plus rapide que pour la 2G et la 3G, l'année 2014 est elle aussi partie sur des bases extrêmement solides. Il faut dire que l'avance de Bouygues Telecom fait des envieux et que son taux de couverture (69 % aux dernières nouvelles) est gênante d'un point de vue commercial. La concurrence, et en particulier Orange, met ainsi les bouchées doubles pour rattraper la filiale mobile du groupe de BTP.

 

Au 1er avril 2014, l'ANFR nous indique ainsi les données suivantes pour les quatre opérateurs, ceci pour leurs antennes en service :

 

Bouygues Telecom :

  • 2600 MHz : 863 antennes, soit 9 de plus (en un mois)
  • 1800 MHz : 5 568, soit 31 de plus
  • 800 MHz : 419, soit 41 de plus
  • Total d'antennes : 6 850, soit 81 de plus
  • Supports : 6 056, soit 27 de plus

Orange :

  • 2600 MHz : 4 330, soit 230 de plus
  • 800 MHz : 2 360, soit 349 de plus
  • Total d'antennes : 6 690, soit 579 de plus
  • Supports : 5 424, soit 435 de plus

SFR :

  • 2600 MHz : 829, soit 17 de plus
  • 800 MHz : 1 307, soit 59 de plus
  • Total d'antennes  : 2 136, soit 76 de plus
  • Supports : 1 546, soit 57 de plus

Free Mobile :

  • 2600 MHz : 1 211, soit 96 de plus
  • Supports : 1 211, soit 96 de plus

Bouygues n'avance plus, Orange appuie sur l'accélérateur

Du côté du leader de la 4G en matière de couverture, à savoir Bouygues Telecom, le mois de mars a pour le moins été synonyme de pause. Déjà au ralenti depuis quelques mois, l'opérateur montre de sérieux signes d'essoufflement avec seulement 81 antennes supplémentaires et à peine 27 supports de plus. Des données ridicules sachant que le mois précédent, Bouygues avait déclaré une hausse de 518 antennes (dont 284 en 800 MHz), ceci pour 133 supports supplémentaires. Des chiffres qui laissaient entendre que l'opérateur misait désormais sur la qualité plutôt que sur la couverture. Une logique qui continue en ce mois de mars, mais à un niveau beaucoup plus faible.

 

Orange, pour sa part, a une philosophie différente. En avance sur la concurrence en matière de déploiement d'antennes en 800 MHz, la question de la qualité se pose moins. Pour l'opérateur, la question de la couverture est bien prioritaire. Et cela se remarque particulièrement lors de ce mois de mars, puisque l'ex-France Télécom a rajouté 579 antennes en services sur 435 supports. Un faible écart qui prouve que de nouveaux lieux ont été investis. Il n'est d'ailleurs pas étonnant de voir Orange annoncer que sa couverture de la population a augmenté et est désormais de 55 %.

 

Aujourd'hui, si l'on se contente des chiffres et donc si l'on exclut tout critère de qualité, les différences entre Orange et Bouygues sont bien plus faibles que celles du début octobre, avec seulement 14 points d'écart en matière de couverture, 160 antennes en service de moins pour Orange et 632 supports supplémentaires pour Bouygues. Ce dernier a donc encore un avantage non négligeable. Néanmoins, l'opérateur historique commence à être sur ses talons. 

SFR progresse peu, Free Mobile garde son rythme

Du côté de l'opérateur au carré rouge, le bilan est un mélange d'Orange et de Bouygues Telecom. La future-ex-filiale de Vivendi est elle aussi au ralenti, avec à peine 76 antennes supplémentaires, soit le pire bilan des quatre grands opérateurs mobiles. Néanmoins, son nombre de nouveaux supports est bien plus important que celui de Bouygues, ce qui prouve là encore qu'il est en phase de couverture. Qui plus est, il mise massivement sur ses fréquences en or à 800 MHz, dont les qualités n'ont rien à avoir avec les fréquences 2600 MHz, notamment à l'intérieur des bâtiments.


Enfin, concernant Free Mobile, son bilan chiffré est supérieur à SFR et Bouygues, avec 96 antennes et supports supplémentaires, contre 121 de plus le mois précédent. Une performance intéressante qui devrait lui permettre de grappiller quelques pourcentages de couvertures de la population. Néanmoins, son retard sur la concurrence reste important et si l'acquisition de SFR par Bouygues venait à échouer (et par conséquent son accord avec le second), Free aura fort à faire pour rattraper les autres opérateurs.

Paris toujours numéro un en France

Toujours au sujet de la 4G, voici les dix départements français comptant le plus d'antennes en service, ceci tous opérateurs confondus :

  1. Paris : 891 antennes (+26 en un mois)
  2. Bouches-du-Rhône : 727 antennes (+16)
  3. Rhône : 722 antennes (+10)
  4. Nord : 615 antennes (+29)
  5. Hauts-de-Seine : 473 antennes (+9)
  6. Haute-Garonne : 447 antennes (+7)
  7. Gironde : 427 antennes (+5)
  8. Seine-Saint-Denis : 404 antennes (+12)
  9. Alpes-Maritimes : 369 antennes (+21)
  10. Loire-Atlantique : 367 antennes (+14)

Seul changement important dans ce classement, les Bouches-du-Rhône (Marseille) ont doublé le Rhône (Lyon). Pour le reste, on notera la croissance importance du Nord, de Paris et des Alpes-Maritimes. Du côté des départements les moins bien desservis, bonne nouvelle, le Cantal et la Lozère ont enfin des antennes 4G. Pas de quoi non plus sauter au plafond : le premier n'en compte que deux en service, et le second... qu'une seule. Cela signifie néanmoins que pour la toute première fois, 100 % des départements de la métropole ont au moins une antenne LTE en service.

 

Les autres départements mal lotis, comme les Alpes-de-Haute-Provence, la Creuse et la Meuse, restent toujours à des niveaux médiocres, avec une à cinq petites antennes 4G activées. En tout, une dizaine de départements français compte moins de dix antennes LTE en service, et la plupart d'entre eux ne comptent guère plus d'accords signés avec l'ANFR.

 

Pour rappel, voici les couvertures officielles de la population en 4G des opérateurs :

  • Bouygues : 69 %
  • Orange : 55 %
  • SFR : 40 %
  • Free Mobile : ?

Il faut toutefois noter que ces informations sont données par les opérateurs et n'ont pas encore été vérifiées par l'ARCEP. Cela devrait néanmoins être le cas avant cet été, comme l'a de nouveau confirmé l'autorité il y a quelques jours. Et en attendant que Free annonce un jour des chiffres précis, rappelons que l'ARCEP a imposé une couverture 4G de 25 % d'ici fin 2015, 60 % d'ici fin 2019 et 75 % d'ici fin 2023, tout du moins pour les détenteurs d'une licence 2,6 GHz. Il existe toutefois d'autres obligations en fonction de certains critères. Il faudra par exemple couvrir au moins 98 % de la population en 4G d'ici 2023 si l'opérateur est aussi propriétaire de fréquences 800 MHz. Il faudra aussi couvrir au moins 40 % de la population des zones de déploiement prioritaire d'ici 2016, ou encore 90 % de la population de tous les départements avant 2023. À ce jour, les obligations touchant Free Mobile sont donc bien moins importantes que celles des autres opérateurs. Ces derniers sont toutefois très en avance.

3G : Free Mobile continue sa marche en avant

Du côté de l'UMTS (3G), SFR stagne, tandis qu'Orange (+390) et Bouygues (+504) font un bond important en matière d'antennes en service. Des croissances essentiellement dues au 2,1 GHz pour Orange et au 900 MHz chez Bouygues. Quant à Free Mobile, il continue de progresser, avec 2 857 antennes UMTS en service, aussi bien en 900 qu'en 2100 MHz. Il s'agit d'une hausse de 97 antennes, soit à peu de chose près sa croissance dans la 4G. De là à penser que l'opérateur s'arrange pour faire une pierre deux coups et installer de la 3G et de la 4G aux mêmes endroits, il y a un pas que l'on peut allégrement franchir.

 

ANFR 2G 3G 1er avril 2014

Données pour la 3G (en haut) et la 2G (en bas)

 

Enfin, on notera qu'il y a toujours plus d'antennes 2G en service que d'antennes 3G. Une différence due à Orange, qui surdomine les débats, forcé en partie d'en garder autant du fait de son grand nombre de clients et de son accord d'itinérance avec Free Mobile. SFR, pour sa part, affiche une égalité quasi parfaite entre les deux types de réseaux. Quant à Bouygues, cette égalité devrait être atteinte d'ici peu. Free Mobile, lui, n'est pas concerné par cette comparaison, dès lors qu'il ne détient aucune fréquence 2G.

42 commentaires
Avatar de Ohmydog Abonné
Avatar de OhmydogOhmydog- 04/04/14 à 06:39:27

Bouygues se fait littéralement manger par Orange.
Etant à Paris, c'est vrai que je suis quasi tout le temps en 4G sur le réseau Orange. En revanche, toujours pas le moindre octet de réseau DATA dans le métro...

Avatar de taralafifi INpactien
Avatar de taralafifitaralafifi- 04/04/14 à 06:40:40

Sur Paris aussi, je suis tout le temps en 4G sur Bouygues Tel.

Avatar de JoePike INpactien
Avatar de JoePikeJoePike- 04/04/14 à 06:45:19

en fait:
celui qui espère se mélanger avec l'autre y va molo
celui qui va être mélangé y va piano
celui qui risque d'en profiter continue comme avant grosso-modo
celui qui risque d'en souffrir a allumé le turbo
:D

Édité par JoePike le 04/04/2014 à 06:46
Avatar de Pr. Thibault INpactien
Avatar de Pr. ThibaultPr. Thibault- 04/04/14 à 06:50:36

Ohmydog a écrit :

Bouygues se fait littéralement manger par Orange.
Etant à Paris, c'est vrai que je suis quasi tout le temps en 4G sur le réseau Orange. En revanche, toujours pas le moindre octet de réseau DATA dans le métro...

Je suis chez Bouygues et ça fait longtemps que j'ai la 4G à Paris et là où je vais en province (dans ma ville natale et en station de ski notamment). Dans le métro j'ai en général toujours 5 barres de edge avec Bouygues, du moins dans les stations, c'est sûr que l'edge c'est merdique mais il y a tout de même un minimum de data qui passe.

Avatar de schwarz INpactien
Avatar de schwarzschwarz- 04/04/14 à 06:52:56

mais Bouygues a une plus gros marges des mise en services d'antennes qu'Oranges

Avatar de luxian INpactien
Avatar de luxianluxian- 04/04/14 à 06:59:14

Pr. Thibault a écrit :

Je suis chez Bouygues et ça fait longtemps que j'ai la 4G à Paris et là où je vais en province (dans ma ville natale et en station de ski notamment). Dans le métro j'ai en général toujours 5 barres de edge avec Bouygues, du moins dans les stations, c'est sûr que l'edge c'est merdique mais il y a tout de même un minimum de data qui passe.

Ca donne quoi aux stations Saint-Michel / Cité U / Chatelet / Luxembourg dans le RER chez Bouygues ?

Orange/Sosh, c'est 0 pointé :cartonrouge:

Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 04/04/14 à 07:05:34

dans le 92, c'est vrai que ça commence à être bien couvert! je suis en 4G (Free) chez moi depuis 2 mois alors que je captais même pas la 2G avant. :D

Édité par geekounet85 le 04/04/2014 à 07:05
Avatar de Vachalay INpactien
Avatar de VachalayVachalay- 04/04/14 à 07:22:33

D'après un proche de ma famille qui travaille chez Orange, celui-ci aura une meilleure couverture 4G que Bouygues avant Septembre ...

Avatar de Bushi20 INpactien
Avatar de Bushi20Bushi20- 04/04/14 à 07:29:32

Pour cette année comptez la ligne A et la ligne 1 au minimum en 3G/lte (pas mimo).

Avatar de morgan500 INpactien
Avatar de morgan500morgan500- 04/04/14 à 07:45:38

Il reste encore 4 grosses années de contrat d'itinérance, mais il me semble que le propre réseau de Free ne progresse pas très vite !!

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5
  • Introduction
  • Bouygues n'avance plus, Orange appuie sur l'accélérateur
  • SFR progresse peu, Free Mobile garde son rythme
  • Paris toujours numéro un en France
  • 3G : Free Mobile continue sa marche en avant
S'abonner à partir de 3,75 €