Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Munich enfin Libre

Et sans être outragée, brisée ni martyrisée

Initié il y a un peu plus de dix ans, le passage de Windows vers Linux et l'open source dans l'administration de Munich est désormais quasi terminé. 14 800 machines sont ainsi concernées sur un parc d'un peu plus 15 500 PC.

Linux Limux Munich Allemagne

Un démarrage difficile

Le 28 mai 2003, la ville de Munich a fait un choix majeur pour son administration : abandonner le propriétaire pour le libre. Le projet LiMux, Linux für München, était né. Mais il est bien plus aisé de faire une annonce que de la mettre en place. Si le passage vers Firefox ou encore Open Office (puis Libre Office) a été plus ou moins aisé, l'abandon de Windows fut d'un tout autre niveau.

 

Initialement, le projet devait d'ailleurs prendre fin en 2008. Un retard de cinq ans a donc été constaté. Il faut dire qu'une nouvelle distribution sur mesure a dû être réalisée, et surtout, la migration n'a réellement débuté qu'en 2006 après de nombreux tests internes. Deux ans plus tard seulement 1200 PC avaient migré. Une accélération a toutefois été remarquée à partir de 2010, avec plus de 3000 machines cette année-là, puis 9000 un an plus tard, plus de 12 000 en 2012 et les PC restants cette année.

 

Troisième ville allemande en population après Berlin et Hambourg, Munich compte tout de même plus de 1,4 million d'habitants et a dû faire face à une vive opposition de certaines sociétés, et notamment de Microsoft. Il faut dire que le projet consistait à quitter Internet Explorer, Office et Windows pour Firefox, Open Office (Libre Office) et Linux. Le format Open Document (ODF) est bien entendu de la partie pour tous les fichiers de l'administration.

Une plus grande indépendance

Selon le communiqué officiel de la ville de Munich (en allemand), « les utilisateurs et les administrateurs sont depuis longtemps familiarisés avec le système d'exploitation libre ». Et malgré cette migration massive réalisée au cours de ces dernières années, l'administration de la ville a bien continué à travailler sans problème assure-t-elle. La ville estime même avoir franchi avec le projet LiMux « une étape logique vers une plus grande ouverture et indépendance vis-à-vis des éditeurs de logiciels propriétaires ».

 

Notez que derrière le projet LiMux, la ville a aussi développé WollMux, projet consistant à améliorer Open Office et Libre Office en lui rajoutant des fonctionnalités propres aux administrations (avec des modèles, des en-têtes, etc.). Libre et sous licence EUPL, WollMux n'est donc pas exclusif à Munich et peut donc être utilisé par n'importe quelle autre municipalité ou même des entreprises.

 

Sachez enfin que l'an passé, la ville déclarait qu'elle aurait dû dépenser 34 millions d'euros si elle était restée chez Microsoft ces dernières années. Or la migration vers le libre lui a coûté un peu moins de 23 millions d'euros. Une économie de 11 millions d'euros a donc été réalisée d'après ses calculs. Selon la presse allemande, l'objectif premier n'était toutefois pas financier, mais bien de s'affranchir du propriétaire.

121 commentaires
Avatar de 2show7 INpactien
Avatar de 2show72show7- 14/12/13 à 10:16:09

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Combien de temps pouvait servir une machine à écrire ?

La réponse n'est pas loin de là

Avatar de 240-185 INpactien
Avatar de 240-185240-185- 14/12/13 à 10:19:19

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Il faut dire qu'une nouvelle distribution sur mesure a dû être réalisée, et surtout, la migration n'a réellement débuté qu'en 2006 après de nombreux tests internes.

Je leur souhaite bien du courage pour le futur :
http://www.freesoftwaremagazine.com/articles/vienna_failed_to_migrate_to_linux_w...

(On notera le parti pris pas du tout subtil dans le titre de la news)

Édité par 240-185 le 14/12/2013 à 10:20
Avatar de bingo.crepuscule INpactien
Avatar de bingo.crepusculebingo.crepuscule- 14/12/13 à 10:25:54

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ha, je vois déjà venir la grogne dans les commentaires, de tous ceux qui vivent des logiciels propriétaires ou y ont des intérêts financiers, de près ou de loin...

Avatar de serged INpactien
Avatar de sergedserged- 14/12/13 à 10:28:59

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Rajoutons que le "coût" de la migration (23M€) a du utiliser des informaticiens locaux, au lieu de passer en royalties chez Microsoft et autres.

Que notre ministre du "redressement productif" médite là-dessus plutôt que de soutenir les usines à poulets.

Avatar de Bylon INpactien
Avatar de BylonBylon- 14/12/13 à 10:30:01

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Bravo à eux.

Par delà le défi technique, ce qui est surtout remarquable est le courage politique.

En effet, le libre a un gros inconvénient : il ne paye pas le restau aux "décideurs" !..

Non, je ne ris pas.

Et oui je sais, vous allez dire : mais on n'est pas une république bananière, les politiques ne sont pas aussi corrompus en France (... encore que... regardez le récent rappel de PC Inpact sur les reniement de Hollande à propos de la vente liée !)

... il est vrai, on ne nomme pas cela "corruption" chez nous, mais "Lobbying", admirez toute la différence qui est dans les "éléments de langage" !..

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 14/12/13 à 10:30:47

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Dingue !! Je croyais que le projet était abandonné depuis longtemps !!!!

Avatar de seb2411 INpactien
Avatar de seb2411seb2411- 14/12/13 à 10:33:53

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Maintenant il reste plus qu'a mettre a jour Limux vers une version plus recente de KDE

Avatar de Soriatane Abonné
Avatar de SoriataneSoriatane- 14/12/13 à 10:40:54

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Bonne nouvelle.

C'est pas simple, mais cela reste possible. Il faut du courage.

Bravo à eux. Il faudra faire le point dans 2-3 ans. On pourra comparer avec les migrations XP vers Seven dans une certaine mesure.

Avatar de Soriatane Abonné
Avatar de SoriataneSoriatane- 14/12/13 à 10:43:09

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Il n'ya que moi qui n'arrive pas à lire le PDF sous evince ??
http://www.muenchen.de/rathaus/dms/Home/Stadtinfos/Presse-Service/Rathaus-Umscha...

Avatar de Konrad INpactien
Avatar de KonradKonrad- 14/12/13 à 10:45:43

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Une économie de 11 millions d'euros a donc été réalisée d'après ses calculs. Selon la presse allemande, l'objectif premier n'était toutefois pas financier, mais bien de s'affranchir du propriétaire.

Voilà au moins une donnée chiffrée. Certains ici dans les commentaires affirmaient que migrer vers Linux avait un coût, qu'il fallait former les utilisateurs, et que donc au final, c'était aussi cher voire plus cher que les solutions proprio... Au final à l'échelle d'une ville et de 15000 machines : 11 millions d'Euros d'économie sur un an. Bravo.

Alors oui ça prend du temps, il faut des gens qualifiés pour effectuer la migration, il faut former les utilisateurs aux nouveaux outils, ça ne se fait pas en claquant des doigts. Mais au final le jeu en vaut clairement la chandelle.

La meilleure partie de cette news est quand même le fait que la municipalité a décidé d'utiliser des formats ouverts (ODF). C'est le seul moyen de rendre ses données véritablement pérennes et d'obtenir une indépendance vis-à-vis d'un éditeur particulier. De plus la ville contribue au développement de Libre Office.

Voilà un cas où la France devait prendre exemple sur l'Allemagne, mais bizarrement je sens que ça ne sera pas fait... Surtout après que l'on a sacré Steve Ballmer Chevalier de la Légion d'Honneur... C'est bien connu, Microsoft comprend les valeurs humanistes de la France...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 13