L'offre d'Altice (Numericable) pour SFR valide jusqu'au 14 mars

Les 72h les plus importantes du monde télécom français

Le feuilleton de la vente de SFR continue de s'accélérer. Alors que Vivendi avait imposé le dépôt d'offres concrètes au mercredi 5 mars au plus tard (ce qui avait été respecté), voilà qu'Altice, l'actionnaire principal de Numericable, fixe désormais sa propre date butoir. Son offre est ainsi valide jusqu'au vendredi 14 mars, soit dans trois petits jours.

Numericable logoSFR logo

 

Dans trois jours, la quasi-conclusion de l'histoire sera donc connue. Altice a en effet officiellement déclaré que son offre, qui implique 10,9 milliards d'euros de cash et 32 % de parts pour Vivendi, a une validité très limitée fixée au 14 mars 2014 au plus tard. Une date butoir qui signifie qu'en cas de silence de la part de Vivendi, c'est bien l'offre de Bouygues qui sera acceptée, à moins que ni l'une ni l'autre ne convienne à la maison-mère de Canal+ et d'Universal Music. Vivendi pourrait aussi tout simplement officialiser dès cette semaine, vendredi ou même avant, qui de Numericable ou de Bouygues remportera la palme.

 

Quoi qu'il en soit, peu importe la réponse de Vivendi, si un rapprochement entre SFR et Numericable ne devrait guère poser de problème vis-à-vis de l'Autorité de la concurrence ou encore de l'ARCEP, pour le cas Bouygues Telecom, il est certain que nous ne serons toujours pas à la conclusion. Même si Vivendi et Bouygues venaient à trouver un accord financier, il faudra encore passer par l'Autorité de la concurrence et combler suffisamment Free. Certes, un accord entre ce dernier et Bouygues a déjà été préalablement négocié, mais cela ne signifie pas pour autant que cela sera suffisant.

 

Qui plus est, si la fusion SFR/Numericable sera rapide car plutôt simple, celle entre Bouygues/SFR sera complexe et donc longue. Il faudra ainsi attendre 2015 voire 2016 pour que tout soit mis en place correctement d'un point de vue technique et financier. Sans même prendre en compte que l'Autorité de la concurrence risque de prendre un certain temps avant de donner son avis sur l'une des acquisitions franco-françaises les plus importantes de son histoire.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !