[MàJ] Roslyn, la compilation en tant que service chez Microsoft

Ouvrir la boîte noire
Mise à jour : Nous avons mis à jour cet article pour réfléter un certain nombre d'élements pointés par nos lecteurs. Merci à ceux qui nous ont fait des retours à ce sujet.

Microsoft travaille sur un nouveau compilateur d'un genre nouveau. Ce projet, nommé Roslyn, donne actuellement lieu en interne à des tests et des adaptations des compilateurs VB.NET et C#. Explications.

visual studio

Ouvrir la boîte noire 

Roslyn est un projet particulier en développement chez Microsoft actuellement. Son objectif est de proposer une plateforme de compilation très différente de ce qui est actuellement proposé un peu partout, y compris dans les propres produits de l'entreprise, Visual Studio en tête. La fonctionnalité devrait d'ailleurs arriver dans une prochaine mouture de l’environnement de développement intégré (IDE) de la firme.

 

Selon les explications de Microsoft, le compilateur est actuellement une boite noire. Le développeur sait globalement ce qui s’y passe et la conduite des processus qui s’y déroulent. Selon un billet publié hier sur l’un des blogs de l’éditeur, le responsable Matt Gertz explique que le but de Roslyn est justement d’ouvrir ladite boîte noire et de fournir aux développeurs un nombre plus élevé d’informations sur ce qui s’y passe, pour leur permettre de les manipuler via une API (Application Programming Interface).

Un même compilateur pour VB.NET et C#

À travers plusieurs discussions avec des développeurs impliqués dans les tests de Roslyn, il ressort que l’ouverture du compilateur est importante pour la modularité et son extensibilité. Par exemple, les développeurs peuvent accéder à l’arbre syntaxique du code et ainsi le modifier directement. Dès lors, il devient possible d’y greffer des services, d’accéder aux symboles déclarés dans le code et ainsi de suite. Les extensions servant à retravailler le code seront en outre plus simples à développer.

 

En outre, comme nous l’a expliqué l’un des développeurs, l’un des gros avantages de Roslyn est qu’il s’agit d’un compilateur unique pour C# et VB.NET. Cette unification permet selon lui d’incorporer par la suite de nouvelles capacités sans pour autant provoquer de régressions.

Des préversions dans les prochains mois 

La phase de test en interne concerne actuellement l’utilisation de Roslyn par les propres équipes de développement. Selon Gertz, ce sont ainsi 60 000 projets qui ont été recompilés pour tester les performances de cet outil spécifique. Microsoft n’indique pas de calendrier sur le déploiement de Roslyn et sa disponibilité concrète. Cependant, le « dogfooding » (l’utilisation en interne des propres technologies de l’entreprise) permet de préparer une prochaine série de préversions qui seront disponibles au téléchargement.

 

Les développeurs devraient donc pouvoir accéder à des moutures de test tout au long de l’année prochaine, mais on ne sait pas encore sous quelle forme. Il pourrait s’agir d’un composant à mettre en place dans Visual Studio, ou d’une bêta de la première mise à jour importante pour la version 2013 de l’environnement de développement.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !